Le Camping Version Nature

Loin de son image ringarde, le camping d’aujourd’hui est moderne et créatif. Il a su évoluer pour répondre à tous les désirs, même les plus improbables.

Amateurs de coins sauvages, de nature préservée et de tranquillité ? Si vos vacances idéales sont synonymes de ressourcement et de grand air où rivière et forêt désertes dessinent le paysage, le choix de votre destination peut s’avérer délicat, d’autant plus si votre budget est limité. Pour être sûr de lâcher prise et de déconnecter tout en faisant des économies, et en étant à portée des meilleurs spots outdoor, pourquoi ne pas penser au camping?

camping-nature

Camping Sauvage ou Bivouac ?

Il n’existe pas vraiment de séparation officielle entre le Camping Sauvage et le Bivouac et la limite est parfois floue. Mais, sur le principe ce sont souvent deux activités bien différentes.

Le bivouac est plutôt une activité annexe à une pratique sportive comme la randonnée, le VTT, l’alpinisme… Le bivouac est donc synonyme de :

  • Nuit à la belle étoile ou sous une tente légère
  • Installation dans des coins perdus en pleine nature
  • Départ dès le lendemain : le bivouac, c’est une seule nuit au même endroit.

Le camping sauvage est en général un logement temporaire dans la nature pendant les vacances, qui peut servir de camp de base :

  • Le camping sauvage peut être motorisé (fourgonnette aménagée, caravane…) et implique pas mal d’équipement
  • On s’installe plus près de la civilisation, souvent pas très loin d’une route ou d’un chemin carrossable
  • On séjourne plusieurs jours, voire plusieurs semaines

Maintenant, vous allez me dire : « Avec mes potes d’escalade on part dans un coin perdu avec tout le matos sur le dos, où on plante notre tente pendant 3-4 jours pendant qu’on se fait toutes les voies du coin. C’est du bivouac ou du camping sauvage ? »

Je vous répondrais : « Pour moi, le bivouac implique l’itinérance, et donc de repartir le lendemain. Je considère donc que vous faites du camping sauvage. Après, c’est mon opinion, d’autres vous diront que vous faites du bivouac. »

Comme dit dès le début, la limite entre bivouac et camping sauvage est loin d’être claire. Mais est-ce vraiment important ?

Législation sur le Camping Sauvage

Pour avoir une réponse précise à cette question, vous pouvez consulter le Décret N°2015-1783 , qui vous explique tout en détail.

Vu que vous n’avez certainement pas très envie de vous coltiner des dizaines de pages de charabia juridique, voici un résumé très rapide :

  • Le camping sauvage est autorisé là où il n’est pas interdit
  • Sur des terrains privés, le camping nature requiert l’autorisation du propriétaire
  • Le camping est interdit en rivage de mer, près des sites classés ou des secteurs sauvegardés et à moins de 200m des points d’eau captés pour la consommation

Ah, et le camping est aussi interdit sur les routes, mais j’espère que vous n’avies pas prévu de planter votre tente au beau milieu d’une nationale, ce pourrait être dangereux.

Le Camping Nature

Nichés au cœur de milieux naturels d’exception (parc naturel, bord de lac ou de rivière, forêt…), de véritables campings « nature » se sont développés.

Finies les mauvaises surprises, puisque loin de la foule, on y retrouve de grands emplacements, du calme et de nombreuses activités extérieures en plein cœur d’une nature préservée. Au programme : randonnée, escalade, canoë-kayak, VTT… et surtout un grand bol d’air bien frais, à partager en famille ou entre amis.

Il est vrai que pour pratiquer son activité outdoor favorite-je pense à l’escalade par exemple-, on peut aussi opter pour le camping sauvage, ce que nous avions testé dans la calanque de Sormiou, mais c’est quand même risqué et peu confortable.

Pour vous aider à trouver votre coin sauvage idéal, voici quelques uns des meilleurs campings Nature de France (les plus appréciés des internautes) :

  • Camping les Rives du Loup dans les Alpes Maritimes
  • Camping la Sténiole dans les Vosges
  • Camping les Roulottes des Monédière en Corrèze
  • Camping le Rioumajou dans les Hautes-Pyrénées
  • Camping les Cascades près des Cévennes
Pour les détails et la liste complète, c’est sur TooCamp que ça se passe.

Le Logement chez l’Habitant

La communauté Outdoor est ouverte et ses membres aiment partager leurs connaissances et leurs bons plans.

Partant de ce principe, le site Sportihome propose de mettre en contact les amoureux des activités nature souhaitant proposer ou réserver un logement de vacance proche des destinations les plus prisées pour l’outdoor. Evidemment, cela n’a pas le charme du camping, mais on y gagne en confort, et surtout on peut profiter des informations du propriétaire pour connaître les meilleurs spots.

De plus, c’est l’occasion de découvrir de nouvelles activités : de nombreux logements proposant aussi du matériel pour s’essayer à de nouveaux sports.

Pratique et sympathique, c’est une alternative à prendre en considération pour un séjour sportif en tout confort et à moindre frais.

Et vous, quelle option d’hébergement choisissez-vous quand vous partez à l’aventure ? Camping, chez l’habitant, gîte, hôtel, belle étoile ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Céline Lacombe

Céline Lacombe

Amoureuse des montagnes et des voyages, Céline est heureuse dans sa tribu familiale avec ses mini baroudeurs et son homme. Elle est la créatrice des Petits Baroudeurs, une boutique outdoor spécialisée pour les enfants.

1 réflexion sur “Le Camping Version Nature”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *