Quel budget pour une semaine au ski en famille ?

Entre ceux qui prétendent que les vacances au ski sont réservées aux gros riches, et ceux qui assurent qu’il est possible de s’en tirer pour rien du tout en faisant attention, difficile de savoir si on peut se payer cette semaine de vacances à la montagne dont on rêve tant !

Pour éviter les affirmations subjectives et peu claires, nous avons décidé de calculer véritablement le budget nécessaire pour une semaine de vacances dans une station de ski. Ensuite, chacun de vous décidera si cela est « trop cher » ou « abordable ».

Nous avons décidé d’étudier un cas « standard », que nous vous détaillons :

  • Une famille bordelaise avec deux enfants de 7 et 12 ans, dans laquelle tout le monde skie.
  • Ils évitent les grandes stations alpines, ainsi que les toutes petites stations familiales : leur choix s’est porté sur Font-Romeu.
  • Ils profitent de leurs vacances, sans faire d’excès au niveau des sorties ou du luxe.

Et pour que cette étude soit le plus utile possible, nous avons décidé d’évaluer un minimum et un maximum pour chaque poste de dépenses, ce qui permet d’obtenir une fourchette de prix réaliste pour une semaine de vacances au ski.

Le transport

Le plus simple n’est pas le moins écologique, c’est le transport en voiture. Sur place, elle ne sert à rien, mais pour arriver sur les lieux, c’est plus facile.

Si l’on décide d’arriver au plus vite et de prendre l’autoroute, le trajet se fait en 4 h 30, avec 32,5 € de péage et environ 30 € d’essence. Ceux qui préfèrent économiser en prenant la nationale auront besoin de 7 h, mais n’auront que 30 euros d’essence à payer. Vu qu’il est nécessaire de rentrer à la maison à la fin des vacances, ces coûts doivent être multipliés par deux.

Coût min/max : 60 €/125 €

Le matériel

Les choses se compliquent, car les calculs sont différents entre ceux qui partent en vacances chaque année — et achètent leur matériel —, et ceux qui skient moins souvent et préfèrent louer. Nous avons choisi pour cet exemple l’option de louer des skis à Font-Romeu, qui permet de donner une meilleure idée du prix d’une semaine de vacances au ski.

Tandis que le plus jeune est encore débutant, le plus grand a déjà un niveau qui demande des skis plus compétitifs. Les parents sont des skieurs confirmés, madame recherchant les sensations tandis que monsieur cherche la performance. Tous louent évidemment l’équipement complet : skis, chaussures, bâtons, casque.

Ici la différence de prix se fait entre ceux qui prévoient et louent en avance, profitant de réduction allant jusqu’à 50 % et de ceux qui louent en magasin une fois arrivés dans la station. Dans notre exemple de Font-Romeu, les premiers paieront 285 € et les seconds 590 euros.

Au niveau des vêtements, notre famille a déjà quelques vêtements chauds, mais doit s’acheter quelques indispensables. Ne cherchant pas à être à la mode, et ne voulant pas non plus ce qu’il se fait de meilleur, leur choix se tourne vers Décathlon et la marque Wedze :

  • Sous-vêtement technique chaud : de 5 à 20 euros
  • Pantalon de ski : de 25 à 50 euros
  • Veste de ski : de 70 à 100 euros
  • Gants de ski : de 20 à 30 euros
  • Masque de ski : de 20 à 30 euros

Tous les 4 doivent s’équiper, et le montant qu’ils dépensent chez Décathlon se situe donc entre 560 euros et 920 euros. Il est cependant important de noter que ces vêtements peuvent être réutilisés à chaque vacance au ski, et que leur impact sur le coût d’une semaine de vacances au ski ne doit être considéré qu’une seule fois. C’est pour cela que nous avons divisé ce coût par 2, en considérant que cette famille retournera bien une fois au ski dans les 5 ans qui viennent.

Coût min/max : 565 €/1050 €

familles au ski
Photo par Toa Heftiba

Les forfaits

Nécessaire pour pouvoir prendre les remontées mécaniques et profiter du domaine skiable, le forfait représente une part importante du budget. Il est possible de les acheter à la journée, pour ceux qui ne sont pas certains de skier tous les jours, ou à la semaine, ce qui est plus économique. Le prix des forfaits famille à Font Romeu est de 35,5 € par personne à la journée, et de 176 euros par personne à la semaine.

Coût min/max : 704 €/852 €

Les cours de ski

Le plus grand a déjà passé sa troisième étoile et peut skier avec les parents, mais le plus petit passe ses matinées à l’ESF pour apprendre à bien maîtriser ses skis et à dévaler les pentes en toute sécurité. Ainsi, l’après-midi, tout le monde peut se faire plaisir en skiant ensemble.

À Font-Romeu, une semaine de cours collectif ESF coûte 175 € tandis qu’une semaine de cours privés avec un moniteur ESF coûte 285 €.

Coût min/max : 175 €/285 €

Le logement

C’est un poste de dépense qui peut faire très mal si l’on n’y prend pas garde et que l’on décide de dormir dans un hôtel, ou que l’on réserve au dernier moment. La meilleure solution est de louer un logement chez un particulier, ce qui permet d’avoir un hébergement de qualité au meilleur prix, ainsi que l’aide d’un local pour connaître tous les bons plans et éviter les attrape touriste.

Selon les prestations et la taille du logement, il est possible de trouver un appartement pour 4 personnes pour des prix allant de 400 à 800 euros, tous frais inclus, pendant les vacances scolaires.

Coût min/max : 400 €/800 €

La nourriture

Les restaurants coûtent cher, tout le monde le sait… Mais en station, les prix des supérettes sont en général de 20 à 30 % plus élevés qu’en ville ! Notre famille le sait et a donc profité de la voiture pour amener pâtes, riz, conserves, biscuits, ainsi que quelques fruits et légumes. Pour tout ce qui est charcuterie, fromage, viande, produits laitiers… ils préfèrent acheter sur place et profiter des bons produits locaux, bios et délicieux.

Coût min/max : 100 €/200 €

Les autres dépenses

On se promet de faire attention et de ne rien dépenser en plus, mais au final on se laisse tenter par un chocolat chaud au sommet (12 euros), on ne peut refuser au petit cette marmotte qui siffle (15 euros), madame a trouvé une superbe pièce d’artisanat local (20 euros)… De son côté, monsieur ne peut résister au plaisir de montrer à son fils qu’il assure aux jeux vidéos dans la salle d’arcade rétro en tentant de le battre à Street Fighter (10 euros), puis en buvant une bière locale (5 euros) tout en expliquant que si il a perdu c’est parce que le joystick était grippé, mais normalement le « Hadouken » ça marche toujours.

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises et profiter de ses vacances, mieux vaut prévoir un petit plus.

Coût min/max : 100 €/200 €

Au final…

Dans cet exemple, la semaine de ski pour 4 personnes à Font Romeu, pendant les vacances scolaires, coûte entre 2270 € et 3500 €. Comme vous avez pu le voir, en prévoyant un minimum, il est possible de réaliser d’importantes économies aussi bien sur les locations de matériel que sur le logement, qui sont deux postes de dépenses importants.

Certaines dépenses (transport, forfait, logements) se répètent chaque année, mais les vêtements, une fois achetés, se portent d’une année sur l’autre… La conclusion est donc simple : plus on skie, plus la semaine de ski devient abordable !

Si vous n’avez pas d’enfants, vous avez aussi la possibilité de skier hors vacances scolaires, ce qui réduit considérablement le prix du logement, mais aussi les temps d’attente au télésiège.

J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair pour organiser vos prochaines vacances de ski. Je ne sais pas vous, mais moi, maintenant, j’ai comme envie d’aller à Font-Romeu !

N’hésitez pas à partager vos expériences avec nous. Après avoir dévalé les pentes, il n’y a rien de mieux que de passer un peu de temps à discuter ski avec des amis passionnés…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *