On a testé pour vous : Gamme Westalpen 3L

Une gamme parfaite pour la haute montagne en toutes saisons

gros plan sur veste westalpen 3L et montagnes au fond

La gamme Westalpen 3L de Ortovox est pensée pour les amateurs d’outdoor qui passent plus de temps en montagne que sur leur Smartphone… Une qualité incroyable, un pantalon qui a absolument tout ce dont les alpinistes peuvent avoir besoin, une veste aux utilisations multiples… On adore !

alpiniste en pleine ascension dans la neige

Notre avis sur l’ensemble Ortovox Westalpen 3L

La gamme Westalpen 3L a un seul défaut : un prix élevé, qui fait qu’elle est réservée aux véritables passionnés ayant réellement besoin d’une telle qualité. Mais, si vous pouvez vous permettre ce qu’il se fait de mieux, vous ne le regretterez pas un instant !

Résistant à l’abrasion tout en restant souple et commode, imperméable et coupe-vent tout en étant parfaitement respirant, technique tout en étant stylé : pour la haute montagne on ne fait pas mieux actuellement.

Ce qui nous a plu

  • Les nombreux ajustements pour un confort optimal
  • La qualité des matériaux utilisés
  • L’attention aux détails
  • Les délais de livraison

Ce qui nous a moins plu

  • Le prix, mais celui-ci est oublié dès que l’on ouvre le colis
veste westalpen 3L après réception

En bref

Le Westalpen 3L, est clairement une gamme au dessus de tout ce que j’avais pu essayer jusqu’à présent. C’est un concentré de bonnes surprises, de la membrane Dermizax (une espèce de Gore-Tex, mais de qualité incroyable) au mousqueton incorporé dans la poche (pour le DVA… ou les clés de voiture ;))

Dans le haut de gamme, il y a toujours le ”haut de gamme pour gens fortunés” et le “haut de gamme pour spécialistes”. Avec Westalpen, on est dans du matériel d’experts.


Les conditions du test

Les modèle testés sont le Westalpen 3L Pants modèle femme, taille M, couleur dark arctic grey, ainsi que le Westalpen 3L Jacket modèle femme, taille M, couleur darc arctic grey.

Un “week-end haute montagne”

Deux jours de haute-montagne comme mes collègues les aime bien, avec des sommets qui n’ont pas de nom (on a écrit à IGN pour officialiser “Pic Arantxa”), des tracés que personne n’a emprunté depuis le siècle dernier (et encore…) et des conditions qui obligent à changer de plan 3 fois dans la journée. C’est du bonheur, c’est du bonus, c’est du bonheur en plus !

Ceci dit, on se fait plaisir, on se sent en sécurité (malgré un vent horrible, et une avalanche qui part sur le tracé initialement prévu), et on utilise tout le matériel : raquette, crampons, piolets, friends, broches…

“La montagne, la vraie”, comme disent les haut-alpins 🙂 

alpiniste avec ensemble Westalpen sous une corniche

Prise en main et première impression

D’habitude je trouve toujours quelque chose à redire quand je reçois un nouveau produit à tester… et bah pas là ! Même le livreur est arrivé exactement à l’heure prévue !

  • J’avais peur que l’ensemble soit un peu lourd et rigide, vu la robustesse. Pas du tout, il est léger, souple, et super agréable à porter.
  • La taille est comme annoncée, et les ajustements permettent d’avoir une coupe parfaitement ajustée à mes besoins.
  • Le produit est effectivement fabriqué en Europe (“Made in Serbia”), chose appréciable que cela évite les longs transports inutiles et polluants.

Même la couleur me plaît : suffisamment visible pour aller en montagne en toute sécurité, mais assez discrète pour aller boire un coup après sans être ridicule.

Un ensemble qui ne demande qu’à être testé sur le terrain !

pantalon westalpen et chat noir

Notre test des produits Westalpen 3L

En haute montagne, l’ensemble Westalpen en a vu de toutes les couleurs, et a passé le test haut la main.

Protection vent et imperméabilité

Exceptionnelle ! Le premier jour, on a eu du vent à 30-40 km/h, avec des rafales à plus de 80km/h. Ce n’est pas agréable, mais cela permet de vérifier que la veste Westalpen 3l (le pantalon aussi d’ailleurs) est parfaitement coupe-vent.

Niveau imperméabilité, on peut s’asseoir dans la neige sans avoir les fesses mouillées, et les bouteilles d’eau vidées dans le dos (“Attends, il faut bien la tester ta belle veste!”) glissent sur la membrane Dermizax en me laissant bien au sec. Je n’ai pas fait le “test de la douche”, mais je suis certaine que la veste Westalpen le passe sans problèmes 🙂

femme alpiniste dans une cascade de glace

Respirabilité

Une respirabilité de 28000g/m2/24h, ça veut dire quoi ? Aucune idée ! 🙂 

Ce que je peux vous dire, c’est que même en plein effort, quand on monte “droit dans l’pentu” en raquette, on n’a pas trop chaud. Et quand on est à l’arrêt un peu plus loin pour assurer le premier de cordée qui prend son temps à passer un pas d’escalade en 4 (OK, avec un peu de neige et de glace…), on se rend compte que la transpiration a bien été évacuée et que l’on n’a pas froid.

Est-ce que l’on aurait eu les mêmes résultats avec une respirabilité de 20000 ? Est-ce que cela aurait été encore mieux avec une respirabilité de 40000 ? Je ne sais pas, il faut demander aux ingénieurs, pas à moi 😛

Aération

Cela rejoint le paragraphe précédent sur la respirabilité… Quand on monte, on ouvre les aérations du pantalon et de la veste, et quand on s’arrête, on les referme. Celles de la gamme Westalpen sont bien placées, suffisantes, et avec un zip de qualité qui fait que l’on ne doit pas forcer, ni à l’ouverture ni à la fermeture.

ouverture latérale du pantalon westalpen

Durabilité / Résistance

La veste qui frotte contre la neige glacée quand on sort d’une cheminée, le pantalon qui frotte contre les rochers quand on escalade… la gamme Westalpen est prévue pour cela.

Il est probable qu’après plusieurs années de mauvais traitements les premiers signes d’usure apparaissent, mais après un week-end d’utilisation, l’aspect est comme neuf (et ce n’est pas faute d’en avoir abusé).

gros plan sur la guetre intégrée

Détails et accessoires

L’ensemble Westalpen est simple et efficace, sans fioritures, mais avec ces petits plus qui font la différence : 

  • Genoux préformés
  • Poche avec petit mousqueton sur le pantalon
  • Hanches et ourlets réglables (pantalon)
  • Taille, poignet et capuche réglables (veste)
  • Guêtres intégrées
  • Poches zippés

Et j’en oublie sûrement…

gros plan sur l'attache dans la poche du westalpen

Utilisation de la gamme Ortovox Westalpen 3L

C’est dans les conditions les plus difficiles que l’on apprécie vraiment les produits de la gamme Westalpen 3L de chez ortovox

Pour quelles activités ?

Principalement pour l’alpinisme et la haute montagne, quand la glace, le froid, le vent, le rocher, la neige… sont au rendez-vous. Dans ces conditions, on apprécie vraiment toutes les qualités de l’ensemble Westalpen.

Bien sûr, ceci vaut aussi pour une pratique de la montagne moins extrême : randonnée, escalade, ski… La veste, qui est un excellent coupe-vent, peut aussi faire votre bonheur pendant vos sorties VTT


Pour quel public ?

La gamme Westalpen 3L s’adresse à un public d’experts, qui vont vraiment tester leurs limites dans des conditions difficiles. Personnellement, si je n’avais pas la chance d’avoir des collègues “montagnards depuis plus de 30 ans”, je ne me lancerais pas dans de telles aventures…

Ortovox a pensé à tout, et à mis au point la gamme Westalpen 3L Light, un peu moins résistante, mais plus légère et plus abordable. Celle-ci semble plus adaptée au grand public.

alpiniste avec l'ensemble Westalpen admirant les sommets enneigés

Ces articles ZeOutdoor peuvent vous intéresser :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Arantxa Loyola

Arantxa Loyola

Arantxa a deux amours : l’escalade, qu’elle pratique depuis près de 15 ans, et son mari, avec lequel elle vit dans un petit village du sud de la France, là où le climat permet d’être sur les rochers pratiquement toute l’année. Discrète et enthousiaste, elle adore partager sa passion pour la grimpette et se fait un plaisir d’enseigner aux débutants.