On a testé pour vous : La Sportiva Aequilbrium

On en attendait beaucoup, et elles ne nous ont pas déçus !

gros plan sur la chaussure de randonnée alpinisme la sportiva aequilibrium encore neuve

Cela faisait un moment qu’elle nous faisait de l’œil, et cette année nous avons décidé de nous lancer : la saison d’alpinisme 2023 se fera avec des Aequilibrium !

La saison n’est pas (encore) terminée, mais le nombre de sorties, faites par 2 rédacteurs différents, permet de tirer des conclusions.

Notre avis sur la chaussure d’alpinisme La Sportiva Aequilibrium

Une excellente chaussure pour la randonnée technique et l’alpinisme abordable, qui correspond parfaitement aux attentes du montagnard passionné.

sortie au sommet en mixte pendant test aequilibrium de la sportiva

Ce qui nous a plu

  • Une bonne technicité sur rocher (mais c’est pas des chaussons non plus, hein!)
  • Un excellent confort
  • Un poids réduit
  • Idéal pour la marche d’approche

Ce qui nous a moins plu

  • Pas compatible avec des crampons automatiques

En bref

Plus rigide et technique qu’une chaussure de randonnée, plus souple et confortable qu’une “vraie grosse chaussure d’alpi”, la gamme Aequlibrium est parfaite pour ceux qui aiment faire la marche d’approche et la course d’alpinisme avec la même paire de chaussures.

Elle est agréable sur sentier (facile ou technique), a une bonne adhérence sur rocher (escalade dans le 4, avec quelques pas de 5), est parfaite pour la traversée de glacier (crampons semi automatiques)… Tout ça avec un bon maintien du pied, et pour un poids bien inférieur aux “vraies” chaussures d’alpinisme.

Les conditions du test

Ces chaussures ont été plus que testées, mais véritablement utilisées par deux rédactuurs sur une bonne partie de la saison printemps-été 2023 ! Longue marche d’approche, neige, glace, mixte, rocher… elles ont fait un peu de tout.

Voici la liste (non exhaustive) des courses sur lesquelles elles ont été testées :

  • Pic Jocelme
  • Col du Loup
  • Les Rouies
  • Traversée des aiguilles de Sialouze
  • Traversée du Pelvoux
  • Traversée de l’arête des Cinéastes

En gros, de l’alpinisme coté de F/PD à AD/D (selon les topos), ce qui correspond quand même à la pratique de 90% des alpinistes amateurs !

gros plan sur la sportiva aequilibrium avec crampon petzl lynx sur glacier

Prise en main et première impression

Cette chaussure est légère !

Le design est typique de chez La Sportiva et ne surprend pas, mais quand on prend l’Aequilbrium en main la première réaction est un peu du genre “attends, mais ça pèse rien” ! Et effectivement, avec à peine 600g, cette chaussure pèse bien moins que les chaussures d’alpinisme, ou que les chaussures de rando à tige haute.

En l’essayant, on la trouve hyper confortable, avec un laçage précis et simple et une bonne tenue du pied.

Un tel confort et une telle légèreté font que l’on peut se demander si vraiment elles tiendront le coup en haute montagne… Pour se rassurer et s’habituer, on fait 2-3 sorties plus faciles avant de se lancer dans les choses sérieuses.

paire de chaussure neuve la sportiva aequilibrium

Notre test de l’Aequilibrium de La Sportiva

Pas de longues répétitions des innovations technologiques amenées par La Sportiva, mais un avis simple et clair sur des aspects pratiques.

Le confort global

Excellent, du matin jusqu’au soir. Même si on est bien content de l’enlever en fin de journée, il n’y a pas de douleurs aux pieds ou aux articulations. Le pied est bien maintenu en toutes circonstances, mais sans causer aucun point de pression.

Aucune ampoule à signaler !

La marche d’approche

En considérant l’Aequilibrium comme une chaussure d’alpinisme, on peut dire clairement qu’elle se situe largement au-dessus de toutes ses concurrentes au niveau du confort pendant la marche d’approche. Et celles-ci sont longues dans les Ecrins !

Clairement, quand on a des Aequilbrium, cela ne sert à rien d’avoir deux paires différentes pour approche et course.

photo officielle la sportiva des aequilibrium

Le cramponnage

On aurait aimé un débord avant pour les crampons automatiques, mais il aurait fallu une semelle plus rigide et l’on retombait dans la “vraie grosse chaussure d’alpi”…

C’est donc avec des semi-automatiques qu’elles ont été utilisées, sans aucun problème. Evidemment, elles sont compatibles avec les crampons à lanières.

L’adhérence sur rocher

Une agréable surprise, et pas seulement quand celles-ci étaient encore toutes neuves ! Sa souplesse fait que l’on va vite chercher des adhérences plutôt que le petit graton, et ça tient bien… Après, tout est question de goût et de style, mais au final la gamme Aequilibrium nous semble plus précise que la Trango, qui est pourtant une référence !

Attention quand même, ce ne sont pas des chaussons d’escalade, ni des chaussures hyper techniques. On est dans de la course d’arête, de la voie en 4, ce genre de choses !

acces au couloir de neige avec crampon semi automatique sur aequilibrium

Utilisation de l’Aequilibrium

L’Aequilibrium est une super chaussure d’alpinisme, mais pour en profiter pleinement, il est bon de comprendre à qui elle s’adresse.

sommet de sialouze grimpé pendant le test chaussure la sportiva aequilibriumPour quelles activités ?

Pour l’alpinisme abordable (de F à AD, on va dire) et plaisir (pas de recherche de performance). Plus la marche d’approche sera longue, plus vous apprécierez le confort de l’Aequilibrium !

La frontière étant de plus en plus floue entre randonnée alpine et alpinisme facile, on peut considérer que c’est aussi une très bonne chaussure pour la randonnée technique, surtout s’il y a du terrain mixte.

La Sportiva, ainsi que d’autres sites, annoncent que l’Aequilibrium est parfaite pour la via ferrata…. Mouais, pourquoi pas. Mais bon, acheter ces chaussures juste pour de la via ferrata, c’est un peu jeter l’argent par les fenêtres.

En revanche, elle n’est pas adaptée à l’alpinisme hivernal, aux cascades de glace, aux goulottes techniques, et aux voies d’escalade dans le 5 ou le 6.

Pour quel public ?

Pour la majorité des montagnards, des randonneurs à la recherche de nouveaux défis aux guides professionnels voulant une chaussure confortable pour accompagner leurs clients dans des courses jusqu’à AD.

La gamme Aequilibrium de La Sportiva n’est pas pour vous si vous cherchez des chaussures très techniques pour de l’alpinisme performance (ou alors un record de vitesse sur une course facile…). Elle n’est pas non plus idéale pour les randonneurs qui préfèrent rester sur les GR.

A bon entendeur…

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *