Comment choisir ses lunettes cyclisme ?

De bonnes lunettes n’améliorent peut-être pas vos performances, mais votre plaisir de rouler et votre sécurité, à coup sûr !

grand choix de lunettes de soleil cyclisme dans un magasin

Les lunettes de vélo sont importantes pour le style, mais pas que !

Pour ne pas perdre un œil après une rencontre malencontreuse avec une mouche lorsque vous descendez à 80km/h, pour bien voir la route quelles que soient les conditions, pour vous protéger du soleil, pour rendre jaloux les collègues avec votre style… Les lunettes de cyclisme sont indispensables !

Pour découvrir les lunettes cyclisme, rien de tel qu’un article simple et clair qui vous explique tout. ZeOutdoor l’a fait, rien que pour vous 😉

La catégorie de verre

C’est l’aspect le plus important à l’heure de choisir vos lunettes de vélo. La catégorie définit le niveau de filtration des UV, et donc la protection de vos yeux :

  • Catégorie 0 : transparent à très légèrement coloré, à utiliser en cas de pluie ou de ciel très couvert. Filtre moins de 20% de la lumière.
  • Catégorie 1 : légèrement teinté – en jaune ou rose -, pour rouler par temps nuageux. Filtre entre 20 et 56% de la lumière.
  • Catégorie 2 : teinté marron, idéal pour les sorties par temps ensoleillé. Filtre entre 57% et 82% de la lumière.
  • Catégorie 3 : teinte foncée brune, pour une météo très ensoleillée. Filtre de 83% à 92% de la lumière.
  • Catégorie 4 : ces verres, qui filtrent de 93% à 97% de la lumière, ne sont pas adaptés à la pratique du cyclisme et sont plutôt pensés pour la haute montagne ou les activités en mer, quand la luminosité est reflétée par la neige ou l’eau.

cycliste portant casque et lunettes

La monture

Il existe deux types de monture :

  • Les montures cerclées, dans lesquelles le verre est totalement entouré. Plus robustes et plus protectrices, elles sont particulièrement adaptées à la pratique du VTT.
  • Les montures semi-cerclées, dans lesquelles le bord inférieur du verre est libre. Plus légères et offrant une meilleure visibilité, elles font le bonheur des routiers.

Par ailleurs, les adeptes d’une pratique engagée du VTT, comme le DH ou l’Enduro, peuvent s’intéresser aux masques VTT, encore plus résistants et protecteurs que les montures cerclées.

Le type de verre

L’immense majorité des lunettes cyclisme utilisent des verres en polycarbonate, un matériau léger, transparent et surtout résistant aux chocs. Ces verres peuvent avoir différents traitements, selon les besoins du cycliste :

  • Antibuée : très pratique en hiver, ces verres évitent la condensation et garantissent une bonne visibilité.
  • Hydrophobe : les gouttes d’eau glissent facilement sur le verre, et permettent de rouler même sous la pluie.
  • Oléophobe : un traitement qui permet de maintenir la propreté des verres, en éliminant une grande partie des traces de doigts et autres poussières.

Quand on parle de type de verre, il est bon de s’intéresser aussi à la possibilité d’avoir des verres interchangeables. Comme leur nom l’indique, ces verres peuvent être changés facilement, pour passer d’une catégorie à une autre par exemple, en fonction de la météo, sans avoir à changer de lunettes.

jeune femme mettant ses lunettes de vélo

L’ajustement

Souvent confondu avec la monture, l’ajustement a une grande influence sur le confort et le niveau de protection du visage :

  • Les lunettes enveloppantes assurent une protection maximum, et sont plus aérodynamiques.
  • La largeur du pont (c’est l’espacement entre les verres) est importante pour que vos lunettes reposent bien sur votre nez.
  • La taille des verres, plus ou moins couvrant, en fonction du niveau de protection recherché et de la forme de votre visage.
  • Le maintien, pour que vos lunettes cyclisme soient stables sans être inconfortables, mis sur un coussinet nasal et des branches antidérapantes.
  • La longueur des branches : trop courtes, elles font mal derrière les oreilles, trop longues elles manquent de tenue.

cycliste observant ses lunettes de soleil

La technologie des verres

Différente du traitement, la technologie des verres permet de profiter d’avancées dont personne n’osait rêver il y a encore quelques années :

  • Les verres photochromiques, probablement les plus utiles pour le vélo. Ces verres adaptent la filtration en fonction de la luminosité ambiante, pour ne pas avoir à enlever ses lunettes quand on passe du soleil à l’ombre par exemple. Attention toutefois, la transition n’est pas instantanée !
  • Les verres polarisants, plus connus, sont faits pour éliminer les reflets, que ce soit sur l’eau, une route mouillée… Ils améliorent aussi la perception des contrastes, donnant une vision plus “claire”.
  • Les verres miroirs ou iridium ne sont pas seulement recherchés pour le style. Ils reflètent la lumière et sont donc particulièrement efficaces en cas de forte luminosité.

jeune femme posant avec son vélo devant un escalier

Quelques mots pour terminer

Comme souvent, il n’existe pas de “meilleure lunette cyclisme”, mais une paire de lunettes de vélo adaptée à vos besoins, votre pratique, votre morphologie et votre budget.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour trouver les lunettes de soleil pour l’outdoor qu’il vous faut, il ne reste plus qu’à vous décider !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Luis Mage

Luis Mage

Originaire des Hautes-Alpes, Luis a déjà vécu dans une dizaine de pays. C’est un amoureux de la petite reine, qu’il a pratiqué en compétition pendant son adolescence. Il est aussi passionné par la montagne et compte de nombreuses ascensions sur les sommets du monde entier. Lorsqu’il n’est pas en vadrouille, il partage son temps entre ses chats, ses chiens, et son travail de rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Destockage Hiver !

Des affaires incroyables...

Profitez de -10% bonus avec le code DSTOCK10

Jours
Heures
Minutes
Secondes

(+ de 30000 références 🤗)