Bien choisir son sac à dos de ski de randonnée

Qui n’a pas déjà souffert d’un mauvais sac à dos ? Trop lourd, peu esthétique, pas pratique pour ranger ses affaires… et qui finit par faire mal aux épaules, aux hanches, et à la colonne !

Pour que cela ne se reproduise pas, voici quelques petits conseils pour bien choisir votre sac à dos.

Maintenant que vous savez comment trouver le ski de rando le plus adapté à vos besoins, il ne vous reste plus qu’à bien choisir votre sac à dos pour profiter de l’hiver.

La première chose à savoir est qu’un sac à dos pour le ski de rando est avant tout… un sac à dos ! Oui, je sais : « Merci Captain Obvious! » 🙂

Si vous savez déjà les critères de sélection d’un sac à dos, vous pouvez passer directement à la section sur les spécificités du ski de rando. Mais cela ne fait jamais de mal de revoir les bases de temps à autre.

Les points importants pour un sac à dos

Ce sont les aspects que vous devez prendre en compte au moment de choisir votre sac à dos, et ce, quelle que soit votre activité montagne.

Le volume

C’est LE point le plus important, vu que le seul intérêt du sac à dos est de pouvoir emporter des choses avec vous… Pour bien choisir le volume adapté à vos besoins, les grandes lignes sont :

  • Sorties mi-journée ou journée, qui ne nécessitent pas d’équipement spécifique (corde, baudrier…). Vous pouvez choisir un volume de 20-30L, où vous pourrez ranger sans problème vêtements, eau, nourriture et matériel de sécurité (pelle/sonde/Arva).
  • Sorties avec nuit en refuge ou besoin de matériel. Visez un peu plus grand, dans la gamme 35-45L. En plus de tout ce dont vous avez besoin pour une journée, vous pourrez y mettre aussi les crampons, le réchaud…
  • Sorties de plusieurs jours en autonomie. Vous aurez besoin d’un sac à dos de 50-60L, pour caser, en plus de tout le reste, tente, duvet, et nourriture. Si vous partez pour un grand raid de plusieurs semaines au Spitzberg, vous aurez surement besoin d’un sac plus volumineux, mais là, on parle déjà de grandes expéditions (s’il vous manque un participant, je veux bien venir !).

L’accessibilité

C’est bien beau d’avoir tout mis dans le sac à dos, mais s’il faut tout enlever pour trouver la bouteille d’eau au fond du sac, c’est dommage ! Poches latérales, compartiments internes, ouverture frontale ou latérale…

Ici, chacun à ses préférences. Perso, je ne suis pas fan des compartiments (je préfère les séparer moi-même à l’aide de sacs plastiques), mais j’adore avoir une poche séparée et surtout de nombreuses ouvertures pour accéder rapidement à n’importe quel endroit à l’intérieur du sac.

Le confort

Voici un autre point ultra important, celui qui fait la différence entre une super journée qui se termine bien, et une super journée qui finit avec un mal de dos terrible. Tout le monde n’est pas bâti pareil, il n’existe donc pas de construction adaptée à toutes les morphologies. Privilégiez les modèles avec de nombreux réglages, des bretelles larges avec rappel de charge et une ceinture de hanche confortable.

Les accessoires

Porte-matériel, poche pour Smartphone, sangles de compression, sursac imperméable… Il en existe des dizaines, qui peuvent être utiles ou non selon vos activités.

ski de rando avec sac à dos
Photo par Flo Maderebner

Le poids

Contrairement à ce que veulent nous faire croire les départements marketing des fabricants, le poids n’est pas l’aspect le plus important. Ce qui fait le poids de votre sac, c’est ce que vous mettez dedans, pas le sac en lui-même. Cela ne vaut pas le coup de payer 50 euros de plus pour avoir un sac qui pèse 100 g de moins, lorsque l’on sait que la différence entre une bouteille d’eau de 75 cl ou 50 cl est déjà de 250 g, ou qu’un iPhone pèse 200 g.

Les spécificités du sac à dos pour le ski de rando

Pour profiter du ski de rando, c’est surtout au niveau des accessoires que la différence se fait.

Les porte-skis

Ils sont absolument indispensables. Alors bien sûr, si vous avez la possibilité de ne faire que des sorties dans lesquelles vous chaussez les skis directement pour ne les enlever qu’une fois de retour à la voiture, vous pouvez vous en passer. Mais pour 95 % des pratiquants, il y a toujours besoin de portage, que ce soit pour arriver à la neige, ou pour passer un endroit inskiable (mauvaise neige, rochers, passage technique…).

Les attaches de type crochet des sacs de compétition sont géniales… pour la compétition. Plus rapides, elles permettent de gagner du temps. Mais elles se défont aussi plus facilement (c’est le principe) et il peut arriver qu’un ski tombe et parte tout seul dans la pente…

Choisissez plutôt les attaches latérales à l’aide de sangles, puis attachez les skis ensemble pour former un « A ». Cette technique est éprouvée et adoptée par la majorité de ceux qui font du ski de rando.

Le sursac imperméable

La neige, ça mouille… Encore une fois, Captain Obvious enfonce une porte ouverte, mais le jour où l’on souhaite enfiler sa doudoune parce qu’il commence à faire froid et qu’on la retrouve toute humide à cause de la neige qui tombe sur le sac depuis une heure, on regrette de l’avoir ignoré !

Le sursac ne pèse pas grand-chose, et permet de s’assurer que votre sac à dos et son contenu reste bien secs, si vous chutez ou s’il neige.

Les couleurs flashy

Tout le monde sait que la Sainte Trinité de la sécurité en montagne hivernale (pelle, sonde, arva) est indispensable dès que l’on sort des sentiers battus. Il en va de même pour la visibilité…

Pour que l’on vous retrouve facilement en cas de problèmes, évitez le blanc, le noir, le gris, le marron… Un bon vieux jaune fluo associé à du rouge pompier, il n’y a rien de tel pour que l’on vous remarque au milieu d’une étendue de neige et de rochers.

Quelques idées de sacs à dos pour le ski de rando

De même que, pour vous faciliter le choix, nous vous avons concocté une liste des meilleurs skis de rando pour cet hiver, voici une sélection de quatre sacs à dos parfait pour vos sorties en montagne.

Explorer 18 de Arva

Caractéristiques:sac à dos ski de randonnée Explorer 18 de Arva

  • Volume 18 L
  • Portage ski : diagonal

Un petit sac léger et confortable, qui permet d’emmener l’essentiel pour des sorties simples à la journée. Le système de portage des skis en diagonale n’est pas des plus indiqués pour les longues approches, mais est bien pratique et peut servir pour un snowboard ou des raquettes.

Steep Pro 27 de Millet

Caractéristiques:sac à dos ski de randonnée Steep Pro 27 de Millet

  • Volume 27 L
  • Portage ski : latéral et diagonal

Un superbe sac à dos pour les sorties engagées à la journée. On apprécie son compartiment séparé pour sonde et pelle permettant un accès rapide en cas de besoin, sa résistance, ainsi que la possibilité d’emporter tout ce dont on a besoin : piolet, crampons, casque, corde.

Spindrift 32 de Mammut

Caractéristiques:sac à dos ski de randonnée Spindrift 32 de Mammut

  • Volume 32 L
  • Portage ski : latéral et diagonal

Un sac idéal pour ceux qui veulent pratiquer d’autres activités montagne. Son volume permet d’emporter tout ce dont on a besoin, voire plus, et il est prévu avec de nombreux accessoires pour bouteille d’eau, téléphone, radio…

Guide 44 de Deuter

Caractéristiques:sac à dos ski de randonnée Guide 44 de Deuter

  • Volume 44 L
  • Portage ski : latéral

Ce sac à dos est pour ceux qui pratiquent sérieusement la montagne et s’y aventure pour plusieurs jours. Robuste et confortable, il est aussi pensé pour embarquer tout le matériel nécessaire : skis évidemment, mais aussi bâtons, crampons, piolet, casque, corde….

J’espère que cet article vous a semblé utile et que vous savez à présent quel genre de sac à dos acheter pour vos randonnées à ski.

Il est nécessaire d’avoir le matériel adapté pour chaque activité, mais dans le cas du sac à dos cela peut s’avérer intéressant de trouver celui qui peut être utilisé été comme hiver, en ski, en rando, ou en alpinisme.

N’hésitez pas à partager vos expériences avec nous ! Après avoir dévalé les pentes, il n’y a rien de mieux que de passer un peu de temps à discuter ski avec des amis passionnés…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est les Black Weeks sur Alltricks ! Jusqu’à -70% sur les rayons vélo !