Choisir un sac de couchage : notre comparatif des meilleurs du moment

Le sac de couchage est un élément essentiel du matériel d’un randonneur. Un sac de couchage inadapté peut gâcher une randonnée. Printemps ou hiver, légers et compacts, duvet ou synthétique, nous vous aidons à choisir celui qui vous correspondra le mieux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Afin de passer une nuit confortable dans la nature, le choix d’un sac de couchage adapté est essentiel. Il doit vous protéger du froid sans être trop encombrant pour autant. C’est un élément à ne pas négliger car votre sac de couchage vous permettra de vous reposer, point crucial pour être au meilleur de votre forme pour la journée suivante, surtout lors de treks de plusieurs jours. Lors de mes premiers treks, il m’est arrivé de dormir sans sacs de couchage ou avec une couverture inadapté à la saison. Cependant, avec le froid et l’humidité de la nuit, il est très facile de tomber malade, ce qui, croyez-moi, peut gâcher tout votre périple.

Entre qualité, confort, performance et légèreté, notre sélection vous aidera à vous y retrouver. En route pour notre guide détaillé !

Notre sélection en un clin d’oeil

 

ImageModèleDétails
sample-table__image Meilleur rapport qualité/prix Millet Baikal 750
  • 850g, synthétique
  • 2 saisons
  • Temp. de confort: 10°C
Voir sur Snowleader
sample-table__imageMillet Syntek 0°
  • 1,1kg, synthétique
  • 3 saisons
  • Temp. de confort: 5°C
Voir sur Snowleader
sample-table__imageDeuter Astro Pro 1000
  • 1,7kg, duvet
  • 4 saisons (grand froid)
  • Temp. de confort: -12°C
Voir sur Snowleader

NAVIGATION RAPIDE

Sacs de Couchage Ultra-compacts
Sacs de Couchage Grand Froid
Sacs de Couchage Ultra-light
Comment Choisir Son Sac de Couchage

Comparatif : notre sélection des meilleurs sac de couchage

Le choix d’un sac de couchage adapté à vos besoins est essentiel. Relativement coûteux, il est important de respecter certains critères afin de choisir un duvet adapté à votre utilisation sans se tromper. Pour cela, les sacs de couchage sont classés en fonction de leur saison d’utilisation (une saison, deux saisons, trois saisons, quatre saisons). N’oubliez pas, un sac de qualité sera votre allié pour de nombreuses années.  J’ai moi même fait l’erreur d’investir dans des sacs de couchage premier prix et ceux-ci résistent rarement au premier lavage. Pensez donc à vous renseigner sur la durabilité de votre duvet avant de l’acheter.

Les meilleurs rapport qualité/prix

 

Millet – Baikal 750 Reg – 2 saisons

Poids: 870gsac de couchage 2 saisons Millet Baikal 750

Température de confort: 10°C

Caractéristiques: forme sarcophage, garnissage synthétique, capuche anti-froid, poche intérieure, taille: 210x75cm

Idéal pour: treks et bivouacs pendant les saisons estivales. 

Notre avis: Un sac de couchage léger et peu encombrant qui permet de pratiquer la randonnée en toute tranquillité. A 89 euros, ce sac de couchage est léger et polyvalent. C’est le duvet que j’ai choisi pour la plupart de mes randonnées estivales. Chaud, confortable et léger, il vous assurera des nuits reposante afin de repartir du bon pieds le lendemain matin !

Deuter – Orbit 0 – 2 saisons

Poids: 1,3 kgsac de couchage 2 saisons Deuter Orbit 0

Température de confort: 0°C

Caractéristiques: forme sarcophage, garnissage synthétique, capuche anti-froid, taille: 195x75cm

Idéal pour: des petits treks, des températures positives. 

Astuce: Existe aussi en petite taille Deuter SL (195x75cm) et en grande taille Deuter L (220x80cm)

Notre avis: Ce sac de couchage a été développé pour les femmes, et s’est vu ajouté des inserts de matière polaire au niveau des reins et des pieds. C’est un classique de très bonne qualité que vous garderez de nombreuses années avec vous. Il peut également être utilisé en couverture pour des températures plus estivales.

Les petits budgets

 

Ferrino – Yukon Plus – 2 saisons

Poids : 1,3ksac de couchage 2 saisons ferrino yukon plus

Température de confort : 8°C

Caractéristiques : forme sarcophage, garnissage synthétique, capuche anti-froid, jumelable, taille: 220x80cm

Idéal pour: les activités estivales comme le camping en basse montagne.

Notre avis: Le sac de couchage Ferrino Yukon Plus est notre favori pour partir en camping l’été. Grâce à son garnissage, il est très léger et sera compact une fois rangé (environ 21 x 33 cm). De plus, sa forme rectangulaire et sa technologie HTF vous garderons confortablement au chaud. Il est livré avec son sac de compression.

Les sacs de couchage ultras compacts

 

Millet – Syntek 0° – 3 saisons

Poids: 1,1kgsac de couchage miller syntek 0

Température de confort: 5°C

Caractéristiques: forme sarcophage, garnissage synthétique, taille: 210x75cm, capuche anti-froid, poche interne

Idéal pour: randonnée et trekking

Notre avis: Ce couchage est très polyvalent et vous pourrez l’emmener dans vos expéditions en toutes saisons. Il est très confortable mais notons un petit bémol au niveau de sa fermeture éclair: vous ne pourrez pas l’ouvrir jusqu’en bas. Bon à savoir avant de partir: testez-le une nuit à la maison.

Les sacs de couchage grand froid

Les duvets grand froid sont prévus pour une utilisation en hiver pour les conditions les moins clémentes. Un tel sac de couchage sera votre allié pour des températures inférieures à -10°C. Ils conviendront aux plus aventuriers d’entre nous qui aiment les conditions extrêmes. A noter qu’ils existent peu de modèle qui soit réellement 4 saisons et qu’ils seront peu adaptés pour les saisons chaudes en basse altitude et assez lourds en général. Chez Zeoutdoor, pour plus de polyvalence, on préfère avoir un sac de couchage 3 saisons et 1 duvet grand froid dans nos placards.

Husky – Anapurna Ladies – Grand Froid

Poids: 2,26kgsac de couchage grand froid husky anapurna

Température de confort: -12°C

Caractéristiques: forme sarcophage, garnissage synthétique, taille: 200cm, capuche anti-froid, bandes anti-glisse

Idéal pour: bivouac et trek en haute montagne

Notre avis: Ce sac tient chaud, très chaud. Il est confortable, très confortable. L’équipe ZeOutdoor a pu le tester dans des conditions de -5°C, nous n’avons pas été déçu! Du coup, il est volumineux et lourd. Un excellent compagnon pour les expéditions dans des conditions peu clémentes.

Deuter – Astro Pro 1000

Poids: 1,73kgsac de couchage grand froid Deuter Astro Pro 1000

Température de confort: -12°C

Caractéristiques: forme sarcophage, 100% duvet de canard, capuche anti-froid, taille: 205x88cm

Idéal pour: bivouac et trek en haute montagne

Notre avis: Un autre sac de couchage pour le grand froid, plus léger avec un garnissage en duvet de canard. C’est un duvet de grande qualité que vous garderez sur le long terme même pour les plus aventuriers d’entre vous. Grâce à sa paroi extensive, il suivra vos mouvements durant votre sommeil. Pour faire simple, ce sac est ultra comfortable. Il a aussi obtenu la norme RDS et la qualification « Bluesign Product » certifiant l’absence de produit chimique et que son duvet ne provient pas d’animaux gavés.

Les sacs de couchage ultra light

Les couchages très légers seront votre allié lors de treks ou de longues randonnées. Le duvet étant un des éléments les plus lourds dans votre sac à dos, réduire le poids alloué à ce dernier vous apportera un gain de confort non négligeable. Il s’agit vraiment d’un must have si vous pratiquez régulièrement la randonnée. Le point positif des ultras lights et qu’ils sont généralement très compact. C’est la raison pour laquelle je choisi maintenant que des duvets ultra light pour les treks à l’étranger. Ils vous permettront de réduire le volume contenu dans votre sac au maximum, essentiel lors d’une randonnée de plusieurs jours.

Therm-A-Rest – Questar HD – 3 saisons

Poids: 921gsac de couchage 3 saisons Therm-A-Rest Questar HD

Température de confort: 0°C

Caractéristiques: forme sarcophage, garnissage duvet, capuche anti-froid

Idéal pour: randonnée, trekking, cyclotourisme

Notre avis: Ce sac est un excellent duvet moyen de gamme qui saura vous garder au chaud et au sec même lorsque les conditions seront peut clémentes. Therm-a-Rest propose des produits de très bonne qualité et ce duvet n’échappe pas à la règle.

Comment choisir son sac de couchage : les critères essentiels

Le poids

Un bon sac de couchage est avant tout un sac de couchage peut encombrant. Si vous vous souvenez des sacs de couchage de forme carré et aux couleurs bigarrées que vos parents ou grands parents utilisaient, vous avez donc encore en mémoire leur poids et volume. Aujourd’hui, les technologies permettent de créer des sacs de couchage à la fois légers et très isolants. Le poids du sac de couchage évoluera en fonction de sa puissance d’isolation. Ainsi, les duvets, trois saisons sont plus lourds que les duvets une ou deux saisons . Un couchage lourd et encombrant devient vite une gêne importante lorsque vous êtes en randonnée. Bien entendu, rester au chaud est tout aussi important et vous devrez donc trouver un bon compromis entre légèreté et chaleur.

Une bonne solution est de posséder plusieurs sacs de couchage qui s’adapteront à toutes les saisons et tous les temps. Si votre budget ne le permet pas, choisissez un sac qui vous permettra de rester au chaud en fonction de votre utilisation. Si vous ne pensez pas faire de randonnée en dehors de la saison estivale, vous pouvez opter pour un duvet une ou deux saisons. Pour ma part, je ne possède que deux duvets, un deux saisons et un trois saisons ultra light. Je n’ai pas prévu d’effectuer une randonnée en altitude ou dans un pays froid pour le moment. C’est pourquoi je peux me contenter de ses duvets et ne pas investir dans un duvet 4 saisons ou grand froid.

La chaleur

Dans un sac de couchage, la chaleur est créée par votre corps et chauffe ainsi l’espace intérieur de votre sac. Il joue le rôle d’isolant. Autrement dit, plus le sac de couchage est isolant, plus vous aurez chaud. De même, plus l’espace à chauffer est réduit, plus celui ci chauffera rapidement. C’est la raison pour laquelle les sacs de couchage ont évolué avec le temps vers une forme de sarcophage, plus commode que la forme carrée d’antan.  Si vous recherchez la chaleur, optez donc pour un sac ajusté à votre taille qui s’adaptera au mieux à la forme de votre corps. Les sacs de couchage double pour les bivouacs en amoureux ont ce défaut qu’ils sont souvent trop grands, augmentant ainsi la déperdition de chaleur. Le couplage de deux sacs de couchage ou les sacs de couchage double peuvent être très sympathique pour les amoureux mais ils sont déconseillés pour les randonnées dans des zones froides.

L’humidité exacerbe souvent la sensation de froid. La nuit, l’humidité retombe. Pour les amateurs de nuit à la belle étoile, il est essentiel de se munir d’un duvet suffisamment imperméable pour protéger de l’humidité extérieur même pendant la période estivale. 

Les saisons

Il existe quatre types de duvet : une saison, deux saisons, trois saisons ou quatre saisons. Ainsi, vous pouvez choisir un sac de couchage uniquement pour l’été ou pour l’été et le printemps ou encore pour toute l’année.

  • Le sac de couchage 1 saison (été) : ces duvets sont réservés pour des températures relativement chaudes (10°C et plus). Ils sont peu adaptés pour la montagne et seront parfait pour camper en basse altitude pendant les mois les plus chauds de l’été.
  • Le sac de couchage 2 saisons (printemps/été) : le sac de couchage 2 saisons est un peu plus délicat dans son utilisation. J’entends par-là que si vous passez une nuit en haute altitude, les températures pourront rapidement descendre en dessous de 0°C. Ainsi, bien que ce sac de couchage soit plus isolant que le sac de couchage une saison, il ne vous protégera pas des très basses températures. Il est surtout adapté à ceux d’entre vous qui séjournent dans des régions de basse altitude.
  • Le sac de couchage 3 saisons (printemps/été/automne) : c’est assurément le type de sac de couchage le plus polyvalent et notre préféré chez ZeOutdoor. Il est également le plus répandu. Utilisable en automne et au printemps à partir de -10°C mais aussi en été en ouvrant la fermeture éclair, ce sac de couchage permet de couvrir tous les besoins. C’est le duvet idéal pour la montagne. Il faut cependant faire attention à son poids, cette grande isolation a un coût et il existe des modèles assez lourd.
  • Le sac de couchage 4 saisons/grand froid (hiver) : il existe peu de duvets quatre saisons à proprement parler, c’est à dire un duvet modulable qui va s’adapter à différentes plages de température. Ici, on parle plutôt de sac de couchage hiver ou grand froid pour des températures inférieures à -10°C. Cependant, en jouant avec l’ouverture, ce duvet peut être utilisé en été comme c’est le cas du duvet trois saisons. Attention tout de même, un duvet trop épais lors d’une chaude nuit peut faire transpirer le corps abondamment. De plus, la température la plus basse de la journée se situe à l’aube. Il peut donc arriver d’ouvrir son duvet pour baisser la chaleur de celui-ci mais de passer la nuit à jongler entre chaud et froid. Or, une température mal régulée garantie une mauvaise nuit de sommeil, indispensable pour permettre au marcheur de récupérer.

Plage de températures

Dans un sac de couchage, la chaleur est créée par votre corps et chauffe ainsi l’espace intérieur de votre sac. Autrement dit, votre confort dépend de l’isolation du sac de couchage. De plus, un espace petit chauffe à une vitesse plus rapide qu’un grand espace. Si vous choisissez un sac de couchage adapté à votre taille, votre couchage sera ainsi rapidement chaud. 

Pour vous aider à vous y retrouver, trois températures sont indiquées sur les sacs de couchage:

  • Température de confort : température à partir de laquelle vous êtes en équilibre thermique et vous ne ressentez pas le pas le froid. Cette température est calculée pour une « femme standard ».
  • Température limite de confort : température minimale pour laquelle recroquevillé sur vous-même vous ne ressentez quasiment pas le froid. Cette température est calculée pour un « homme standard ».
  • Température extrême : température à partir de laquelle le risque d’hypothermie apparaît. Cette température est calculée pour un « homme standard ».
Pour mieux comprendre

Pour y voir plus clair, voici un schéma explicatif :

plages-de-température-sac-de-couchage

Vous retrouverez une étiquette du genre sur chaque sac de couchage qui a passé un test afin de répondre à la norme EN 13537 (expliquée ici pour plus d’information). Pour résumer:

  • Plage de confort: vous êtes dans une situation au dessus de la température de confort, tout va bien, vous allez passer une nuit agréable.
  • Plage de transition: ça se corse, vous êtes entre la température de confort et la température limite de confort, vous allez avoir plus ou moins froid et vous sentirez le besoin de vous recroqueviller pour trouver le sommeil.
  • Plage de risque: vous vous situez entre la température limite de confort et la température extrême, votre santé est à risque, vous êtes en danger. Au delà, rien ne va plus, le risque de mort par hypothermie est possible.

A propos des termes « femme standard » et « homme standard » : pour simplifier, la température de confort est calculée pour une femme alors que la limite de confort est calculée pour un homme. Autrement dit, un homme ressentira moins d’inconfort dans la plage de transition. Ceci dit, je pense que cela est propre à chacun. Si vous êtes inquiet d’avoir froid, prenez avec vous un drap de sac qui permettra de gagner quelques degrés non négligeables.

Sans vouloir être trop alarmiste (je vous vois déjà regretter de ne pas avoir préféré un séjour à la plage), soyez rigoureux lorsque vous choisissez quel duvet ranger dans votre sac !

Coupe : Rectangle, Sarcophage ou Quilt ?

Nous l’avons vu, l’isolation et l’espace intérieur de votre sac seront garants d’une nuit confortable. Parmi les nombreuses formes de sac de couchage disponibles, nous allons nous attarder sur les plus courantes:

  • Coupe rectangle : comme évoqué précédemment, cette coupe est confortable, vous offrant un espace plus large au niveau des jambes et des pieds. C’est une coupe adapté pour des températures clémentes, durant les mois les plus chauds de l’année. De plus, cette forme ne permet pas de couvrir la tête et elle prend davantage d’espace dans le sac à dos. Un modèle d’or et n’avant révolu.
  • Coupe sarcophage ou momie : cette coupe est idéale pour les mois les plus froids de l’année. Le sac s’adapte à la forme de votre corps réduisant ainsi l’espace intérieur. Les sacs sarcophages sont en général équipés d’une capuche pour maximiser l’isolation au niveau de la tête. C’est la coupe la plus répandue aujourd’hui dans sur le marché des sacs de couchage et c’est celle de mes deux sacs de couchage.
  • Coupe quilt : il s’agit d’une coupe sarcophage qui est ouverte dans le dos. L’idée est que la partie du sac située sous votre dos, autrement dit entre vous et votre matelas de sol, est peu utile en matière d’isolation. Ainsi, en retirant cette partie, on allège le poids du sac. C’est donc idéal pour les randonneurs qui souhaitent optimiser le poids de leur équipement. Cette coupe ne sera pas adaptée pour ceux d’entre vous qui dorment sur un côté. Aussi, je ne la recommande pas pour une utilisation lors de températures négatives. Cette coupe n’étant pas équipée d’une capuche, pensez à prendre un couvre tête bien chaud.

Isolant : Duvet ou synthétique ?

Deux types d’isolants d’offrent à vous : le duvet et le synthétique. Les sacs de couchage en duvet sont fabriqués à partir de plume de jeunes oiseaux (en général des oies ou des canards). Ils ont l’avantage d’être plus légers et plus compressibles. Ils permettent une isolation optimale et sont plus durables que les sacs en synthétique s’ils sont bien entretenus.  En revanche, ils coûtent relativement chers, absorbent plus facilement l’humidité et mettent donc plus de temps à sécher.

Les sacs de couchages en matière synthétique, absorbent moins l’humidité, sèchent plus vite et sont plus facile d’entretien. Ils coûtent également bien moins chers. Ils sont, en revanche, plus lourds et encombrants offrant un rapport poids/isolation moins intéressant qu’un duvet. 

Si vous êtes à la recherche d’un sac pour des randonnées occasionnels, et à faible altitude il est préférable de choisir un rembourrage synthétique. Moins onéreux, celui-ci vous assurera un confort optimale et absorbera moins l’humidité. Cependant, si vous vous préparez à une randonnée de plusieurs jours, en moyenne ou haute montagne et que vous pratiquez la marche à pieds assez régulièrement, les sacs de couchage en duvet d’oie ou canard seront moins encombrant et plus isolant.

homme avec sac de couchage range
Photo par Spring Fed Images

Un sac de couchage d’hiver peut-il est utilisé en été ?

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser un sac de couchage d’hiver en été, il suffit de l’ouvrir pour vous aérer si vous avez chaud. Vous pourrez aussi utiliser certains modèle en mode couverture en les ouvrant en entier comme avec un modèle rectangulaire. En revanche, s’il s’agit d’un modèle pour des conditions extrêmes, vous risquez d’avoir trop chaud ce qui pourra nuire à votre confort. C’est un peu comme lorsque l’on dort avec une très grosse couette en plein été.

Sac de couchage 1 place ou 2 places ?

Pour les couples, il existe des sacs de couchage deux places dits doubles. Cette option peut paraître romantique et avoir un aspect très cocooning. Cependant, ce type de sac de couchage étant plus spacieux, il est plus long à chauffer car ils comportent plus d’espace vide. De plus, ces espaces provoquent également des déperditions de chaleur et il peut donc être difficile de conserver une température stable pendant la nuit. Mieux vaut opter pour un duvet épousant parfaitement la silhouette. Bien sur, si vous voyagez en couple, le modèle 2 places est envisageable, notamment en été. Mon conseil : si vous souhaitez partager un sac de couchage à deux, optez pour deux modèles jumelables. Ainsi, vous pourrez les associer et les dissocier quand bon vous semble, et également partager le poids du duvet dans deux sacs à dos différents.

Comment entretenir son sac de couchage ?

Tous les matins, lorsque vous vous réveillez, pensez à aérer votre sac de couchage en l’ouvrant bien en grand. Ainsi, vous allez évacuer une partie de l’humidité causée par la transpiration. Le duvet aura une plus longue durée de vie et sera moins imprégné par les odeurs. Il est également conseillé de laver de temps en temps votre duvet.

Pour ne pas abîmer l’isolant, privilégiez le lavage à la main, avec très peu de savon, sans le laisser sécher trop longtemps. De manière générale, évitez de laver votre sac de couchage trop fréquemment. Vous pouvez également confier l’entretien de votre sac de couchage à un lavomatic. C’est ce que je fais lorsque je reviens de trek. Ainsi, vous vous assurez que le rembourage synthétique à l’intérieur de votre sac de couchage ne forme pas de boule comme ça peut être le cas avec un lavage en machine.

Votre duvet dans votre sac à dos, vous êtes maintenant prêts à partir à l’aventure et à la découverte des plus beaux endroits de France et du monde. Pour moi, le sac de couchage reste l’un des éléments essentiels de l’attirail du randonneur. Un choix précipité peut gâcher toute l’expérience. Nous espérons que notre guide vous aura permis de trouver votre bonheur. Si vous avez des suggestions ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire, nous y répondrons très rapidement. A bientôt et faites de beaux rêves au coeur de la nature.

Photo de une par Martin Jernberg

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Mathilde Dujardin

Mathilde Dujardin

Mathilde aime l'aventure et les voyages. Elle vit au Vietnam depuis 3 ans, a pratiqué l'escalade pendant 9 ans et arpenté les plus belles randonnées au travers du globe. Mathilde est notre spécialiste rando et escalade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *