GR20, la plus belle randonnée de la Corse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

panoramique GR20
Et voilà, nous sommes de retour de l’île de Beauté, après avoir boucle le GR20, comme prévu. Nous avons donc avalé nos 200km et 10.000m de dénivelé. Mais avant tout, nous nous sommes régalés sur ce parcours éblouissant et surprenant. Alors oui, le GR20 est largement à la hauteur de sa réputation, ardu, exigeant, mais tellement magnifique.

Voici tous les details de notre dossier GR20 :

Le topo détaillé du GR20 avec la trace GPX

La randonnée du GR20 en Corse : quand partir? dans quel sens? le budget?

Liste de matériel pour faire le GR20 en Corse

Corse du Nord : GR20

Corse du Sud : GR20

Nos dates ou quand partir?

Après avoir longuement hésité entre juin et septembre, nous avons finalement opté pour la fin de l’été, même s’il semble, aux dires des gardiens de refuge que cette période soit encore plus fréquentée que juillet-août… Nous n’avons pas eu à nous plaindre de la foule pour autant.

Le sens: nord-sud ou sud nord?
Nous avons choisi la voie nord sud et ce, pour les raisons suivantes : passer le difficile en premier, suivre le sens des topos et finir par les belles plages de Porto-Vecchio, supposées les plus belles. Et nous n’avons pas été déçus par notre choix.
Nous avions lu que les côtes étaient plus ombragées en marchant sud-nord. Nous avons pu vérifier qu’elles étaient toutes ombragées dans le sens nord-sud… Je pense donc qu’il faut avant tout partir très tôt (pour l’ombre) et que tout marcheur vous dira que le sens dans le lequel il a fait le GR est le meilleur…

Quel temps a-t-il fait?
Dans l’ensemble, nous avons eu très beau temps. Nous avions pris des sacs de couchage dont la zone de confort est autour de 8°et nous n’avons jamais eu froid. Nous avons eu du vent en passant sur les crêtes sur la partie sud, et d’énormes rafales les nuits à Petra Piana et à Prati, mais les tentes ont toutes tenu le coup.

Le budget, ou combien avons-nous dépensé?
Autant le dire, nous ne nous sommes pas privés : nous avons opté pour le gite ou l’hôtel quand c’était possible (Castel di Vergio, Vizzavona…), nous avons célébré chacune de nos arrivées au refuge par des bierres… Et nous en avons eu pour environ 850€ par personne. Nous avions pris 700€ en liquide et avons pu utiliser nos carte bancaire ou chèque à Castel di Vergio, au Chalet à Haut Asco, Vizzavone et à Conca.

Quels topos avons-nous suivi?
Nous avions en fait le topo classique du GR20 édité par la FFRP et le topo de Globerando, La Corse par les sommets. Les deux se complètent plutôt bien. Le premier donne un certain nombre de détails sur le terrain traversé mais est moins pertinent sur les temps (souvent sur estimés) et les niveaux de difficulté (parfois sous estimés). Le second qui se présente sous la forme d’une carte, offre moins de détails sur l’itinéraire mais est plus précis pour les temps et donne des indications intéressantes.
C’est donc pas mal de partir avec ces deux topos dans le sac.

L’équipe
Nous étions neuf pour vivre cette aventure.
Nous sommes tous relativement sportifs (à raison de pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine) et nous nous étions tous un peu entrainés avant le GR, que ce soit en courant, en nageant, en poussant des poids ou en faisant du vélo.
Voici en bref le portrait des membres de notre petite équipe :

Dams – 30 ans

Toujours en forme (a part ses siestes impromptues) et dispo pour les autres, quitte a faire 1 heure de marche de plus pour aller nous dégotter des miaccioli (délicieuse specialité corse de
pain fourré au fromage de brebis)

Domi – 50 ans

Toujours à l’affut du dernier ragot sur le chemin, c’était l’animatrice de notre radio moquette du GR20. Accessoirement aussi, raccommodeuse de shorts a Gillou…


Fred – 31 ans
Maillot à poids du meilleur grimpeur, mais prudent sur les descentes à cause de son genou. (opération du ligament croisé il y a 3 ans) Et à ses heures perdues, docteur SOS ampoules.

Ghis – 30 ans
Le porteur et champion du Jungle Speed. A adoré gravir le Monte Cintu, demandez lui des détails et son avis sur la cotation dans le topo guide…

Gillou – 28 ans
Le roi du Lambert II mais pas de l’UMT GPS. C’est du chinois? Affirmatif, mais, expert de carto, Gillou vous expliquera. Tous nos fichiers gpx du GR20 sont a votre disposition chers lecteur, et ce, grâce a Gillou.

Rebecca – 30 ans
L’américaine du groupe, toujours prête à nous faire rire que ce soit en faisant l’horloge parlante ou en poursuivant son sac qui dévalait la pente.

Roland – 51 ans
Le môsieur météo du GR20, toujours prêt a sortir son portable pour prévoir le temps du lendemain. Immanquable avec son chapeau de bushman…

Xavier – 30 ans
Toujours « en cannes » comme il dit. Et accessoirement sur le GR, tour a tour skieur, surfeur mais surtout porteur d’une grande tente 2 place de 3kg…N’est-ce pas Damien?


Et moi, Celine – 30 ans
Souvent voiture balai (surtout en montée), derrière l’appareil photo ou accrochée a mon stylo. Le GR20 pour moi c’est une magnifique aventure qui a démarré depuis plus de 6 mois.

Et enfin, pour conclure le panorama des marcheurs, nous avions tous des sacs, eau comprise, entre 10kg et 15kg.
Surtout évitez de vous charger plus. Je ne vais rien vous apprendre, mais plus on est léger et mieux c’est.

A suivre sur les épisodes du GR20, le résume des étapes, les bons plans et les photos. Stay tuned !


Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Celine

Celine

1 réflexion sur “GR20, la plus belle randonnée de la Corse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *