Un permis pour aller en montagne ?

Face à la surfréquentation en montagne, une nouvelle loi est à l’étude pour imposer le « Permis Montagne » et limiter l’accès à nos massifs.

longue file de randonneur sur les pentes d'une montagne

Les sports de montagne sont en pleine croissance depuis quelques années, et nous ne pouvons que nous en réjouir.

UPDATE 10/23
La réalité semble malheureusement nous rattrapper… Nous avons un article complet sur les nombreuses restrictions et interdictions d’accès qui fleurissent en France

Randonnée, Trail, VTT, Escalade, Alpinisme, Canyoning, Via Ferrata, Kayak, Parapente, Ski de rando, Raquette à neige… autant d’activités outdoor que les membres de l’équipe pratiquent avec plaisiret souhaitent partager avec d’autres passionés ou débutants. Plus on est de fous, plus on rit, comme dit le dicton !

Et ces derniers temps, il faut bien admettre qu’en montagne, nous sommes de plus en plus nombreux… Ceci cause en certains lieux un problème de surfréquentation qu’on ne peut se permettre d’ignorer. Mais l’imposition d’un permis montagne est-elle la solution ? Pas si sûr…

nombreuses tentes sur une crete : justification du permis montagne ?

La problématique de la surfréquentation en montagne

Dans les années 90, quand nous faisions nos premières sorties en montagne (et oui, la moyenne d’âge des rédacteurs de ZeOutdoor dépasse les 30 ans), on en entendait déjà parler : les « anciens » se plaignaient qu’il y avait de plus en plus de monde en montagne, et que c’était mieux avant… Ils ont été ignorés.

Tourisme en montagne et pollution

Puis les montagnes les plus célèbres ont commencé à réellement souffrir de leur succès. Cela fait déjà un certain temps que les tonnes de déchets abandonnées sur les pentes de l’Everest font parler d’elles, et chaque année le thème de la surfréquentation du Mont-Blanc fait la une des journaux.

L’impact du tourisme de montagne sur l’environnement est bien réel. Ce sont des détritus près des sentiers de randonnée, des problèmes d’accès à l’eau en été, ou des milliers de voitures qui encombrent les vallées…

foule en pleine montagne

Nouveaux pratiquants et sécurité

C’est un problème dont on parle moins dans les médias, mais qui préoccupe les professionnels et, semble-t-il, les autorités. Le nombre d’accidents en montagne a augmenté ces derniers temps : ce sont plus d’une centaine de personnes qui perdent la vie chaque année en pratiquant un sport outdoor !

En cause, bien entendu, l’augmentation du nombre de pratiquant. C’est mathématique, plus on est nombreux en montagne, plus les accidents arrivent, c’est inévitable.

FAUX ! Pour preuve, la sécurité routière. Alors que le nombre d’automobilistes augmentent constamment, la mortalité routière est en baisse depuis de nombreuses années !

Si les accidents augmentent, c’est à cause de l’augmentation des pratiques dangereuses. Aujourd’hui de nombreuses personnes cherchent à « impressionner » leurs amis et se lancent dans des activités qu’ils ne maitrisent pas, n’écoutent pas les conseils des professionnels, ne respectent pas les consignes de sécurité… avec les conséquences que l’on imagine.

La base de données SERAC est très instructive à ce sujet, et les plus intéressés pourront même lire la thèse de Maud Vanpoulle sur l’accidentologie des sports de montagne.

foule aux abords d'un bar d'une station de ski

Quelle solution pour la montagne ?

Face à cette surfréquentation, les plus grands sites naturels ont déjà pris des mesures, qui vont de la sensibilisation du public à la limitation des accès par des quotas, voire même à l’interdiction pure et simple dans certains cas.

Nos confrères de Outside ont réalisé un excellent article à ce sujet, dont nous vous conseillons la lecture.

Comment faire pour que les nouveaux « consommateurs de sports de montagne » deviennent de véritables « amoureux de la nature respectueux des montagnes » ?

ZeOutdoor n’a pas de solution miracle à proposer, mais il semblerait que le parlement européen en a trouvé une, et cela risque fort de faire couler beaucoup d’encre…

randonneurs faisant la queue sur un sentier d'un parc national

L’instauration du Permis Européen d’Accès aux Montagnes

Une nouvelle proposition de loi, lancée par le député espagnol Pedro Tocapelotas, demande l’instauration d’un « Permis Montagne », similaire au permis de conduire, qui deviendrait obligatoire pour que nous puissions continuer à pratiquer notre passion et accéder aux espaces naturels !

Nous vous présentons dans les grandes lignes, cette mesure extrême qui risque fort de tout changer dès cet été :

  • La pratique des sports de montagne est interdite aux personnes non accompagnées d’un professionnel si elles ne sont pas en possession de ce permis montagne.
  • L’obtention du permis montagne est conditionné à une formation obligatoire, théorique et pratique, sur l’environnement et les mesures de sécurité. Les connaissances sont testées lors d’un examen.
  • Ce permis montagne est payant (oh, quelle surprise!) et doit être renouvelé chaque année.
  • Pour le moment, la randonnée est incluse dans ces « sports de montagne », mais pas le trail, qui pourrait continuer à être pratiquer librement.

La date de discussion de cette loi n’est, à notre connaissance, pas encore arrêtée. Mais les débats s’annoncent dores et déjà houleux !

longue procession d'alpinistes sur un volcan

 

EDIT
Vous l’aurez compris, il s’agit d’un poisson d’avril. Le Permis Montagne Européen n’est pas en discussion au parlement…. pour l’instant ! A nous, amoureux des sports de montagne, de nous comporter de telle manière que cela n’arrive jamais…

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *