Les iles Lofoten, activités outdoor en mode Vikings

Ahh les îles Lofoten ! Ne serait-ce pas Ze destination outdoor d’Europe dans la tête de nombreux aventuriers ? Découvrir les mythes nordiques, voir des paysages inédits, rencontrer une culture authentique…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les îles Lofoten sont envie et fascination, beauté et nature, histoire et culture et pour vous, ZeOutdoor est allé investiguer ces terres d’aventures et vous fait la liste des activités outdoor à pratiquer sur place.

La randonnée

L’ensemble des îles regroupe un nombre conséquent de randonnées pédestres, les norvégiens du nord sont de grands marcheurs et ont découvert et balisé quasiment toutes les hauteurs Lofoten.

Arrivé sur l’île, il est plus facile de faire appel à des guides de montagne comme le lofotenaktive pour partir se balader. En réalité, les chemins ne sont pas forcément très bien indiqués, il y a peu de signalisation et pas encore beaucoup de guides et cartes détaillées.

MAIS ce n’est pas impossible non plus de randonner sans guide, on n’est pas non plus sur de la haute montagne dangereuse et des climats capricieux.

Armé d’un bon sens de l’orientation, des quelques cartes vendues en office de tourisme, on peut partir sereinement.

randonnee-iles-lofoten

Depuis Svolvaer, la randonnée de Smatindan donne un beau premier aperçu des types de paysage que peut offrir l’endroit. Elle se fait via plusieurs chemins en 4h ou 5h et ne présente pas de grosses difficultés. Pourtant arrivé en haut, la vue panoramique vaut le détour et fait son petit effet.

On notera aussi la randonnée de la Reine qui offre une transformation de paysages tout au long des 5h de randonnée, à couper le souffle. Le plus dure, c’est de ne pas s’arrêter tous les 10m pour faire une photo, une vidéo, un panoramique, n’importe quoi qui permettrait d’immortaliser le moment et la vue juste incroyable. En plus de la promenade de fjords en fjords, la rando propose une palette de terrains très divers, qui permet de varier les plaisirs physiques.

Les randos sont globalement toutes facilement accessibles en voiture ou en bus, certaines sont même faisables à partir des villages de pêcheurs, c’est la beauté de l’endroit. Tout est relativement proche et facilement atteignable.

escalade-lofoten-Svolvaer

L’escalade

L’escalade est très prisée sur les îles surtout vers Svolvaer avec le fameux Svolværgeita ou plus communément appelé Chèvre de Svolvaer pour sa forme en sabot de chèvre, en photo sur toutes les cartes postales de la ville.

Il y a vraiment une ribambelle de spots escalade, et franchement grimper sur un rocher et avoir une vue sur l’océan juste en dessous, c’est pas vraiment moche…

Le kayak de mer

Le kayak est la deuxième activité après la rando sur les archipels. Avec Lofoten Aktive, il est possible de louer des kayaks et de partir découvrir les fjords sur un tout nouvel angle. Tranquille ou plus sportif, le kayak dans les Lofoten laisse plusieurs choix possibles en fonction de l’éloignement plus ou moins grand des fjords. Depuis Sandvika Camping, les ballades sont splendides et permettent d’obtenir un tout nouveau regard sur ces fascinantes montagnes de mer.

kayak-norvege

 Le surf de mer

Contre toute attente, une des activités favorites des habitants du coin est le surf de mer ! Les norvégiens n’ont peur de rien et pratiquent l’activité toute l’année, il y a même une compétition réputée, les Lofoten Masters en octobre de chaque année. Pour les débutants, le mieux est tout de même de commencer l’été, les vagues sont plus petites et l’eau est moins froide. Il y a des organismes comme l’Unstat qui propose des cours et locations de surf toute l’année. Pour les plus expérimentés et les plus aventureux, l’hiver dans les Lofoten offre une courte période de soleil certes, mais amène également de grosses vagues, jusqu’à 4 ou 5 mètres de haut. Certains pratiquent même du surf neige/eau, en dévalant les fjords à toute vitesse pour arriver dans la mer et continuer de surfer ! Enfin, l’activité permet de voir tout un tas d’animaux marins qui peuplent les côtes des îles, comme les aigles de mer, les baleines, les cormorans ou les macareux moines…

 L’Observation des baleines

Enfin, une activité moins sportive mais tout aussi agréable est la découverte des baleines en mer. Des vagues énormes de halibuts et planctons peuplent les régions alentours des îles et attirent dans les coins un nombre vraiment important de baleines et autres mammifères marins. La colonie la plus nombreuse durant l’été est celle des cachalots, impossible de les louper en partant depuis Sto, le village de pêcheur au bout de l’île de Vesteralen, à bord d’un ancien navire de pêche faisant office de Ferri explorateur.
L’hiver est la meilleure période pour les safaris en mer depuis les Lofoten, les colonies d’orques viennent également envahir les côtes ainsi que d’autres mammifères et oiseaux marins. Mais durant toutes les sorties de l’année il est également possible d’apercevoir un nombre massif d’animaux sauvages comme des aigles de mer, des phoques, des dauphins, des baleines à bosses, des rorquals etc…

Iles-lofoten-activites-outdoor

A l’abordage

Pour atteindre les îles Lofoten, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Par avion, des liaisons partent régulièrement depuis Bodo (ville nordique sur la côte) pour arriver dans les trois petits aéroports des îles situés à Svolvaer, Leknes et Rost.
Il est également possible de joindre les îles en voiture avec les liaisons maritimes effectuées à bord de Ferry-boats qui effectuent beaucoup de liaisons entre la côte norvégienne et les îles et entre les différentes îles elles-mêmes.

Un peu d’histoire avant d’y aller

Les îles Lofoten sont situées au large de la côte Norvégienne, au nord bien plus au nord, vers la ville de Bodo. Les premières traces de civilisation ont été datées il y a plus de 6000 ans, il s’agissait de grands blonds (sans chaussure noire) avec des barbes, des muscles et des casques bizarres.

On surnommait ces géants qui ne connaissaient pas la peur, les Vikings et ils étaient regroupés principalement sur l’île de Vestvag, bien qu’ils aient, comme le raconte l’histoire, navigué et conquit les terres alentours. Mais ceci est un autre récit, et pour cela il y a Wikipédia.

C’est donc au  XIIème siècle que les îles se sont réellement formées et développées avec le commerce de la morue séchée, pas très glam’ comme ca, mais en réalité franchement bon. En 1860, de grands bancs de harengs ont migré dans les eaux chaudes du Gulfe Stream, et paf, les îles sont devenues un lieu emblématique de pêche. Depuis, l’activité s’est diversifiée, mais la pêche de poissons comme le saumon et la morue reste l’exercice principal des lieux.  Les archipels regroupent donc en réalité un nombre assez conséquent de villages de pêcheurs, dont le plus grand deviendra la ville de Svoalvar, sorte de capitale actuelle des Lofoten.

Infos pratique

Allibert Trekking propose 18 circuits accompagnés en toutes saisons pour découvrir les îles Lofoten : plus d’info ici.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *