Thibaut Pinot, un Champion Populaire

Pas un seul jour avec le Maillot Jaune, et pourtant il reste le coureur français le plus populaire de ce siècle.

Gros plan de Thibaut Pinot sur le podium du Tour de France 2023

A 33 ans, Thibaut Pinot vient de mettre un terme à sa carrière à l’issue du Tour de Lombardie. On le savait depuis un moment, mais nombreux sont les fans de vélo qui ont du mal à y croire, tant nous nous étions habitués à vibrer devant les exploits – et les défaillances – du Franc-Comtois.

“Ma vie sans vélo ne me fait pas peur”

Ces derniers mois, les demandes interview se sont succédées pour “Tibopino”, pendant lesquelles il a pu revenir sur sa carrière, ses moments forts, mais aussi parler de son avenir.

Il se livre ainsi au micro de RTL :

“La vie qui m’attend, je vais la vivre à fond aussi. C’est un chapitre qui se termine, mais je sais que le bouveau qui s’ouvre dans ma vie sera aussi beau. C’est sûr qu’il n’y aura pas de moments aussi intenses que dans le vélo, mais j’ai besoin d’une vie un peu plate, avec moins de hauts et de bas. Ma vie sans vélo ne me fait pas peur. “

Thibaut Pinot sur un contre la montre avec le maillot de champion de france

“J’ai vécu des adieux que beaucoup de sportifs aimeraient avoir”

Pour sa dernière course, Thibaut Pinot a pu voir une fois de plus à quel point le public l’adore. De nombreux fans ont fait le déplacement à Bergame pour se rassembler dans un virage à quelques kilomètres de l’arrivée, où ils ont pu l’acclamer.

“C’était assez grandiose à vivre. Ce sont des souvenirs qui restent gravés à jamais. Pour l’instant, tout est un peu flou, j’ai du mal à réaliser tout ça. J’émerge petit à petit de mon nuage. J’ai quand même vécu des adieux que beaucoup de sportifs aimeraient avoir dans leur carrière. Je ne pouvais pas rêver mieux.”

Thibaut Pinot levant les bras à asiago, où il a gagné une étape du Giro 2017

Le virage Thibaut Pinot, un moment fort

Des adieux qu’il n’oubliera pas, mais qui ne sont pas le moment le plus marquant de sa carrière. Bien sûr, il y a sa victoire au Tour de Lombardie 2018. Mais surtout, il y a cette communion avec le public lors de l’avant dernière étape du Tour 2023, au Petit ballon. Ses coéquipiers Antoine Duchêne et Valentin Madouas en parlent pour lui.

“En juin, il m’a dit que le Lombardie 2018 était le plus grand moment de sa carrière, mais je ne sais pas si le Petit Ballon n’est pas passé devant. Je ne lui ai pas demandé depuis, mais ça l’a quand même marqué.”

Jusqu’à la fin de sa vie, il aura cette émotion en tête quand il passera au Petit Ballon. Il ne pensera qu’à ça.”

“Il n’a jamais voulu gagner le Tour”

Nous nous rappelons tous du Tour 2019, pour les exploits à répétition d’Alaphalippe – porteur du maillot jaune pendant 14 jours – , mais aussi pour les émotions procurées par Thibaut Pinot. De sa victoire éclatante au Tourmalet à son abandon après une blessure improbable dans les Alpes, il aura fait croire à la France entière que Bernard Hinault avait enfin un successeur au palmarès du Tour de France.

Pourtant, cette déception serait bien plus importante pour ses admirateurs que pour l’intéressé, comme l’assurent Valentin Madouas et Antoine Duchêne.

Il n’a jamais voulu gagner le Tour. Il a été obligé d’essayer de la gagner parce qu’il avait le talent pour.”

“Si tu en parles avec lui, il va te dire :”Non, je n’ai jamais imaginé gagner le Tour”. Quand tu n’as jamais imaginé gagner le Tour, c’est que tu n’as jamais voulu le gagner.”

Giro 2018 et Tour 2020 : des blessures profondes

Avant ce Tour 2019, Thibaut Pinot a vécu une autre immense déception, qui l’a bien plus marqué : le Giro 2018. Sur le podium à la veille de la dernière étape, il est alors victime du pneumonie et termine à 40 minutes avant de se faire hospitaliser. Il ne prendra pas le départ de la dernière étape.

“Ca, il m’en a plus parlé (que de son abandon au Tour 2019)”

Thibaut Pinot sur les routes du Tour de France en 2022

Mais, pour Valentin Madouas, c’est sa chute au Tour 2020 qui est le moment le plus grave de la carrière de Thibaut Pinot, qu’il définit comme le tournant de sa carrière.

“Il en veut aux organisateurs, il en parle. Il dit “C’est à cause d’eux que j’arrête ma carrière. S’ils neutralisent, je suis encore sur le vélo pour quelques années”.”

Dès la première étape, Pinot était tombé sous les trombes d’eau. Blessé au dos, il continue le Tour pour une seule et unique raison : le contre-la-montre à Mélisey, son village, qui passe devant chez lui. Pour sa famille et ses proches qui ont tout organisé, il se dit “Je ne peux pas abandonner alors qu’ils ont tout prévu”.

Même s’il n’a jamais gagné de Grand Tour, bien qu’il n’ait pas enchaîné les victoires sur les classiques, Thibaut Pinot a réussi à se forger un palmarès dont rêvent de nombreux cyclistes professionnels. Mais surtout, il a séduit le public comme peu de sportifs ont pu le faire. Voici sans doute ce qui explique qu’il ait réussi un hommage à faire pâlir d’envie même un quintuple vainqueur du Tour de France.

Thibaut Pinot saluant la foule de la main

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *