On a testé pour vous : Polaire Columbia Outdoor Tracks

Une veste polaire à utiliser dans de nombreuses circonstances

Une polaire est faite avant tout pour nous tenir au chaud, mais elle peut en plus être confortable, technique et stylée, on ne va pas s’en plaindre !

Nous avons voulu voir si la veste Outdoor Tracks de Columbia tient réellement toutes ses promesses… Attention Spoiler : Oui, et même plus que ça ! Allez, on vous explique pourquoi la moitié des rédacteurs de ZeOutdoor a été impressionnée par la Outdoor Tracks suite à ce week-end de test.

modèles demi zip et sans manche de la columbia outdoor tracks
Le modèle sans manche (à gauche) et demi-zip (a à droite) de l’Outdoor Tracks

Notre avis sur la veste polaire Outdoor Tracks de Columbia

Résumé rapide de nos impressions après ces tests.

Les plus

  • Polaire extrêmement agréable à porter
  • Rapport épaisseur-chaleur imbattable
  • Tissu déperlant et flexible
  • Très pratique et ultra polyvalente

Les moins

  • Manque des trous pour les pouces

En bref

Est-ce la meilleure polaire que j’ai jamais essayée ? Oui, c’est bien possible… Je mettrais un bon 9.5/10, sachant qu’il y a un petit détail à améliorer… J’espère que le modèle de l’année prochaine aura les trous de pouce : je pourrais le prendre en rose et mettre 10/10 ! 🙂

femme avec la veste polaire outdoor tracks de columbia
Une veste polaire avec une coupe résolument féminine

Les conditions du test

C’est suite aux recommandations du cousin de l’ami d’une fille que je connais que l’on a décidé de testé cette veste polaire. Il faut dire qu’en entendant “C’est de la balle cette polaire, elle fait tout ! Première couche, deuxième couche, elle fait même la vaisselle”, j’avais envie de voir ce que Columbia avait sorti…

Premier test, tranquillement, chez moi

Cela permet de voir un peu le produit, de l’essayer, de tester quelques trucs… et de se rendre compte qu’en fait, cette veste ne fait pas la vaisselle.

Deuxième test, dans le fin fond de la Sibérie

Certains “amis rédacteurs” dont je ne donnerai pas le nom m’ont convaincu de participer à un week-end test matos dans le Queyras. Confiante, et n’ayant été dans la région qu’en été, j’ai accepté. Finalement, on a affronté un froid sibérien, avec un vent à la limite de l’ouragan, tout ça pour “faire un 3000” qui ne mesure que 2970m !

Troisième test, avec un froid normal

Le potentiel de cette polaire m’a motivé à l’essayer de nouveau dans des conditions hivernales normales, lors d’une sortie rando et escalade dans les Cévennes.

femme portant la veste polaire Columbia Outdoor Tracks
Cette polaire est disponible en bleu, mais aussi en rose, en rouge et en noir

Prise en main et première impression

Le veste polaire Outdoor Tracks est bel et bien une veste, avec un zip qui permet de l’ouvrir entièrement. Il existe aussi un modèle à demi-zip, moins pratique, et un autre sans manche, beaucoup moins polyvalent.

Agréable au toucher, fine et légère, avec un style féminin, la veste m’a plu au premier coup d’oeil. Avec en plus 3 poches zippées qui ferment bien, on sent d’office que cette polaire va être utile pour tous types d’activités.

En l’enfilant, on découvre à l’intérieur des petites pastilles roses qui sont apparemment liées à la technologie Omni Heat insulation. Sur le coup, c’est sympa, et plus tard on se rend compte que cela fonctionne vraiment.

Le col est haut, ce qui permet de bien protéger le cou, et c’est appréciable.

Conclusion :

La polaire Outdoor Tracks est très agréable à porter. Légère et chaude, on l’oublie vite et on se rend compte qu’on a pas froid à la maison, même sans avoir mis le chauffage !

Les poches sont pratiques pour y mettre les mains ou les clés et son style est une réussite qui passe aussi bien dans la nature que dans un environnement plus urbain. Et je me dis qu’au lieu du bleu discret, j’aurais peut-être mieux fait de prendre un joli rose…

motif Omniheat helix
Le motif intérieur Omni Heat Helix

Notre test de la veste polaire Columbia Outdoor Tracks

Point par point, voici le résultat des tests effectués

La taille

Pour ce qui est du modèle femme, on peut faire confiance aux tailles annoncées par Columbia. Le S correspond à ce que je porte d’habitude : assez long pour bien couvrir le dos, assez large pour être commode aussi bien au niveau des épaules que de la poitrine.

La coupe est bien pensée, avec une taille qui donne une forme esthétique et confortable à la veste, sans pour autant être cintrée comme une robe de mariée.

Le confort

Tout bonnement incroyable ! C’est un peu comme porter un pyjama, mais technique : agréable au toucher, près du corps et respirant, chaud, léger… C’est que du bonheur. En plus, les fermetures éclair glissent sans problème, et les élastiques au niveau du bas et des poignets sont agréables.

Le seul point d’amélioration que je vois est l’ajout d’un trou de pouce au niveau des poignets, qui permet de mieux protéger les bras et évite que les manches remontent quand on enfile quelque chose par-dessus.

La chaleur

Cette veste polaire tient chaud, mais n’est pas faite pour affronter les grands froids, ou alors en tant que première couche. Il faut dire qu’elle est fine et légère, et ne peut évidemment pas être comparée à une doudoune en duvet !

Mais le rapport épaisseur-chaleur est excellent, à tel point que c’est surprenant. Il faut croire que les petites pastilles roses Omni Heat Helix ne sont pas là que pour le style, et qu’elles permettent de garder la chaleur du corps.

Comme quoi il s’agit bien d’un vêtement technique, et pas d’un accessoire de mode 😉

Respirabilité et imperméabilité

Aucune idée des RET, MVTR et autres Schmerber de cette veste, mais ce que je peux vous dire c’est que :

  • La polaire Outdoor Tracks évacue bien la transpiration pendant l’effort et permet de rester sèche.
  • Cette veste n’est pas imperméable mais déperlante : vous ne serez pas mouillée si on vous lance une boule de neige ou qu’il commence à tomber 3 flocons, mais elle ne vous protégera pas de la pluie.

Liberté de mouvement

Elle est totale, ou presque. Le polyester utilisé est flexible, et permet de bouger le buste et les bras sans aucune restriction, ce qui fait de cette veste l’accessoire idéal pour l’escalade par temps froid.

femme montrant l'intérieur de la polaire outdoor tracks
Cette veste polaire a du style à l’intérieur et à l’extérieur

Utilisation de la polaire Columbia Outdoor Tracks

Cette veste incroyable est définitivement polyvalente et peut être utilisée dans de nombreuses circonstances.

Quelles activités ?

Il serait plus simple de lister les activités que l’on ne peut pas faire avec cette veste : se baigner, aller à un mariage… et c’est tout !

Trêve de plaisanteries, cette veste est parfaite pour un grand nombre d’utilisation :

  • Pour randonner quand il fait un peu frais
  • Pour ne pas avoir froid à la maison, même quand il fait 19° (sobriété énergétique!)
  • Pour escalader en hiver, quand il fait trop froid pour grimper seulement en maillot
  • Pour les soirées d’été en refuge ou en tente
  • Pour porter comme première couche pour les activités typées hiver : ski, raquette, glace…

En plus, elle peut très bien être portée en ville…

Pour qui ?

Tout le monde ! Bien sûr, à 100 euros cela représente un investissement non négligeable mais le fait de pouvoir porter cette veste toute l’année, en toutes circonstances, permet de rentabiliser cette polaire très rapidement.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Arantxa Loyola

Arantxa Loyola

Arantxa a deux amours : l’escalade, qu’elle pratique depuis près de 15 ans, et son mari, avec lequel elle vit dans un petit village du sud de la France, là où le climat permet d’être sur les rochers pratiquement toute l’année. Discrète et enthousiaste, elle adore partager sa passion pour la grimpette et se fait un plaisir d’enseigner aux débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *