Notre comparatif des meilleurs masques de ski

Pas facile d’acheter un masque de ski ! On se retrouve vite perdu devant le choix immense et les nombreuses options… Pour vous aider, nous vous avons concocté une petite sélection des meilleurs masques de la saison, et nous vous expliquons comment bien choisir votre modèle.

C’est certain qu’un masque de ski, et les traces de bronzage qu’il laisse, ça donne un certain style. Mais son but premier est de protéger vos yeux contre la luminosité intense des montagnes enneigées, ainsi que de la météo (vent, neige…). Il permet aussi de mieux distinguer le relief, et empêche que vous vous preniez une branche de sapin, ou un bâton, dans l’œil !

Il existe même des modèles qui permettent à ceux qui portent des lunettes de skier avec leur monture (regardez les modèles OTG, pour Over The Glasses, si cela vous intéresse).

Notre comparatif en un clin d'oeil

Meilleur rapport qualité/prix Meilleur pour femmes Meilleur photochromique
masque de ski Julbo Fusion Reactiv masque de ski Marker Perspective + Snowwhite masque de ski Salomon Photo Sigma
Julbo Fusion ReactivMarker Perspective + SnowwhiteSalomon Photo Sigma
  • Idéal pour : Prix imbattable
  • Verre photochromique
  • Écran sphérique
  • Idéal pour : Double Écran
  • Verre polarisé
  • Écran sphérique
  • Idéal pour : Visibilité exceptionnelle
  • Verre photochromique
  • Écran sphérique
Voir sur Décathlon Voir sur Snowleader Voir sur Snowleader

Notre sélection en un clin d'oeil

Meilleur rapport qualité/prix
masque de ski Julbo Fusion Reactiv
Julbo Fusion Reactiv
  • Idéal pour : Prix imbattable
  • Verre photochromique
  • Écran sphérique
Voir sur Décathlon
Meilleur pour femmes
masque de ski Marker Perspective + Snowwhite
Marker Perspective + Snowwhite
  • Idéal pour : Double Écran
  • Verre polarisé
  • Écran sphérique
Voir sur Snowleader
Meilleur photochromique
masque de ski Salomon Photo Sigma
Salomon Photo Sigma
  • Idéal pour : Visibilité exceptionnelle
  • Verre photochromique
  • Écran sphérique
Voir sur Snowleader

Meilleur masque de ski rapport qualité/prix : Julbo Fusion Reactiv

Si vous souhaitez un masque qui propose la plupart des innovations technologiques à un prix défiant toute concurrence, voici le modèle qu’il vous faut.masque de ski Julbo Fusion Reactiv

Caractéristiques :

  • Conditions : Tous temps
  • Verre : Photochromique
  • Écran : Sphérique
  • Mousse confort : Dual Soft

Idéal pour : Ceux qui veulent un excellent produit sans trop dépenser

Notre avis : Ce masque de ski Julbo proposé chez Décathlon est une super affaire. Une excellente protection allant de 1 à 3, un système antibuée efficace, un large champ de vision et des réglages qui s’adaptent à la plupart des morphologies, le tout pour seulement 80 euros… Pas de doutes, de nombreux skieurs vont se jeter dessus.

Meilleur pour femmes : Marker Perspective + Snowwhite

Un masque qui apporte un plus de confort et de chaleur, tout en conservant un style classe et, bien évidemment, des caractéristiques techniques excellentes. Ce n’est pas un modèle « pour femmes”à proprement parler, mais c’est celui de ma compagne.masque de ski Marker Perspective + Snowwhite

Caractéristiques :

  • Conditions : Tous temps
  • Verre : Polarisé
  • Écran : Sphérique
  • Mousse confort : Triple Layer Xdry

Idéal pour : Celles qui veulent une excellente protection et un style unique

Notre avis : Confortable grâce à sa mousse triple épaisseur, il permet aussi une excellente visibilité. Plutôt que la solution de verre photochromique, Marker a décidé d’offrir deux écrans différents interchangeables selon les conditions. Leur polarisation évite les reflets sur la neige et permet de mieux voir le relief.

Meilleur masque de ski photochromique : Salomon Photo Sigma

Une respirabilité exceptionnelle, un champ de vision qui n’en finit pas, deux écrans interchangeables même avec des gants, un confort inégalable, et un look résolument moderne. Le top pour skier dans n’importe quelles conditions, sans être gêné par la luminosité.

Caractéristiques :

  • Conditions : Tous temps
  • Verre : Photochromiquemasque de ski Salomon Photo Sigma
  • Écran : Sphérique
  • Mousse confort : Custom ID Fit

Idéal pour : Ceux qui se permettent ce qu’il se fait de mieux

Notre avis : C’est sûr que ce masque de ski n’est pas donné, mais ses caractéristiques sont au niveau de son prix : largement au-dessus de la moyenne. Confortable, simple à utiliser, et avec une visibilité excellente, on pourrait presque oublier que l’on porte un masque tant il est agréable de skier avec ce modèle.

Meilleur masque de ski mauvais temps : Poc Fovea Mid Clarity

La gamme Fovea de POC a été conçue avec des athlètes professionnels, avec comme objectif la performance. Sur cette monture excellente, les verres Clarity fabriqués par Carl Zeiss assurent une bonne protection si le soleil apparaît, et une superbe visibilité lorsque le temps est nuageux (catégorie 2).masque de ski Poc Fovea Mid Clarity

Caractéristiques :

  • Conditions : Mauvais temps
  • Verre : Miroir
  • Écran : Torique
  • Mousse confort : Triple densité

Idéal pour : Ceux qui skient dans le brouillard

Notre avis : Un masque confortable et facile à porter, qui permet de skier par mauvais temps, mais aussi lorsque le soleil reprend le dessus. L’écran est interchangeable, ce qui permet de monter un verre de catégorie 3 pour les journées ensoleillées.

Meilleur masque de ski beau temps : Oakley O Frame 2.0 PRO XL

Comme souvent, Oakley fait rimer confort et performance avec style. La technologie Plutonite permet de filtrer 100 % des UV, protégeant efficacement les yeux quand le soleil brille. Et si le mauvais temps fait son apparition, ce masque est livré avec un deuxième écran interchangeable de catégorie 1.masque de ski Oakley O Frame 2.0 PRO XL

Caractéristiques :

  • Conditions : Beau temps
  • Verre : Iridium
  • Écran : Cylindrique
  • Mousse confort : Triple couche

Idéal pour : Ceux qui aiment skier au soleil

Notre avis : Quand le soleil brille et que la luminosité est forte, ce masque est le meilleur ami du skieur. Même si son champ visuel n’est pas aussi large qu’on le souhaiterait, il offre une visibilité parfaite en cas de grand soleil. Le changement d’écran est aisé, et on passe en configuration « nuages”en moins d’une minute.

Guide d’achat : quel masque de ski choisir ?

Ce n’est pas si compliqué qu’il y paraît de trouver un bon masque de ski, il suffit de savoir ce dont on a besoin.

Choisir un masque de ski adapté à sa morphologie et compatible avec son casque

C’est tellement évident que de nombreuses personnes n’y font pas attention et se retrouvent avec un masque excellent, qu’ils ne peuvent pas porter. Les masques sont adaptables grâce à la lanière élastique et à la mousse de confort, mais ils doivent tout de même être adaptés à la morphologie du visage (étroit, normal, ou large).

Par ailleurs, assurez-vous que vous pouvez porter votre masque et votre casque en même temps !

Les points à regarder pour choisir son masque de ski

On pourrait écrire un article entier sur les différentes technologies qui entrent en compte dans la fabrication d’un masque. C’est un sujet passionnant, mais assez compliqué et ce n’est pas le but de ce guide.

Nous allons donc nous intéresser aux deux points les plus importants :

La protection contre la luminosité

Elle se définit en 4 catégories, selon la quantité de lumière filtrée :

  • Catégorie 1 : entre 20 et 57 %, pour skier avec une mauvaise météo
  • Catégorie 2 : entre 57 et 82 %, pour skier quand il y a des nuages
  • Catégorie 3 : entre 82 et 92 %, pour skier par grand soleil
  • Catégorie 4 : entre 92 et 100 %, pour des conditions très spécifiques (haute montagne, glacier)

Pour ne pas avoir à acheter un masque différent pour vous adapter à chaque situation, vous avez deux solutions :

  • Les verres photochromiques, qui s’adaptent à la luminosité ambiante en plusieurs minutes et offrent le plus souvent une gamme de protection allant de 1 à 3.
  • Les écrans interchangeables, qui peuvent être montés en moins d’une minute et permettent de s’adapter rapidement à un changement de condition.
Un chien portant un masque de ski
Photo par Zach Lucero

La ventilation et l’antibuée

Une bonne ventilation du masque permet d’éviter l’accumulation d’humidité à l’intérieur du masque, ce qui est dérangeant et limite la visibilité. La buée se forme à cause de la différence de température, et la plupart des masques ont bien un traitement anti buée. Celui-ci peut être d’utilité variable, le meilleur étant un double écran.

Parmi les autres points qui méritent votre attention, on peut relever :

  • La forme de l’écran : cylindrique ou sphérique. En gros, le cylindrique est moins cher, déforme moins les images, mais limite plus le champ de visibilité. Le sphérique permet de mieux voir, mais les images — surtout en périphérie — sont déformées, et le prix est bien plus élevé.
  • La teinte du verre, est une question toujours problématique à laquelle il n’y a pas de réponse « parfaite ». Les nuances oranges et roses améliorent la perception du relief en cas de brouillard, tout en évitant l’éblouissement en cas de soleil. Le jaune permet de distinguer encore mieux les bosses, mais devient vite inutilisable en cas de forte luminosité. Le marron est probablement la couleur la plus reposante pour les yeux en cas de grand soleil, tandis que le gris affecte moins la vision des couleurs.
  • Les masques OTG : c’est une catégorie à part, qui s’adresse à ceux qui portent des lunettes de vue. Plus volumineux et avec une construction différente, ils peuvent être portés par-dessus vos lunettes de vue.

Enfin, on peut dire ce qu’on veut, mais la couleur et le style sont aussi des critères à l’heure de choisir son masque de ski, même si ce ne sont pas les plus importants !

Le mot de la fin

J’espère que cette sélection vous a aidé à trouver votre bonheur !

Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il fasse grand soleil, un bon masque de ski est un accessoire indispensable, qui permet de bien voir la pente quelles que soient les conditions.

N’hésitez pas à partager vos expériences avec nous ! Après avoir dévalé les pentes, il n’y a rien de mieux que de passer un peu de temps à discuter ski avec des amis passionnés…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *