Pacific Crest Trail (PCT) : Itinéraire et conseils pour un trek réussi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La Pacific Crest Trail (ou PCT) longe, parallèle à la côte Pacifique, la chaîne des Sierra Nevada puis des Cascades entre le Mexique et le Canada. De frontière à frontière, la Côte Ouest à pied !

Itinéraire

NOTA

Parc américain oblige, un permis est nécessaire avant de lacer ses chaussures et de tailler la route. Le permis pour la PCT dans son intégralité, ou pour une distance supérieure à 800km, est gratuit. A prévoir également, un permis pour pouvoir utiliser un réchaud ou faire du feu en Californie ; un ESTA pour les États-Unis, ainsi qu’une autorisation pour entrer au Canada et accomplir les derniers kilomètres du voyage.

Parc américain oblige (bis), tous les randonneurs sont tenus de porter avec eux un bear canister, un tupperware grand format qui permet de mettre sa nourriture à l’abri des canines d’un ours qui passerait par là. Oui, l’ouest américain compte une impressionnante population de plantigrades.

Question cruciale : dans quelle direction se lancer à l’aventure ? La grande majorité des randonneurs qui effectuent d’une traite la totalité du parcours (thru-hikers) se mettent en marche à partir de la frontière mexicaine afin d’aborder pendant l’été les sections les plus hautes en altitude et éviter les chutes de neige tardives. Il est conseillé de se mettre en route fin avril ou début mai, pour pouvoir atteindre le Canada en septembre.

La PCT est accessible aux randonneurs ainsi qu’aux cavaliers. Les animaux de portage sont également autorisés ; certains marcheurs se sont ainsi lancés à l’aventure accompagnés de chèvres, de mules ou même d’un chameau ! Le Pacific Crest Bicycle Trail, lui, permet aux cyclistes de longer le tracé de la PCT tout en restant sur une route praticable.

pacific crest trail
Trinity Center, Californie – Photo par Jason Flaherty

LES DÉTAILS

La PCT débute donc près de la ville de Campo, sur la frontière mexicaine dans le sud de la Californie. Pendant les 1120km de la section sud californienne, entre désert et haute montagne, les randonneurs sont confrontés aux importantes chaleurs et à la rareté des points d’eau. Néanmoins, le tracé s’élève rapidement dans la Sierre Nevada et atteint le point le plus haut du sud californien dans les San Jacinto Moutains (alt. 2750m).

Le sentier évolue ensuite en forêt et passe à proximité de nombreux lacs, Big Bear Lake, Lake Arrowhead et Silverwood Lake entre autres. Avec l’altitude, se dégage une vue sur le bassin de Los Angeles ainsi que sur le Désert de Mojave. Le sentier croise la Faille de San Andreas une première fois puis entre dans la Sierre Nevada.

La portion qui parcourt le centre de la Californie comporte les passages parmi les plus isolés et les plus impressionnants du tracé. Le randonneur passe successivement du sommet le plus élevé (Mount Whitney, alt. 4417m) au canyon le plus profond des USA des 48 états (Kings Canyon, prof. 2500m) et ne croise aucune route sur plus de 320 kilomètres… C’est aussi au milieu de la Californie que la PCT rejoint pendant quelques temps John Muir Trail et traverse Yosemite Park. Sur le parcours, 8 cols à plus de 3300 mètres d’altitude ! Les points les plus hauts du tronçon sont généralement dégagés à partir de la mi-juin. Un piolet peut toutefois s’avérer utile.

Avec l’entrée dans le nord de la Californie, la PCT abandonne la Sierre Nevada pour poursuivre sur le fil de la chaîne des Cascades, un chapelet d’anciens volcans. Le paysage se fait moins minéral pour devenir forestier et quasi-luxuriant. Les forêts tempérées offre un cadre sauvage où vit une faune et une flore riches et diverse. C’est dans cette région que se situe le point milieu du périple et que le « halfway blues » commence généralement à assaillir le randonneur.

mont washington oregon vu du pacific crest tail
Mont Washington, Oregon – Photo par Dan Meyers

En entrant en Oregon, la PCT continue sur sa lancée forestière, entre pins Douglas, fleurs sauvages, cerfs et couguars. La progression est maintenant plus aisée, les dénivelés se font moins exigeants, les distances s’allongent. Une farandole de volcans éteints depuis des lustres vient émailler la balade ; Diamond Peak, Mount Washington, Mount McLoughlin… Crater Lake (alt. 3425m) est le septième lac le plus profond au monde ; et le volcan qui dort dessous montre régulièrement des signes d’activité ! Il est conseillé d’aborder l’Oregon en août ; les chances de tomber sur de la neige ou de se frotter aux moustiques seront moindres.

La PCT retrouve avec l’état de Washington le décor alpin et minéral qu’elle avait dans la partie basse de la Californie. Le sentier commence par traverser une Columbia River majestueuse avant de jouer au grand huit entre fonds de vallée et cols à plus de 2000 mètres. Le point d’orgue du chapitre reste le passage au pied de Mount Rainier, 4392 mètres de roche volcanique, emblème du nord-ouest américain qui figure sur les nouvelles pièces de 25 cents. Glaciers et champs de neige sont à prévoir sur le tracé.

Monument 78 marque la frontière canadienne et le début de la fin du Voyage ! 11 kilomètres de chemin ont été ajoutés après la frontière afin de rejoindre une route et la Civilisation ; les derniers pas s’effectuent donc sur le sol canadien, en Colombie Britannique.

Infos
www.pcta.org

WHY NOT?
Avant de partir, pensez à charger sur votre smartphone l’application Pacific Crest Trail – gratuite – mise au point par Halfmile, l’éditeur des cartes et topos de la PCT. A tous moments du parcours, l’application permet au randonneur perdu/égaré/distrait de se positionner par rapport au tracé. Excellente aide également pour repérer sources d’eau, campings, restaus sympas et autres points d’intérêt.

Accès

Campo en Californie pour un départ vers le nord. Ou Manning Park en Colombie Britannique pour un départ vers le sud.

 

Saison : De Mai à Septembre

Distance : 4240,0 Km

Dénivelé positif : 90,0 Km

Niveau : Difficile

 

Photo de une par Sébastien Goldberg

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *