Quelle fixation choisir pour le ski de randonnée ?

Pour grimper léger ou descendre bien maintenu, voici les meilleures fixations du moment.

homme grimpant avec ski de randonnée sur le do

Autant en ski alpin le choix des fixations n’est pas déterminant, autant en ski de randonnée c’est un élément qui change du tout au tout votre façon de skier !

Sur le principe, toutes fonctionnent de la même manière :

  • A la montée, votre talon est libre et votre pied n’est attaché qu’à l’avant
  • A la descente, elles maintiennent la chaussure mais la libèrent en cas de chute

Cela paraît simple ? La réalité est bien plus compliquée que cela ! Inserts ou plaques ? Poids ou sécurité ? Stop ski ou sangle ?

ZeOutdoor vous présente les 5 meilleures fixations de ski de randonnées du moment, et vous explique comment choisir celle qui vous conviendra le mieux !

Notre comparatif en un clin d'oeil

Meilleure fixation ultralégère Meilleure fixation à inserts Meilleure fixation à plaque
fixation ski de rando plum ultralight fixation à inserts fixation à plaque
Plum R150Fristchi XenicHead Ambition
  • Idéal pour : La performance
  • Poids : 300g
  • DIN 8
  • Idéal pour : Polyvalence
  • Poids : 560 g
  • DIN 4 - 10
  • Idéal pour : Initiation à petit prix
  • Poids : 1960 g
  • DIN 3 - 10
Voir le Prix Voir le Prix Voir le Prix

Notre sélection en un clin d'oeil

Meilleure fixation ultralégère
fixation ski de rando plum ultralight
Plum R150
  • Idéal pour : La performance
  • Poids : 300g
  • DIN 8
Voir le Prix
Meilleure fixation à inserts
fixation à inserts
Fristchi Xenic
  • Idéal pour : Polyvalence
  • Poids : 560 g
  • DIN 4 - 10
Voir le Prix
Meilleure fixation à plaque
fixation à plaque
Head Ambition
  • Idéal pour : Initiation à petit prix
  • Poids : 1960 g
  • DIN 3 - 10
Voir le Prix

Notre comparatif des meilleures fixations de ski de randonnée

Amateurs de montées à toute vitesse, de descentes interminables en pente raide ou de randonnée contemplative, voici les fixations à monter sur vos skis de randonnée.

skieur seul au sommet

La meilleure fixation ultralégère : Plum R150

En compétition ou lors de grandes ascensions, chaque gramme compte. Avec votre ski ultra léger, vous aurez besoin de la fixation la plus légère possible, quitte à sacrifier en sécurité.

Caractéristiques :

  • Poids : 300 g (la paire)
  • DIN 8 (non normé)
  • Sans réglage.

Idéal pour : Ceux qui aiment légèreté et solidité fixation ski de rando plum ultralightNotre avis :

Il existe des fixations plus légères sur la marché, mais aucune qui offre un si bon compromis entre poids, sécurité, solidité, et prix.

La cale de montée de 38mm permet de s’adapter à tous les terrains, tandis que le déclenchement latéral et frontal peut s’avérer très utile. C’est idéal pour tous ceux qui préfèrent sauver leurs genoux, quitte à avoir 100g de plus avec eux.

Bémol (ou plutôt petite déception de la part de Plum) : les leash ne sont pas incluses.

Bonus : c’est du 100% Made in France

La meilleure fixation à inserts : Fritschi Xenic 10

Une fixation polyvalente, pas trop lourde pour la montée, avec un bon maintien en descente et un déclenchement réglable.

Caractéristiques :

  • Poids : 560 g (la paire)
  • DIN 4 – 10 (non normé)
  • Réglage 30 mm

Idéal pour : Ceux qui skient un peu partoutfixation à insertsNotre avis :

Des fixations légères, simples à utiliser, robustes et avec une bonne sécurité : pas étonnant qu’elles aient séduit de nombreux randonneurs à ski !

En plus des avantags évidents, on apprécie le chaussage très facile et la pédale d’appui extra large qui donne un véritable confort additionnel.

A noter toutefois que les stop ski sont en option, bien qu’ils apparaissent sur la photo.

La meilleure fixation à plaque : Head Ambition 10

Tous les avantages de la fixation à plaque, avec un poids qui reste raisonnable.

Caractéristiques :

  • Poids : 1960 g (la paire)
  • DIN 3 – 10 (normé)
  • Réglage 260 – 350 mm

Idéal pour : Ceux qui ne veulent pas investir dans des chaussures de ski de randonnée fixation à plaqueNotre avis :

Si les fixations à plaques ont quasiment disparu, c’est pour de bonnes raisons (voir plus bas). Mais si elles existent encore, c’est aussi pour de bonnes raisons !

Cette fixation permet de découvrir le ski de rando même avec des chaussures de ski “normales”, offre une grande sécurité, et s’adapte à de nombreuses tailles de chaussures. Et elle reste sous les 2 kilos, ce qui est remarquable pour ce système.

C’est une bonne solution pour débuter, ou pour avoir une paire de ski de rando à prêter aux collègues qui veulent venir mais n’ont pas le matériel pour.

homme dans la poudreuse portant ses ski de rando sur le dos

La meilleure fixation pour le Free Rando : Marker Kingpin

Un excellent maintien, une sécurité maximale : tout ce qu’il faut pour profiter au maximum des descentes engagées qui plaisent tant au véritable freerider.

Caractéristiques :

  • Poids : 1430 g (la paire)
  • DIN 6 – 13 (normé)
  • Réglage 30 mm

Idéal pour : Ceux qui aiment dévaler les pentes vierges en toute sécurité fixation freerandoNotre avis :

La référence des fixations de ski de rando, qui présente une protection, un confort et une performance proche des fixations de ski de piste. C’est du pur bonheur, avec une précision incroyable au déclenchement de virage.

Pour vous faire plaisir en descente, vous ne trouverez pas mieux. A la montée, en revanche, elles font leur poids, même si celui-ci est raisonnable pour cette gamme.

La meilleure fixation pour le ski alpinisme : Marker Alpinist 10 Long Travel

Légèreté pour ne pas s’encombrer en monter, avec quand même un minimum de sécurité pour descendre ces pentes difficiles où la chute est toujours possible, même pour les meilleurs d’entre nous.

Caractéristiques :

  • Poids : 540 g (la paire)
  • DIN 4 – 10 (normé)
  • Réglage 30 mm

Idéal pour : Ceux qui aiment les longues sorties techniquesfixation ski alpinismeNotre avis :

La nouvelle version de l’Alpinist 10 reprend tout ce qui en avait fait le succès, et ajoute un réglage de longueur de semelle de 30mm (enfin, diront certains!) ainsi qu’une compensation active de la flexion du ski.

Toujours légère, avec 3 positions du pied (plat et 2 cales à 5° et 9°), elle est très agréable lors des montées. Et les “petits détails” comme l’anti Ice Pad qui empêche que la neige et la glace ne s’installent et le montage simplifié de crampons sont appréciés par ceux qui vont souvent en montagne…

En descente, si elle ne rivalise évidemment pas avec les fix de freerando, elle offre un excellent maintien grâce au perçage large de la butée et une bonne sécurité avec son DIN réglable de 4 à 10.

Un choix que vous ne regretterez pas si vous aimez les courses techniques.

Guide d’Achat : Comment choisir ses fixation de ski de randonnée

Voici les questions à vous poser pour trouver la fixation dont vous avez besoin pour vos skis de rando.

ski de rando dans la poudreuse

Ski de randonnée : fixation à inserts ou plaque ?

Voici une question que seuls les débutants venus du ski alpin se posent ! La réponse est claire et nette : fixation à inserts !

Plus flexible, plus agréable à la montée, et tout aussi sûre dans les versions hybrides, la fixation à inserts a depuis longtemps détrôné la fixation à plaque sur les skis des randonneurs.

Pourtant, cette dernière n’a pas disparu, car elle intéresse encore deux catégories de skieurs :

  • Les débutants qui pensent faire des économies en faisant du ski de rando avec leurs chaussures de ski alpin. En général, ils ne sortent pas plus d’une fois par an, ou finissent par racheter du matériel plus adapté.
  • Les freerandonneurs qui ne jurent que par la descente. Leurs skis de 120 au patin pèsent déjà une tonne, ce ne sont pas quelques kilos de plaques en plus qui vont leur faire peur.

randonneur préparant la fixation de ses ski de rando

Fixation de ski de rando : légèreté ou sécurité ?

Tel est le dilemme de tout bon skieur de randonnée (les mauvais ne posent pas la question, la sécurité, c’est pas pour eux).

Une fixation légère permet non seulement d’aller plus vite à la montée, mais aussi de moins se fatiguer. Ceci est non seulement agréable, mais permet aussi d’avoir plus de marge au niveau de l’horaire, ce qui est appréciable.

En revanche, sur les fixations de ski de rando, le poids se gagne en faisant l’impasse sur la sécurité : les modèles les plus légers n’ont aucun système de déclenchement pour libérer le pied en cas de chute ! Vous imaginez les conséquences…

En gros, on peut résumer ainsi :

  • Si vous privilégiez la montée, partez sur des fixations légères
  • Si vous voulez tout donner en descente, privilégiez la sécurité

Après, c’est à vous de savoir où vous placez votre zone de confort, en fonction de votre niveau et de votre pratique.

Conseil de Non Pro pour les Non Pro
Prenez garde à ne pas vous surestimer, et à ne pas entrer dans “la course aux grammes” en pensant que cela vous rend meilleur. Oui, les premiers de la Pierra Menta ont des fixs ultra légères… mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas Kilian Jornet!

(Kilian, si c’est toi, ça te dit une interview pour ZeOutdoor? :))

Avoir des fixation à 99g, ça le fait pour impressionner sur les réseaux sociaux, mais quand vous vous retrouverez à l’hôpital avec les genoux en bouillie, vous risquez de regretter les systèmes de déclenchement.

Lanière ou frein à ski ?

Encore une fois, chacun choisira selon ses préférences… mais il est bon de le faire en connaissance de cause :

  • Le frein à ski, qui est à la mode en ce moment, est simple à utiliser mais alourdit le ski. De plus, il faut savoir qu’il n’arrête pas le ski dans une pente raide de neige ferme.
  • La lanière est moins lourde mais un peu plus inconfortable lorsque l’on skie. Elle est aussi plus dangereuse en cas d’avalanche et est connue pour le “ski dans la gueule” en cas de chute avec déchaussage.
  • Le “rien du tout” connaît de nombreux adeptes. Léger et sûr, il augmente en revanche drastiquement le risque de perte de matériel. Et, si votre ski finit dans le pare-brise d’une voiture, vous êtes responsable !

Quelle hauteur pour la cale ?

Il est bon d’avoir plusieurs hauteurs pour la cale, afin de s’adapter au terrain. Toutefois, sachez que les cales trop hautes ne sont pas conseillées, car elles réduisent l’amplitude de vos pas et deviennent gênantes.

Dans “le milieu”, on considère qu’une hauteur de 35 à 40mm est optimale. Pourtant, de nombreuses fixations proposent des hauteurs de cale supérieures… peut-être que certains apprécient ?

Le réglage arrière

Si de plus en plus de fixations le proposent, c’est qu’il a de nombreux avantages. Pour mémoire (ou info), le réglage arrière permet de régler la longueur de la fixation sans avoir à la démonter et n’a rien avoiur avec le réglage du déclenchement de déchaussage.

Cela vous parait évident ? C’est parce que vous venez du ski alpin et n’avez découvert le ski de rando que récemment. Auparavant, la plupart des fixations étaient fixes : ce qui compliquait les choses en cas de changement de chaussure, de prêt de matériel, ou de revente…

groupe de skieurs de randonnée en pleine montagne

C’est à vous !

Avec tous ces conseils, choisir votre fixation de ski de randonnée devrait être un jeu d’enfant ! Si vous connaissez votre type de pratique (compétition, rando polyvalente, ski alpinisme, freeride…), vous devriez maintenant avoir une bonne idée du modèle qu’il vous faut !

Il ne vous reste plus qu’à les monter et à chausser les skis 😉

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vive le sport hors saison!

Les meilleurs prix sur le matériel outdoor chez Ekosport

Coupon -10% : XTRA10
Code -15% : EKO15

Jours
Heures
Minutes
Secondes

(valable sur les produits identifiés)