Séjour dans le parc National des Abruzzes, Italie

Ce séjour a eu lieu avec la jeune agence de voyage associative AMAROK – l’esprit nature. Résolument orientée vers l’immersion en pleine nature, vers l’observation de la faune et de la flore.

L’outdoor, à nos yeux, consiste aussi à être en phase avec les éléments, à son rythme. Et s’il advient de croiser des animaux à poils ou à plume lors d’une randonnée, c’est comme la cerise sur le gâteau.

parc National des Abruzzes, Italie

Le parc national des Abruzzes, grand comme un quart du Vercors accueille de nombreux ours, loups, lynx… qui témoignent de son intérêt et de sa richesse…

L’objectif de ce séjour était de rencontrer la faune spectaculaire de cette région au détour de randonnées à la journée. Le mois d’octobre était la période idéale pour assister au brame du cerf dans de superbes couleurs automnales.

Jour 1 :

Partis de Grenoble tôt le samedi matin nous arrivons en fin d’après-midi après une conduite éprouvante en terre italienne !… Il se fait un peu tard pour partir observer dans les champs alentour, nous décidons donc d’investir notre logement pour mieux goûter par la suite aux spécialités locales !

Parc National des Abruzzes

Jour 2 :

Nous nous levons en même temps que le soleil… Direction la Camosciara pour un petit affût matinal. Ce champ, à deux pas de notre logement, est en limite d’une zone de protection intégrale où beaucoup de cerfs et de biches se rendent de bon matin pour profiter d’une herbe grasse et humidifiée par la rosée.  Lorsque le soleil se met à chauffer c’est tout un balai de passereau dans la brume ambiante qui nous régale d’un agréable spectacle.

Après un petit déjeuné bien copieux nous nous rendons au départ de notre randonnée. Il est presque midi lorsque nous entamons la montée vers Stazzo Coppone. Après avoir traversés une hêtraie couleur feu, nous rejoignons progressivement les crêtes. Là-haut c’est le mauvais temps qui nous attend. Tant pis ! le spectacle n’est que plus mystique. Nous observons des hardes de biches et de cerfs en rut dans un léger brouillard, au milieu de cette étendue désertique qui nous rappelle le décor des hauts plateaux du Vercors….

Parc National des Abruzzes

Jour 3 :

Levés à l’aube, nous sommes retournés à la Camosciara. Les observations de la veille nous ont largement motivé à y retourner ! Cette fois ci nous avons séparé le groupe en 2.  En restant cachés sur un bord du champ le premier groupe assiste à un combat de cerfs… Le deuxième groupe, en se baladant dans les genévriers apprécie quelques observations furtives mais dans une lumière matinale à couper le souffle.

Malheureusement, l’après-midi trop pluvieux nous empêche de rêver d’une belle rando. Nous en profitons pour visiter les villages alentours. Nous réalisons à quel point la cohabitation de ces ongulés avec les humains est incroyable, pour preuve ces biches peu craintives que nous observons sur le bord de la route…  Nous faisons également un détour par les berges du lac où nous remarquons d’innombrables traces d’ours et de loup… Le lendemain matin,  la sœur de notre amie Italienne nous racontera qu’elle a vu pendant la nuit dans les phares de sa voiture un ours se balader dans la rue…

Parc National des Abruzzes

Jour 4 :

Nous profitons de cette journée ensoleillée pour réaliser une randonnée à la journée. Une nouvelle fois, c’est sans nous déplaire que le chemin de montée passe au beau milieu d’une superbe hêtraie aux couleurs surprenantes où certains arbres se contorsionnent autour d’amas de roches. En sortant de la forêt, nous arrivons dans un grand espace ouvert : une immense prairie perdue où persiste une flaque d’eau en son centre. C’est ici qu’à la tombée de la nuit de nombreux animaux viennent s’abreuver. Et une nouvelle fois nous ne sommes pas déçu de la scène !… C’est comme si à 16h précise la vie de la forêt se donnait rendez-vous autour de cette retenu d’eau au fond d’une doline. Nous assistons médusés à la sortie de toute part de plusieurs cerfs et biches. Nous les regardons descendre les flancs de ce cirque naturel à la lumière sublime d’un coucher de soleil… Nous attendons la nuit complète pour ne pas les déranger et sortir de nos abris pour enfin redescendre en plaine à la lueur de nos frontales…

Jour 5 :

L’émulation au sein du groupe est telle qu’à 5h30 du matin nous sommes fin près pour sortir affronter la gelée nocturne. Nous commençons à avoir nos préférences de lieu d’affût et c’est ainsi que certains sont partis vers la Camosciara ou en direction de Pescasseroli ou Civitella Alfedena. Nous observons beaucoup de cerfs ce matin à la lueur d’une aurore qui réchauffe très vite la plaine.

Nous profitons également de cette belle journée pour nous rendre l’aprè-midi au refuge de Lorio. Après une belle randonnée nous arrivons sur les crêtes où le panorama à 360° est exceptionnel. Première fois que nous n’observons aucun animal… Et pourtant la profusion de nerpruns sur le chemin ne laisse auguré que de bonnes rencontres avec l’ours… mais plus tôt dans la saison !

C’est finalement le soir en face de notre logement, de l’autre côté de la rue que nous apercevons des biches brouter (pas besoin d’aller bien loin !). Nous profitons largement  le soir de la cuisine locale et notamment de bonnes pizzas cuites au feu de bois sans oublier la dégustation des coprins chevelus cueillis pendant la rando de la journée…

Parc National des Abruzzes

Jour 6 :

Levés un peu plus tard ce matin, il ne nous a pas fallu avancer plus loin qu’un vieux camping fermé à la morte saison pour nous retrouver nez à nez avec de nombreux cerfs et biches. Nous poursuivons notre matinée par la visite de l’atypique village d’Opi perché sur son rocher. Une petite randonnée à travers une forêt de hêtres nous permet d’observer renards, sangliers et marcassins à seulement quelques mètres de nous !

Un peu avant la tombée de la nuit nous ressortons les chaussures de marche pour nous rendre sous le Mt Marsicano. Ces alpages qui surplombent la vallée sont les dernières zones éclairées au coucher de soleil. Nous profitons de ces couleurs roses puis rouges sang pour observer sans déranger une immense harde de biches et de cerfs en rut… Nous nous abreuvons de cette vie sauvage émouvante avant de redescendre à travers l’épaisse chênaie, non sans éviter in-extremis un sanglier qui dormait tranquillement !

Jour 7 :

L’époustouflant spectacle auquel nous avons assisté la veille nous incite ce matin à retourner au pied de ce fameux alpage. Le brame est encore plus fort aujourd’hui et les lumières toutes aussi jolies !! Quel espace grandiose !

En redescendant au village nous discutons avec notre ami Giuseppe qui nous parle du rapport entre l’Homme, l’ours, le loup et les éleveurs de la vallée. Nous sommes étonnés de voir comment tous se côtoient sans problème…

Nous réservons notre après-midi pour une randonnée un peu plus longue. Un joli chemin de montagne nous mène jusqu’au sommet du Mt Amaro. Une nouvelle fois la vue à 360° est splendide. Des chamois s’amusent en contre-bas dans les pierriers sous l’œil attentifs de craves à bec rouge. Nous prenons le temps d’observer tout le beau monde avec notre longue vue avant de redescendre sous un ciel de plus en plus menaçant qui ne dégrade en rien la beauté des paysages, au contraire !

Jour 8 :

Après un dernier affût matinal vers Goïa où nous espérons apercevoir le fameux ours marsican, nous prenons la route du retour en laissant derrière nous des souvenirs d’observations de vie sauvage incroyables, des rencontres chaleureuses avec les villageois et déjà l’envie de revenir au plus vite.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Celine

Celine

1 réflexion sur “Séjour dans le parc National des Abruzzes, Italie”

  1. Avatar

    bonjour
    J’ai lu avec attention votre récit du sejour dans les abbruzzes.
    Je m’y rendrai en septembre et j’aimerais entré en contact avec vous pour avoir de plus amples infos.
    Vous pouvez me joindre sur ma boite mail.
    merci
    mb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *