Le matériel pour débuter en via ferrata

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le baudrier :

Du même type que celui utilisé en escalade ou en alpinisme, le baudrier du ferratiste est une sorte de harnais en forme de slip kangourou, doté de deux boucles (ou pontets) sur le devant : c’est là que sont accrochées les deux longes. Pour un enfant, il sera recommandé de choisir un harnais intégral (ou ouistiti) offrant un meilleur maintien.

40€ pour un baudrier adulte

30€ pour un harnais enfant

La longe :

L’accessoire indispensable du ferratiste ! Constituée de deux sangles en « Y » accrochées au baudrier via un absorbeur de choc, la longe permet à chaque ferratiste de s’auto-assurer sur le câble métallique qui coure le long de la via ferrata. Chaque sangle de la longe est munie en son extrémité d’un mousqueton à vis automatique (un mousqueton à vis traditionnel équipé d’un ressort qui l’empêche de s’ouvrir inopinément).

40€ pour un kit longe complet (sangles  en « Y » + 2 mousquetons automatiques + absorbeur de choc)

Rappel sur l’utilisation des longes :

Un câble d’acier coure le long de la via ferrata, c’est sur ce câble que se clippent les mousquetons de la longe (voir image ci-dessus). Le câble étant régulièrement ancré dans la paroi par des pitons, il est nécessaire de savoir comment franchir ces pitons avant de poursuivre. Ayez en permanence les deux mousquetons accrochés sur le câble, mais lors du passage d’un piton, et seulement à ce moment-là, décrochez le premier mousqueton et clippez-le au-dessus du piton (voir schéma ci-dessous). Répétez ensuite la manœuvre avec le second mousqueton. Et ainsi de suite pour tous les pitons. Il est impératif, lorsque vous passez un piton, d’avoir toujours au moins un mousqueton accroché sur le câble !

La poulie :

Utilisée pour le passage d’une tyrolienne. Le type de poulie à employer dépend de la pente du câble : optez toujours pour une poulie à deux roues, un modèle TANDEM CABLE (poulie jaune) pour les descentes les plus pentues ou un modèle TANDEM SPEED (poulie grise) pour les tyroliennes moins raides. Dans tous les cas, il est recommandé de contrôler la vitesse de descente (freiner en serrant le câble avec ses mains gantées par exemple, et gardez en permanence vos pieds vers l’avant).

La poulie se fixe au pontet du baudrier via une courte sangle cousue nouée en tête d’alouette et d’un mousqueton à vis (voir schéma ci-dessous). Attention de ne pas défaire vos longes tant que vous n’êtes pas bien accroché sous le câble de la tyrolienne. Même chose à l’arrivée : clippez vos deux longes sur le rocher avant de défaire la poulie.

46€ pour une poulie Petzl TANDEM CABLE

53€ pour une poulie Petzl TANDEM SPEED

2,50€ pour un anneau de sangle cousu 21 centimètres

4€ pour un mousqueton à vis

La vache :

Attachée au baudrier et munie en son autre extrémité d’un mousqueton à vis, la vache est un anneau de sangle cousu qui permet au ferrastiste de s’attacher (de se vacher) à un échelon le temps de se reposer ou d’apprécier le paysage à ses pieds. Attention cependant, une vache ne peut pas remplacer une longe de via ferrata !

4€ pour un anneau de sangle cousu 80 centimètres

4€ pour un mousqueton à vis

Le casque :

Même casque que celui qui équipe grimpeurs et alpinistes, le casque protégera votre chef d’éventuelles chutes de pierres.

25€ pour un casque type escalade

Les chaussures :

Il n’existe pas de chaussures spécialement conçues pour la via ferrata : portez des chaussures de sport type baskets, randonnée légère ou trail. Quelques courts passages de via ferrata sans échelons peuvent se faire en adhérence sur le rocher ; une semelle caoutchouc vous permettra alors une bonne tenue sur la paroi. La plupart des via ferrata comportent également quelques passages de marche sur sentier, que ce soit entre deux sections de câble ou pour redescendre à la fin ; portez donc votre paire de chaussures de sport la plus polyvalente et la plus tout-terrain possible.

Les gants :

Une paire de gants ou de mitaines type voile ou VTT peut être utile pour les via ferrata les plus longues, les échelons ayant tendance à être un brin désagréables à la longue… Si les gants protègent toute la main, les mitaines offrent l’avantage de laisser une bonne sensibilité aux doigts pour manœuvrer les mousquetons.

22€ pour une paire de gants

30€ pour une paire de mitaines

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *