Comparatif sac à dos de randonnée : les meilleurs de 2019

Un sac à dos est une chose merveilleuse, votre billet vers la plupart des trésors naturels sauvages et reculés de la planète.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le bon sac à dos doit s’adapter à votre corps, bien sûr, mais aussi à votre équipement et à votre approche personnelle de la randonnée.

Cet article est dédié à vous aider à réaliser un bon compromis sur tous les fronts et à choisir le sac à dos qu’il vous faut.

Le choix d’un sac à dos depend de l’usage auquel vous le destinez :

  • la durée de votre randonnée : si vous partez pour 2 ou 3 jours, plusieurs semaines voire plusieurs mois, votre sac aura des caractéristiques différentes.
  • le type de randonnée que vous pratiquez : randonnée en étoile depuis un refuge ou bien randonnée itinérantes.

Puis ce choix s’orientera en fonction de critères de :

  • confort
  • poids
  • praticité
  • et pourquoi pas couleur …

Puis nous vous livrerons des conseils en tout genre pour remplir votre sac, le porter correctement et bien d’autres encore.

Choisir un sac à dos confortable

Bien sûr, il faut choisir son sac à dos en fonction de l’usage que l’on veut en faire, mais rien n’est plus important que de choisir sont sac en fonction de la taille de votre dos. Qu’importe la quantité de matériel que vous voulez transporter, l’essentiel reste que votre sac vous aille de manière confortable.

Pour choisir un sac qui vous va bien, voici les deux elements clé :

  • une taille adaptée à la hauteur de votre dos (de la taille aux cervicales)
  • une prise confortable sur vos hanches

Le plus pratique reste de mesurer la taille de votre dos avant de vous rendre en boutique. Pour la déterminer, prenez un mètre (ce sera plussimple si vous vous faite aider d’un ami) et mesurez la hauteur entre votre vertèbre C7 (si comme moi vous ne voyez pas de laquelle il s’agit de celle qui est au niveau des epaules) et votre taille (le creux avant les hanches).

Une fois que vous connaissez la longueur de votre dos, regardez la description technique du sac qui vous intéresse. Vérifiez qu’il est disponible dans plusieurs tailles (S, M, L) ou si ce n’est pas le cas, qu’il est ajustable pour adapter sa hauteur.

Pour ce qui est de la taille de sangle sur les hanches, la plupart sont ajustables et s’adapteront à votre tour de taille.

balade sous la pluie avec sac a dos de rando
Photo par Tobia Cornille

Comment adapter son sac a dos pour qu’il aille comme un gant ?

Les suspensions ajustables : sur certains sacs, les bretelles sont ajustables et peuvent etre repositionnees via un systeme d’echelle pour s’adapter a votre morphologie. C’est une option interessante pour les gens qui ont des tailles de dos intermediaires. L’inconvenient : les composants qui rendent les bretelles ajustables rajoutent du poids au sac.

Les sangles : le poids de votre sac à dos doit reposer principalement sur vos hanches. Votre dos, vos epaules votre buste supporteront aussi le poids mais de manière secondaire. Pour optimiser confort et stabilite, il faut donc jouer avec les differentes sangles d’ajustement que l’on retrouve sur la plupart des sacs :

  • les sangles de rappel de charge : elles se trouvent au niveau de vos epaules et sont connectees au haut de votre sac à dos. Si vous les serrez, elles rappellent (comme leur nom l’indique) le poids du sac et rapprochent le sac de votre corps pour que ce dernier appuie moins sur vos lombaires. Si vous les laissez plus lâches, votre sac pourra aller plus en arrière offrant ainsi un compromis entre equilibre et confort.
  • Les sangles de stabilisation : on les trouve sur les côtés de la ceinture de hanche. Elles connectent la ceinture au bas du sac à dos pour le rapprocher de votre corps et vous donner le meilleur equilibre.
  • La sangle de poitrine : elle permet tout simplement de connecter vos bretelles ce qui vous donnera plus de stabilite. Elle sera particulierement utile lorsque vous serez sur terrain accidenté et qu’un mouvement (pour ne pas dire une gamelle) fera pencher votre sac dangereusement. La sangle de poitrine vous aidera à ne faire qu’un avec votre sac à dos. Personnellement, la mienne est toujours attachée !

Les sacs special femmes

Ils sont concus pour s’adapter à la morphologie feminine.

  • Généralement, le sac est plus court et plus étroit qu’un modele homme
  • La ceinture et les bretelles sont adaptées aux formes féminines.
homme avec sac a dos randonnee
Photo par Christopher Burns

Matériaux et accessoires du sac à dos

Pour finir, voici des détails sur les caractéristiques plus techniques des sacs à dos ainsi que nos conseils pour certains accessoires.

Les poches à eau

Quasiment tous les sacs proposent aujourd’hui un compartiment interne dans lequel vous pouvez insérer votre poche à eau (qui est néanmoins vendue séparément le plus souvent) ainsi qu’un voire plusieurs trous pour le tuyau. Adepte de la bonne vieille gourde en alu? Sachez toutefois que ce système présente l’intérêt de pouvoir s’hydrater en continu. Personnellement, j’adore !

La ventilation

L’inconvénient des sacs à armature interne, c’est que le sac est collé à votre dos ce qui ne favorise pas la circulation de l’air et va donc vous faire transpirer. Les designers ont toutefois tenté de resoudre ce probleme : en créant par exemple des « couloirs » de ventilation dans le panel arrière du sac. Mais ce que nous constatons de plus en plus c’est la presence de systèmes sophistiqués permettant d’avoir une poche d’air permanente dans le dos via un design type trampoline (un filet est tendu à l’arriere du sac). Chez Quechua par exemple, ce systeme s’appelle le « Air cooling », il existe aussi chez OspreyDeuter et Gregory.

Matériaux et durabilité

Les sacs ultra légers sont bien sûr fait à partir de matériaux ultra legers aussi, ce qui est bon pour votre dos, mais moins bon pour la résistance  du sac et sa durabilité. Léger versus robuste? Ce sera a vous de trouver le meilleur compromis.

Dans le meme ordre d’idées, le rembourage des bretelles et de la ceinture tend à devenir plus fin. Néanmoins, comme votre charge est moins lourde aussi cela ne pose pas de problème. Si toutefois votre sac reste lourd, alors vous avez toujours l’option de rajouter une ceinture de rembourage supplementaire.

Protéger son sac de la pluie

L’interieur des sacs est généralement traité avec un revêtement waterproof (souvent du polyethylene). Toutefois, les sacs ont des coutures et des fermetures eclair par où la pluie peut s’infiltrer, et le tissu exterieur du sac va aussi absorber de l’eau et devenir ainsi plus lourd. La bonne solution reste la housse anti-pluie qui peut etre soit artisanale (un bon sac poubelle), soit une vraie housse bien adaptée au sac. Si vous ne voulez pas dormir dans un sac de couchage humide, c’est vraiment un accessoire important à ne pas oublier. Vous avez aussi l’option de mettre vos affaires dans des sacs étanches à l’interieur de votre sac a dos. Là encore, on peut aller vers le bon vieux sac poubelle ou bien des sac waterproof ou tout moins déperlants. Cela peut etre une bonne solution d’autant plus que par grand vent, votre housse anti-pluie risque de s’envoler. Si, si, je vous assure, j’en ai fait l’experience moi-même sur le GR20.

montagne et sac a dos
Photo par Danka & Peter

Sac à dos de randonnée pour une journée

Même si vous ne partez que pour quelques heures en balade, il est important de partir avec un sac à dos de manière à transporter avec soi de l’eau, quelques barres de céréale, un vêtement chaud et un coupe-vent. Un sac qui fait entre 10 et 20L devrait convenir a ce type de randonnée. Vous pourrez même en trouver à partir de 4,90euros. Les différences de prix s’expliquent ensuite sur la technicité d’un sac : le fait qu’il soit imperméable ou non, sa taille et éventuellement ses couleurs.

Sac à dos de randonnée pour le weekend

Ces dernières années, la majorité des randonneurs optent pour des trajets plus courts au week-end ou jusqu’à 3 ou 4 jours. Là encore, c’est le type de randonnée que vous pratiquez qui va vous aider à déterminer quel sac est fait pour vous.

En effet, si vous partez en autonomie avec tout sur votre dos (tente, sac de couchage, popote…), il vous faudra un sac entre 40 et 60 litres. Dans ce cas là, vous pouvez opter pour un portage de la tente à l’extérieur de votre sac à dos. Attention de bien vérifier à ce que votre sac soit muni de sangles extérieures. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, elles peuvent être rajoutées au sac à dos.

En revanche, si vous dormez en refugeun sac de 20 à 30L environ devrait faire l’affaire. En effet, il ne vous faudra porter dans votre sac à dos de randonnée que vos affaires personnelles, de l’eau, du ravitaillement et un sac à viande.

Sac à dos de randonnée pour plusieurs jours

Si vous décidez de partir à l’aventure, loin de tout, et en autonomie pour une ou plusieurs semaines, il vous faudra opter pour un sac à dos au litrage plus conséquent, un grand volume, soit quelque chose entre 55 et 75L (mais attention, une fois rempli, il faut pouvoir le soulever !)

En effet, dans ce cas là, il vous faudra prévoir le ravitaillement pour plusieurs jours. A ce sujet, c’est d’ailleurs sûrement vers les lyophlisés que vous vous tournerez, le rapport poids énergie étant le meilleur.

Si vous partez dans des régions où les ours sont présents, comme dans la Sierra Nevada en Californie ou dans certaines régions du Canada, il vous faudra un « canister » qui n’est autre qu’une solide boîte bien hermétique qui protège votre nourriture, mais aussi dentifrice et autre crèmes solaires des ours. Pensez à avoir un sac au litrage important (au moins 60L) pour pouvoir y mettre le canister.

Pour finir, sachez qu’un tel sac à dos vous sera aussi très utile quand vous partez tout simplement en voyage. Il le sera d’autant plus s’il possède une ouverture ventrale qui vous permettra d’accéder à toutes vos affaires.

Les sacs à dos ultra légers

Vous vous en rendrez vite compte, le poids est un facteur déterminant en randonnée et plus on randonne, plus on a envie de randonner léger. C’est d’ailleurs la grande tendance du moment avec l’apparition de sacs de litrage intéressant (50L) pour des poids idéaux (moins d’1kg). C’est pourquoi les fabricants se sont appliqués à créer des sacs plus légers en adaptant les matériaux, mais aussi en rognant sur certains éléments de manière à fournir un bon compromis bon/praticité, l’idee etant d’obtenir un sac leger et d’encombrement minimum.

Un sac ultra léger peut convenir pour une randonnée d’une nuit, de quelques jours, d’une semaine ou même plus. Se pose alors la question de votre matériel de randonnée (sac de couchage, tente, matelas, popote, et vêtements) : si votre matériel est plutôt ancien, il va être lourd et encombrant. Vous risquez de ne pas etre complètement satisfait par votre nouveau sac qui, même s’il vous fait gagner un kilo sera plus compact et ne pourra pas contenir convenablement tout votre matériel. Mais si vous êtes en train de vous équiper ou que vous renouvelez votre matériel, alors foncez pour ce genre de sac, vous ne serez pas déçu.

homme qui porte sac a dos randonnee
Photo par Jairph

Remplir son sac à dos

Il existe plusieurs techniques de remplissage et vous trouverez sûrement celle qui vous convient le mieux à force de randonner. En attendant, voici quelques regles simples pour bien demarrer : placez dans le fond le matériel de couchage (vous n’en n’aurez pas besoin avant la fin de la journee), près du dos, placez le matériel lourd (tente, réchaud, nourriture). Les vêtements seront rangés autour, idéalement dans un sac étanche ou sac poubelle. La tente pourra être placée à l’extérieur en bas du sac si elle n’a pas pu trouver de place à l’intérieur  (petite astuce, si vous partez avec une tente pour deux, n’hésitez pas à repartir les éléments de votre tente dans plusieurs sac à dos.) Gardez à portée veste imperméable et polaire. Dans les poches, sera réparti le « petit » matériel de la journée (crème solaire, carte, lunettes…). La poche à eau sera mise, généralement, dans le compartiment prévu, le long du dos.

Comment accéder facilement à ses affaires ? Cela va dependre de la configuration de votre sac.

Les sacs se chargeant par le haut sont plutot standard. C’est pourquoi vous mettrez au fond les affaires dont vous n’aurez pas besoin avant le soir.

Les ouvertures par fermeture eclair sur le côté ou le devant du sac sont optionnelles mais bien pratiques pour accéder à un objet qui est au milieu du sac sans avoir à tout y enlever. Les seuls petits inconvénients : cela rajoute un tout petit peu de poids et on peut imaginer que ça ajoute aussi quelques points de faiblesse.

Les poches : elles deviennent rares sur les sacs actuels. Voici le type de poches que vous pouvez trouver sur les modèles de sac à dos :

  • Les poches élastiques : elles sont plaquées contre le sac quand elles sont vides, mais elles sont extensibles pour pouvoir y mettre une gourde ou une barre de céréales. La plupart des randonneurs apprecient ces poches, c’est plutôt pas mal d’en avoir sur son sac.
  • Les poches de ceinture : elles sont pratiques pour les petits objets comme un couteau de poche, un stick à levres.
  • Les poches à l’avant : elles s’ouvrent le plus souvent verticalement. Elles peuvent contenir des éléments peu encombrants.
  • Les poches sur le dessus du sac : la plupart des sacs en sont pourvus, il s’agit d’une poche de petite taille mais tres accessible dans laquelle on peut mettre sa crème solaire, son (petit) appareil photo (pour porter un reflex, il y d’autres solutions), une carte… Certaines poche de dessus du sac peuvent même se détacher pour se transformer en ceinture banane. Pratique non?

Les points d’attache : si vous utilisez des batons de randonnées ou un piolet, vérifiez que le sac dispose de boucles d’attache pour fixer votre matériel à l’extérieur du sac. Mais généralement, vous trouverez au moins une boucle d’attache.

sac a dos randonnee 40L
Photo par Aneta Ivanova

Les tendances des sac à dos

Maintenant que vous avez vu les différents sac à dos qui pourront faire votre bonheur, voici les tendance du moment qui feront de vous un amateur éclairé lorsque vous vous rendrez en boutique choisir votre accessoire de rando.

La structure du sac à dos

Il est fini le temps ou l’armature du sac était à l’exterieur. Cest modèles là sont maintenant obsolètes. Alors pourquoi les fabricants ont-il misés sur une structure interne et prêt du corps : tout simplement pour leur capacité à maintenir les charges stables et et les randonneurs en équilibre sur terrain accidenté. Leurs profils étroits permettent également aux bras de se balancer librement et de minimiser les accrocs sur le sac quand vous passez à travers les buissons. Les sacs à armature exterieure restent très efficaces pour transporter de lourdes charges sur sentiers, ils existent donc toujours, mais en petit nombre.

Pensez en litres

La plupart des sacs à dos (même pour la balade) ont un nombre intégré à leurs noms, le Gregory Z55, par exemple, ou le Forclaz 60. Le nombre indique la capacité (aka volume) en litres. Parce qu’elles sont courtes et faciles à se rappeler, ont supplanté les autres mesures devenant l’unité standard pour mesurer la capacité de sac à dos.

La course a la legerete

La réduction de poids, à la fois pour votre sac et pour son contenu est une tendance forte de ces dernières années. C’est la qu’il faut se poser les bonnes questions : si votre équipement est ancien, lourd et encombrant, vous pourrez opter pour un sac leger, mais de grande capacité. Si vous voulez vraiment optimiser le tout, il vous faudra adapter votre materiel pour profiter pleinement de la réduction de poids et de volume de votre sac ultra leger.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Mathilde Dujardin

Mathilde Dujardin

Mathilde aime l'aventure et les voyages. Elle vit au Vietnam depuis 3 ans, a pratiqué l'escalade pendant 9 ans et arpenté les plus belles randonnées au travers du globe. Mathilde est notre spécialiste rando et escalade.

6 réflexions sur “Comparatif sac à dos de randonnée : les meilleurs de 2019”

  1. Avatar

    Bon boulot de synthèse, le premier vrai dossier détaillé sur ZeOutdoor, bravo!

    Par contre dis-donc, tu ne te serais pas un peu inspirée de celui de Journal du Trek 😉 (http://www.journaldutrek.com/sac-a-dos-de-randonnee/) , je retrouve un peu comme une similitude dans la structure des rubriques, le choix des sujets. Bon en même temps, difficile de faire autrement sur un sujet précis comme celui-ci.

    En tout cas, j’attends la suite!

    A+

  2. Celine

    Salut Vincent,
    Ton commentaire était passé dans les spams et je viens de le « déterrer ». En fait, j’ai bien eu une source d’inspiration, mais ce n’était pas ton article, c’était une source anglophone… Comme quoi, tous les dossiers sac à dos doivent se ressembler 🙂
    A+

  3. Avatar

    Hello,
    C’est intéressant comme sujet, mais vous pouuriez peut-être donner plus de détails? Je lis habituellement les sites Skirandonnéenordique et l’Univers du Camox qui présentent des tests de sacs à dos plus illustrés!
    Bonne continuation à l’équipe.
    Fabienne

  4. Celine

    Merci beaucoup Fabienne pour vos encouragements. Cet article est le premier sur le sujet, mais vous avez raison, les suivants devront avoir plus de détails.
    A très bientôt sur ZeOutdoor !

  5. Avatar

    je suis un grand amateur de sacs de rando très légers. j´utilise moi-même un de la marque Lowe Alpine ( de moyennne gamme) .
    http://www.idealo.fr/prix/2111570/lowe-alpine-zepton-50.html
    je connais beaucoup de mes compagnons de mon club de rando qui ne pourraient pas se passer d´un sac à dos avec un litrage min de 70 litres mais moi je pense que cela pousse à emmener beaucoup de choses qui ne sont pas systèmatiquement primordiales.
    Pour faire une bonne rando sur une période de deux jours un 50 L bien rangé avec de bonnes sangles et des poches avant et latérales est nettement suffisant.
    je sais que je pourrai trouver bcp de réfractaires à ma façon de voir les choses mais je suis persuadé que cela va devenir de plus en plus à la mode de prendre des modèles avec un litrage moindre.

  6. Avatar

    @ Vincent… Tu es notre maître à tous question référencement… Il semble logique que tes recettes finissent par faire l’unanimité, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *