Comparatif des meilleures chaussures de randonnée du moment

La randonnée est une superbe activité qui nous fait découvrir des sites d’une beauté naturelle inspirante. Nous vous aidons à trouver la bonne chaussure pour marcher en tout confort et aussi longtemps que vous le voudrez !

Pour bien profiter de la randonnée, il faut les bonnes chaussures. C’est évident, non ? Marcher avec les mauvaises chaussures peut rapidement transformer une belle balade en sortie douloureuse. En vous partageant notre guide, nous vous proposons les fruits de nos recherches pour vous éviter les mauvaises expériences.

Les pieds sont hyper sollicités lors d’une randonnée. Ils font des milliers de pas et se heurtent parfois à des roches ou des racines. Nous avons sans doute tous eu à composer avec des pieds fatigués, des articulations endolories, des orteils qui font souffrir ou des ampoules. Il est important de bien protéger nos pieds en leur offrant la chaussure parfaite. En étant bien chaussés, nous pouvons marcher plus vite, plus longtemps et plus loin. Et tout ça, sans douleur !

S’il y a une pièce d’équipement de randonnée pour laquelle l’investissement en vaut la peine, c’est donc la chaussure. Il existe aujourd’hui de nombreuses marques et encore plus de modèles ; choisir la bonne peut être un vrai casse-tête.

Faut-il suivre la tendance et opter pour une chaussure légère ? Ou bien vaut-il mieux rester dans le plus traditionnel et se procurer une bonne paire de chaussures montantes ? Nous vous proposons un guide qui vous aidera à trouver chaussure à vos pieds.

Notre sélection en un clin d'oeil

Salomon X Ultra 3 Mid GTX
  • Idéal pour : Rando d’une journée
  • Combinaison légereté et polyvalence
  • Bon maintien de la cheville
Merrell Moab 2 Ventilator
  • Idéal pour : Excellente chaussure généraliste
  • Semelle adhérente
  • Très confortable
Scarpa Spin Ultra
  • Idéal pour : Rando, course, sentiers techniques
  • Pour les terrains techniques
  • Confort supérieur

Quelles chaussures de randonnée choisir ? Notre comparatif des meilleures chaussures du moment

Retrouvez notre sélection des meilleures chaussures de randonnée du moment.

Meilleures chaussures rapport qualité/prix

Nous n’avons pas forcément tous le même budget pour les chaussures. Il ne faut pas non plus oublier qu’il y a d’autre équipement à acheter. Cette catégorie s’adresse à ceux qui veulent une chaussure offrant un maximum d’avantages sans faire trop mal au compte en banque. En y prenant bien soin, on peut facilement prolonger leur vie.

Chassures montantes Salomon X Ultra 3 Mid GTX

Meilleur Salomon X Ultra 3 Mid GTX

  • Poids : 425g
  • Imperméables : oui
  • Caractéristiques : adaptées à toutes les conditions, excellente semelle, maintien de la cheville et confort

Idéal pour : sorties d’une journée sur tout type de terrain et même pour randonnées de deux jours

Notre avis : C’est une des chaussures les plus populaires de Salomon. Elles sont polyvalentes, confortables, imperméables et offrent beaucoup de maintien du pied et de la cheville. Elles vous seront fidèles en ville comme en montagne. Si vous recherchez une chaussure passe-partout, ça pourrait bien être celle-ci.

Le choix des dames

Les femmes ont un pied plus étroit que les hommes. De plus, elles ne posent pas le pied sur le sol de la même façon que les hommes lorsqu’elles marchent. Il est donc important pour elles de trouver une chaussure qui réponde à leur physiologie. Si la plupart des modèles sont disponibles pour les deux sexes, certains sont reconnus pour mieux convenir aux dames.

Chassures pour femmes Merrell Moab 2 Ventilator

  • Poids : 772g
  • Imperméables : ouiMerrell Moab 2 Ventilator
  • Caractéristiques : excellente chaussure généraliste, semelle adhérente, imperméable et confortable

Idéal pour : randonnées d’une journée sur tout type de terrain

Notre avis : Cette chaussure est très polyvalente et abordable. Si votre objectif est de faire des randonnées d’une journée sur des types de terrains variés, cette chaussure est pour vous. Par contre, prévoyez du temps pour l’assouplir correctement.

Meilleures chaussures de randonnée montantes

La chaussure montante est l’incontournable de la randonnée. Plusieurs randonneurs optent aujourd’hui pour une chaussure plus légère. Je suis l’un de ces convertis. S’il est vrai qu’une telle chaussure fatigue moins les jambes sur une longue journée, je ne peux pas nier que la chaussure montante offre un meilleur maintien dupied et de la cheville.

La chaussure montante se prête mieux à la marche en terrain varié et offre une meilleure protection contre les éléments. Si l’on ne sait pas exactement à quel type de terrain s’attendre, la chaussure montante vous préparera à toutes les surprises. Elle est également plus solide lorsqu’on transporte un sac à dos lourd.

Chassures de randonnée montantes Salomon Quest 4d 3 GTX

  • Poids : 1,36kg
  • Imperméables : ouichaussures de randonnée Salomon Quest 4d 3 GTX
  • Caractéristiques : ultra confortables, excellente semelle, maintien du pied supérieur

Idéal pour : tout type de terrain, randonnées d’un jour ou plus longues

Notre avis : Cette chaussure montante est un incontournable. Elle est reconnue pour son confort et nécessite à peine de période d’assouplissement. Plusieurs de mes collègues la qualifient de « pantoufle » et ne portent que ce modèle depuis plusieurs années. Elle est solide et se prête à la randonnée sur tous les types de surfaces. On oublie vite son poids lorsqu’on constate toutes ses qualités. Le seul bémol : elle ne respire pas beaucoup par temps chaud.

Chassures montantes Lowa Renegade GTX Mid

  • Poids : 1,1kg
  • Imperméables : ouichaussures de randonnée Lowa Renegade GTX Mid
  • Caractéristiques : excellent maintien du pied, grande imperméabilité, semelles sûres

Idéal pour : randonnées d’une journée en montagne ou en conditions mouillées

Notre avis : Cette chaussure montante protégera en conditions un peu plus froides ou mouillées. Elle rendra également de bons services en montagne ou dans les pierriers. Le bémol : elles sont lourdes et pourraient fatiguer les jambes à la longue.

Meilleures chaussures légères et de course en sentier (trail)

Les chaussures légères ont définitivement la cote. La course en sentier gagne en popularité et les randonneurs profitent des avancées technologiques en matière de souliers de course. Et pourquoi pas ? Les chaussures de course en sentier allient légèreté, robustesse et excellentes semelles.

Je privilégie moi-même une chaussure légère pour toutes mes sorties qui n’impliquent pas d’alpinisme. Par contre, j’ai pris soin d’habituer mes pieds et mes tendons à ce type de chaussure. Je recommande vivement à quiconque souhaite faire la transition à la chaussure légère à y aller progressivement afin d’éviter les blessures.

Il ne faut pas oublier que les chaussures basses offrent moins de maintien du pied qu’une chaussure montante. Elles sont donc moins recommandées pour des longues sorties avec sac à dos plus lourd. Elles ne sont toutefois pas incompatibles avec ce type de sortie. Il suffit de bien habituer et entraîner ses pieds pour éviter les blessures.

Chaussures de randonnée légères Scarpa Spin Ultra

  • Poids : 255g
  • Imperméables : Nonchaussures de randonnée Scarpa Spin Ultra vert fluo
  • Caractéristiques : confortable, semelle adhérente, imperméable

Idéal pour : randonnées d’une journée en toute condition et course en sentier

Notre avis : Cette chaussure pourra vous suivre dans toutes vos aventures d’une journée. Les habitués des chaussures de course en sentier peuvent même s’en servir pour des sorties de plus d’un jour, quoiqu’elles n’offrent pas autant de maintien du pied qu’une chaussure montante. La chaussure est confortable, polyvalente et protège bien des coups malgré sa légèreté.

Chassures légères Altra Superior 4

  • Poids : 200g
  • Imperméables : ouichaussures de randonnée Altra Superior 4
  • Caractéristiques : chaussures confortables et légères, excellente semelle, beaucoup de place pour les orteils

Idéal pour : randonnées d’une journée en toute condition et course en sentier

Notre avis : Altra offre des modèles de chaussures intéressants pour les randonneurs et coureurs en sentier. Le Superior 4 est reconnu pour son confort et son excellente semelle. Il est adapté à toutes vos sorties de marche ou de course d’une journée. Il n’y a aucune différence de hauteur entre le talon et les orteils. J’en possède une paire que j’utilise pour la course en sentier et les randonnées plus courtes ou en terrain facile. J’en suis satisfait depuis le premier jour.

Il faut mentionner que les chaussures Altra laissent beaucoup d’espace pour les orteils. En général, on adore ou on n’aime pas du tout. À vous de décider !

Mentions spéciales : Brooks Cascadia et Columbia Ventrailia. Ces classiques abordables et performants sont également intéressants. J’en ai moi-même utilisé plusieurs paires et n’ai jamais été déçu. Je les ai utilisés en randonnée et en course en sentier en terrains plutôt difficiles (sentiers pleins de roches, branches, racines) et ils ne m’ont pas résisté très longtemps. En terrain plus propre ou facile, ils vous rendront de fiers services.

Pour les petits budgets

Vous avez peu d’argent à consacrer à vos chaussures ? Aucun problème. Il existe tout de même des produits abordables de qualité.

Chassures de randonnée Salomon X Ultra 3 Low

  • Poids : 737g
  • Imperméables : ouichaussures de randonnée Salomon X Ultra 3 Low
  • Caractéristiques : chaussures robustes, confortables, excellente adhérence

Idéal pour : randonnées d’une journée pour toutes conditions

Notre avis : Cette chaussure est intéressante pour la marche quelle que soit la météo. La semelle dispose d’une excellente adhérence et est imperméable, tout en étant plus légère qu’une chaussure montante, quoiqu’elle offre moins de maintien du pied. On dit également qu’elle n’est pas facile à assouplir et qu’elle est un peu étroite. Bien qu’elle représente une option hyper polyvalente, elle pourrait ne pas convenir à tous les pieds. Un essai en magasin peut s’imposer.

Meilleures chaussures d’approche

Ce type de chaussure est un mélange intéressant entre soulier de course, chaussure légère et chausson d’escalade. Conçue pour la marche, elle permet aussi d’affronter des terrains techniques, notamment des passages d’escalade faciles. Certains modèles sont assez confortables pour permettre la course.

Vous voulez vous aventurer en terrain montagneux technique, par exemple dans les Alpes ou les Pyrénées et voulez une chaussure polyvalente ? Ne cherchez pas plus loin, la chaussure d’approche vous conviendra. Elle est bien plus confortable qu’une chaussure d’alpinisme, mais ne convient pas à la neige.

Personnellement, j’opte pour une chaussure d’approche pour toutes mes randonnées depuis de nombreuses années. Que je parte un ou plusieurs jours, s’il n’y a pas de passage difficile avec neige, je pars avec mes chaussures d’approche. Leur polyvalence est impressionnante.

Chaussures d’approche Salewa Wildfire GTX

  • Poids : 425g
  • Imperméables : ouichaussures de randonnée Salewa Wildfire GTX
  • Caractéristiques : chaussure d’approche polyvalente, excellente adhérence de la semelle

Idéal pour : randonnées sur tout type de terrain avec passages techniques

Notre avis : Cette chaussure d’approche est idéale pour les randonnées sur tout type de terrain qui comporteront des passages techniques ou des montées abruptes. La semelle offre une excellente adhérence et la chaussure est très performante et confortable. C’est mon choix pour cette année.

Mention spéciale : Arc’teryx Konseal FL

Guide D’Achat : Comment Choisir Ses Chaussures de Randonnée?

À quelles marques faire confiance ?

On peut facilement se perdre avec toutes les marques de chaussures de randonnée sur le marché. Vous pouvez toutefois toujours compter sur les marques classiques et incontournables. Elles offrent toutes des options pour hommes et femmes et leur réputation n’est plus à refaire.

Le prix des chaussures peut varier pour une foule de raisons. Les chaussures américaines pourraient coûter plus cher que les européennes en raison des droits d’importation. Par contre, il n’est pas dit que vous ne pourrez pas trouver une bonne affaire en ligne ou si un magasin change ses collections.

Salomon, Salewa, Lowa, The North Face, Arc’teryx, Keen, Vasque, Columbia, Garmont, Millet, Merrell ou encore Asolo sont des valeurs sûres. Elles proposent des modèles adaptés à toutes les conditions et sont disponibles dans la plupart des magasins de plein air.

Scarpa et La Sportiva sont également excellentes, quoique parfois légèrement plus dispendieuses et spécialisées dans des activités plus techniques. Elles offrent toutefois généralement quelques produits dans les gammes de base. Je possède quelques paires de chacune de ces deux marques et les adore.

Du côté des chaussures de course en sentier, ce ne sont pas les options qui manquent ! En optant pour des souliers d’une marque comme Adidas, Altra, Hoka, Saucony, Brooks, Scarpa, Salomon ou encore La Sportiva, vous ne pourrez pas vous tromper. J’ai personnellement également chaussé des Colombia, Inov, Montrail et Treksta et n’ai pas été déçu.

L’important est d’essayer la chaussure et d’en choisir une qui soit confortable et qui convienne à votre pied. Certaines marques font une chaussure plus étroite qui ne convient pas toujours aux pieds plus larges. D’autres, comme les Altra, sont plus larges et laissent beaucoup de place pour les orteils.

Ensuite, il faut bien assouplir la chaussure et être patient avant de prévoir une longue sortie. En respectant ces étapes, vous profiterez de vos sorties au maximum.

Hommes portant les chaussures de randonnée

Photo par Yann Allegre

Quels types de chaussures dois-je me procurer ?

Trouver le bon type de chaussure de randonnée peut parfois s’avérer être un vrai casse-tête. De la chaussure ultralégère à la chaussure d’alpinisme, il y a des tas de marques, de modèles, de styles et de prix. Au final, vous devez trouver une chaussure qui convient au type de sortie qui vous intéresse et surtout, dans laquelle votre pied est confortable.

Pas facile, n’est-ce pas ? Avec notre aide, ce sera plus facile. Nous vous présentons les types de chaussures pour vous aider à choisir.

Les chaussures légères

Elles sont polyvalentes, souvent confortables et passe-partout. Elles ne sont toutefois pas optimales en terrain technique ou avec une lourde charge sur le dos. Si vous avez les articulations et les tendons des pieds fragiles, mieux vaut les éviter.

Les points forts :

  • Elles sont plus résistantes que des chaussures de course ou de sport
  • Leur semelle est plus rigide et adhérente qu’une chaussure normale
  • Elles résisteront aux terrains humides et aux chocs avec les roches ou les branches
  • Elles sont légères et souples, et taxeront moins les jambes qu’une chaussure montante plus lourde

Les points faibles :

  • Elles sont basses et offrent moins de protection pour la cheville et le haut du pied
  • Elles ne sont pas toujours très imperméables
  • Elles offrent moins de maintien de la cheville en terrain technique ou lorsque vous portez une grosse charge

Les chaussures de trail

Conçues pour la course en sentier, ces chaussures séduisent également les randonneurs. Elles sont légères, offrent une excellent adhérence et permettent au pied de bien respirer. Elles sont également souvent imperméables, ce qui est plutôt rare pour une petite chaussure. Comme les chaussures légères, mieux vaut les éviter si vous avez les articulations et les tendons des pieds fragiles.

Plusieurs randonneurs utilisent les chaussures de course en sentier pour des plus longues randonnées. Il faut toutefois être prudent si on choisit cette option puisque le risque de blessure peut augmenter. Il ne faut pas oublier que ces chaussures sont faites pour la course avec un sac à dos peu chargé, et non pour de la marche avec une gros sac lourd.

Les points forts :

  • Elles sont souples, légères et conçues pour favoriser un mouvement complet du pied sur la surface
  • Leurs semelles offrent une excellente adhérence en terrain mou ou humide
  • Elles protègent souvent contre les chocs avec les roches ou racines

Les points faibles :

  • Elles coûtent plus cher que les chaussures de course normales
  • Elles n’offrent pas un maintien complet des chevilles
  • Elles sont basses et permettent donc à l’eau de s’infiltrer à la longue bien que plusieurs modèles soient recouverts d’une couche imperméable

> À lire: Chaussures de trail: Guide d’achat et comparatif

Une personne débout sur un rocher

 Photo par Justin Main

Les chaussures d’approche

Elles sont un hybride entre chaussure de course, chaussure légère et chausson d’escalade. Elles sont très semblables en apparence aux chaussures de course, mais elles sont adaptées aux terrains techniques nécessitant parfois des passages d’escalade faciles plutôt que pour la course.

Ces chaussures peuvent représenter un bon compromis pour ceux qui cherchent une chaussure légère, mais tout de même agressive. Personnellement, j’opte depuis plusieurs années pour ces modèles pour leur polyvalence.

Les points forts :

  • Elles sont souples, légères et confortables
  • Leurs semelles sont conçues pour un rendement supérieur sur les surfaces rocheuses
  • Elles sont très performantes en terrain technique
  • Elles protègent souvent contre les chocs avec les roches ou racines

Les points faibles :

  • Elles coûtent généralement assez cher
  • Elles n’offrent pas un maintien complet des chevilles
  • Elles sont basses et permettent donc à l’eau de s’infiltrer à la longue

Les chaussures montantes légères

Cette catégorie offre le plus de polyvalence. Les chaussures montantes légères sont parfaites pour des sorties d’une journée. Elles peuvent aussi être utilisées pour des sorties de plusieurs jours, mais elles ne sont pas toujours adaptées pour soutenir le poids d’un gros sac à dos. C’est la chaussure de choix pour ceux qui souhaitent s’initier à la montagne ou qui prévoient faire des sorties d’un jour régulièrement.

Les points forts :

  • La chaussure montante offre un excellent de maintien de la cheville, même avec un sac à dos plus lourd
  • La hauteur de la chaussure montante assure une meilleure imperméabilité
  • Les semelles sont épaisses et techniques, procurant une bonne adhérence en terrain mou et mouillé
  • Elles sont efficaces sur tous les types de terrains

Les points faibles :

  • Elles sont plus lourdes que les chaussures
  • La semelle est plus rigide, donc moins flexible
  • Elles ne sont pas très confortables pour des courtes sorties avec peu de dénivelé
  • Elles ne sont pas idéales pour des sorties de plusieurs jours

Une personne qui marche avec chaussures de randonnée

Photo par Lacey Raper

Les chaussures montantes de longue randonnée

Ces chaussures montantes sont parfaites pour les longues sorties en terrain technique avec beaucoup de dénivelé ou pour les randonnées de plusieurs jours. Elles doivent se trouver dans le placard des randonneurs ambitieux, mais ne conviennent pas aux néophytes. Elles ne serviront peut-être pas non plus à ceux qui préfèrent les sorties d’une journée.

Ce type de chaussure montante ne doit pas être le seul type de chaussure de randonnée que vous possédez. Il complémente votre équipement de marche et vous permet de mieux apprécier les longues sorties.

Je n’en possède plus depuis quelques années, mais je pense régulièrement m’en procurer pour les longues sorties non techniques en montagne. Mes chaussures d’alpinisme n’étant pas adaptées à ces sorties, je finirai bien par céder très prochainement.

Les points forts :

  • Elles sont les plus robustes sur le marché pour la randonnée
  •  Elles sont les chaussures de randonnée les plus solides, les plus imperméables et celles qui offrent le plus de maintien du pied
  • Elles se prêtent aux terrains techniques et aux sorties avec un sac à dos lourd
  • Elles sont confortables en terrain technique et lorsque les conditions météorologiques sont difficiles
  • Elles sont durables et solides

Les points faibles :

  • Puisqu’elles sont rigides, vous devez en choisir qui soient confortables
  • Elles respirent moins en raison de leur plus grande étanchéité
  •  Elles sont les plus dispendieuses de toutes les chaussures de randonnée, mais considérez-les comme un investissement

Les chaussures d’alpinisme

Disons-le d’entrée de jeu : les chaussures d’alpinisme ne sont pas conçues pour la randonnée. Elles sont lourdes, très rigides et beaucoup moins confortables que les autres types de chaussures pour une longue marche. À moins d’avoir l’ambition de faire des sorties hivernales techniques ou de porter des crampons, ces chaussures sont à éviter.

Si elles sont parfois utilisées pour marcher en terrain peu technique, c’est uniquement pour faire une approche vers un terrain technique ou glaciaire. Nous les portons dans ces situations pour limiter le poids et ne pas nous encombrer d’une autre paire de chaussures.

Personnellement, si l’approche se fait sur un sentier de terre ou de roche pendant une longue période, j’opterai pratiquement toujours pour la faire avec des chaussures légères. Je chausserai ensuite les chaussures d’alpinisme une fois rendu à la neige. Ça en dit long sur leur confort !

À quoi servent-donc ces chaussures ?

Comme le nom l’indique, elles sont conçues pour l’alpinisme. Elles sont parfaitement adaptées pour les sorties hivernales ou en terrain technique. Elles sont isolées pour la plupart, rigides et ont même une semelle qui permet d’escalader des voies rocheuses faciles.

L’avant et l’arrière de la chaussure est également parfaitement adapté au port du crampon, essentiel à la marche en terrain glaciaire ou à l’escalade de glace. Avec des guêtres, elles sont très imperméables et protègent de la neige.

Si vous avez lu jusqu’ici et avez besoin de ce type de chaussure, assurez-vous qu’elle soit confortable. Les chaussures d’alpinisme ne s’assoupliront jamais autant qu’une chaussure de randonnée normale. Si elles ne sont pas confortables en magasin, elle ne le seront peut-être jamais. Descendre un dénivelé important avec une chaussure d’alpinisme inconfortable peut rapidement devenir un calvaire et vous donner des ampoules douloureuses ou vous blesser les orteils.

homme assi dans le vide surplombant une rivière

Photo par Jake Ingle

FAQ

Comment bien lacer ses chaussures de randonnée ?

Nous apprenons à lacer nos chaussures dès l’enfance et n’y pensons plus beaucoup par la suite. Par contre, quelques astuces peuvent contribuer à améliorer notre confort lorsque nous randonnons.

  • Placez bien votre pied et votre talon au fond de la chaussure
  • Lacez la chaussure en tirant sur le lacet après chaque anneau (ne tirez pas simplement sur le bout du lacet)
  • Ne lacez pas trop serré
  • Si vos chaussures on des crochets pour le lacet, passez le lacet de haut en bas plutôt que de bas en haut
  • Assurez-vous que les boucles de votre lacet ne soient pas trop longues pour qu’elles ne se prennent pas dans les crochets de l’autre chaussure

Les lacets causent de la douleur sur le dessus de votre pied ? Essayez la méthode de laçage en « boîte » :

  • Délacez la chaussure jusque sous l’endroit douloureux de votre pied
  • Relacez la chaussure et faisant passer le lacet à l’anneau directement au-dessus (ne pas croiser le lacet à l’anneau en diagonale) de sorte à éviter de faire passer l’anneau sur l’endroit douloureux
  • Lacez le reste de la chaussure normalement

Vos orteils vous font souffrir ? Donnez-leur plus de liberté. Retenez notamment cette technique pour les descentes. Elle m’a rendu de fiers services à plusieurs reprises.

  • Délacez complétement votre chaussure
  • Commencez à lacer la chaussure à la deuxième paire d’anneaux

Vos orteils seront ainsi moins serrés et auront plus d’espace pour bouger. Si vous éprouvez toujours de l’inconfort, il peut être temps de vous procurer une paire de chaussures qui laissent plus d’espace à vos orteils.

meilleures chaussures de randonnée

Photo par Yann Allegre

Comment assouplir ses chaussures de randonnée ?

Il est important d’assouplir vos nouvelles chaussures de randonnée. Cela les moulera à vos pieds et les rendra plus confortables. Il n’y a pas de méthode rapide ou de recette miracle pour les assouplir. La patience est donc de mise. Un petit problème peut rapidement devenir douloureux en sentier, alors mettez-y le temps.

Le temps requis pour assouplir votre chaussure dépend du modèle et de vos pieds. En règle générale, plus une chaussure est légère, plus elle s’assouplira rapidement. Cependant, une chaussure inconfortable en magasin ne deviendra pas nécessairement confortable une fois assouplie.

Il n’y a qu’une façon d’assouplir une chaussure : la porter. Marchez dans la maison ou sur le trottoir pour commencer à la mouler. Ajustez bien la chaussure et lacez-la correctement. Vous pourriez trouver la chaussure un peu rigide au début, mais c’est normal. Continuez à marcher en augmentant progressivement la distance et le dénivelé.

Lorsque les chaussures vous semblent assouplies, il est temps de sortir de la ville. C’est en sentier, sur terrain inégal et avec un sac à dos que vos chaussures s’assoupliront le plus. Elles se mouleront à vos pieds et deviendront de plus en plus confortables.

C’est à vous!

Lors d’une randonnée, nous faisons plusieurs milliers de pas. Imaginez ce que subissent nos pieds. Il est donc primordial de nous assurer d’avoir une bonne chaussure. Souvenez-vous qu’on peut plus rapidement et plus facilement remplacer des chaussures que des pieds. Nous n’avons que deux pieds alors mieux vaut les protéger !

Auparavant, j’achetais des chaussures sans trop réfléchir. Lors des plus longues sorties, j’éprouvais régulièrement de l’inconfort. Il y a quelques années, j’ai commencé à mieux me renseigner et à mieux choisir mes chaussures. Depuis, je marche plus longtemps et développe rarement des ampoules ou de douleurs aux articulations. Vous pouvez observer les mêmes résultats en prenant une décision dans l’intérêt de vos pieds

L’article vous a plu ? Laissez-nous vos commentaires et parlez-nous de vos expériences. Vous pouvez également le partager avec vos amis randonneurs.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Louis Otis

Louis Otis

Amateur de nature et de montagne, Louis rêve toujours à sa prochaine ascension. Il pratique l’alpinisme, l’escalade, le trail running et la randonnée. Originaire du Canada, il a quitté la Colombie-Britannique pour l’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *