On a testé pour vous : Sac à Dos Ski de Rando Updays

Ze Sac à dos pour les passionnés de ski de rando

jeune femme montant une crete enneigée sur ses skis de rando

Depuis que la pratique du ski de randonnée a explosé, n’importe quel sac un peu technique avec porte ski est vendu comme “sac à dos pour ski de rando”…

Mais l’Updays de Deuter est conçu spécifiquement pour cette pratique, avec de nombreux détails de conception pensés pour les amoureux du ski en toute liberté. Nous l’avons testé en montagne et, il faut le dire, le résultat nous a agréablement surpris !

réception du sac à dos Deuter Updays

Notre avis sur le Updays de Deuter

Sur le terrain, on a pu confirmer que ce sac à dos offre de nombreux avantages pour la pratique du ski de rando/alpinisme.

Ce qui nous a plu

  • Poids réduit (moins de 700g)
  • Rangements pratiques
  • Fixation des skis
  • Confort et stabilité
  • Conception écoresponsable

Ce qui nous a moins plu

  • Manque de polyvalence

groupe de skieurs de randonnée en montagne pendant le test de l'updays

En bref

Un sac que tous les amateurs de ski de randonnée vont adorer !

Clairement, c’est une réussite totale pour ceux qui pratiquent la randonnée à ski, dans toutes ses variantes, mais qui manque de polyvalence : ce n’est pas le sac idéal pour l’alpinisme, l’escalade ou le trek… Mais pour le ski, quel bonheur !

Les conditions du test

Des réglages simples, une utilisation évidente des différents accessoires (surtout avec les photos, pour le portage des skis)… Si la nuit ne tombait pas déjà, je serais parti l’essayer dès réception !

En randonnée raquettes

Avant d’aller conquérir les sommets à skis, je décide d’aller faire un tour en raquettes, pour m’habituer au sac à dos. Deux heures à battre la poudreuse, pendant lesquelles j’ai presque oublié que j’avais un sac à tester sur le dos !

En ski de rando

Deux belles ascensions de plus de 1000m de dénivelé en départ depuis la station. Pas de difficultés techniques, mais l’occasion de retrouver ces sensations qui m’ont tant manqué pendant les longs mois d’été.

J’en ai profité pour faire une séance de recherche au DVA : un entraînement en début de saison est toujours utile.

En sortie technique

Une sortie courte mais technique avec des passages d’escalade et de mixte. Une goulotte que je connais bien, et qui m’a permis de voir les limites de ce sac quand on fait de l’alpinisme.

test de l'updays pendant une sortie en ski de rando en pleine montagne

Prise en main et première impression

Ce sac est léger, voire très léger ! Même avec tous ses accessoires inclus, il ne dépasse pas les 700g sur la balance. Pourtant, le tissu en Ripstop 100D semble bien solide : Deuter n’a pas économisé sur la qualité pour gagner du poids, mais optimisé la conception. Bravo à eux !

Les réglages sont simplissimes, les différents rangements évidents (le compartiment à peaux / crampons du bas de sac est vraiment pratique).

Les deux petites difficultés qui peuvent apparaître se résolvent facilement :

  • Le système de fixation des skis est dur à expliquer avec des mots, mais évident quand on voit les photos.
  • L’élastique porte piolet est intégré dans une petite poche et ne se voit pas : il faut le sortir pour l’utiliser.

Conclusion :

On comprend tout de suite pourquoi ce sac à dos est conçu pour le ski de rando, avec des rangements optimisés pour une utilisation pratique d’un matériel spécifique. Sachant que la qualité est là, et le confort aussi, on peut considérer que c’est une réussite totale

vue du sac à dos Deuter Updays tout neuf

Notre test du sac à dos Updays

Voici nos impressions après ces quelques sorties.

Les rangements

Incroyablement pratique, avec un compartiment peaux / crampons accessible sans avoir à enlever le sac, un porte bidon isotherme sur la bretelle, une poche ceinture parfaite pour le duo “Smartphone+clés”, et une compartimentation intérieure pensée pour ranger pelle+sonde, ainsi qu’une doudoune et toutes ces “petites choses indispensables”.

A noter que la “poche à pelle” est renforcée, pour éviter que celle-ci ne déchire le sac. Bien pensé !

L’Updays a aussi un système de fixation du casque. Mais ceux qui me connaissent savent que, pour porter le casque, je recommande la tête !

fixation des skis de randonnée sur le sac à dos Updays

La fixation des skis

Un conseil : prenez le temps de bien régler la boucle du bas quand vous êtes à la maison. Cela ne prend que quelques minutes, et le résultat est incroyable :

  • Possibilité de charger / décharger les skis sans enlever le sac à dos
  • Poids bien réparti et aucun ballottement pendant le portage

Cette fixation en diagonale est avantageuse la plupart du temps, mais pose quelques difficultés quand on grimpe dans une goulotte ou une cheminée (les skis dépassent à gauche et à droite)

L’accès au sac

En ski de randonnée, c’est que du bonheur, avec un accès à la moitié des affaires (skis, peaux, crampons, boisson) qui se fait sans enlever le sac. Et les compartiments intérieurs, pensés pour le kit sécurité, permettent d’emporter tout ce qu’il faut et de tout retrouver en un coup d’oeil.

Pour la randonnée en raquettes, ces avantages sont déjà moins évidents. L’accès rapide au kit avalanche est toujours appréciable, mais la fixation de ski est plus gênante qu’autre chose (on peut l’enlever).

Dès qu’on rentre dans le domaine de l’alpinisme, qui demande donc corde et matériel technique, ce sac n’est plus vraiment adapté.

3 vues des rangements du sac à dos Updays

Le confort de portage

Les bretelles et ceintures aérées, ainsi qu’un dos texturé en mousse fine, assurent une bonne ventilation, même en plein effort. Dans le même temps, les réglages rapides au niveau des bretelles, de la ceinture ventrale et de celle pectorale permettent de ne faire qu’un avec le sac, et de monter (et descendre) en tout confort.

Ce sac n’est évidemment pas pensé pour porter de lourdes charges, mais on peut emporter 7-8 kilos (ça va vite) sans difficultés ni gêne.

Le poids

Ce sac qui n’est déjà pas bien lourd peut voir son poids encore réduit en ôtant divers accessoires : porte bidon, mousse du dos, lanière de fixation…

Je n’ai pas essayé, mais Deuter dit que l’on peut descendre à 550g.

Les détails

Parmi les petits détails appréciables dont je n’ai pas encore parlé, on peut citer :

  • Le sifflet intégré à la ceinture de poitrine
  • L’étiquette cousue à l’intérieur du sac avec un rappel des consignes en cas d’urgence
  • Le porte bidon, qui peut-être placé à gauche ou à droite

L’écoconception

Sur ce point, on doit faire confiance à Deuter, qui annonce un produit sans PFC, et au bilan carbone neutre. Deux très bons points en faveur de l’Updays !

Updays 26, 24SL ou 20 ?
C’est presque le même sac !

  • L’Updays 26 est la version homme / grande taille, avec un volume de 26L.
  • L’Updays 24SL est le modèle femme / petite taille, avec un volume de 24L et un dos plus court.
  • L’Updays 20 est le plus petit de la famille, avec un volume de 20L, et une grande flexibilité de taille au niveau du dos (de 155cm à 195cm)

Utilisation du sac de ski de rando Updays

Rien de tel qu’une vidéo de présentation pour découvrir tous les avantages d’une bonne utilisation de votre Updays. Voici la présentation officielle de Deuter, et les conseils de Stefan (en anglais).

Pour quelles activités ?

Vous l’aurez compris, ce sac est prévu pour le ski de randonnée, plutôt orienté vitesse d’ascension. Il convient cependant parfaitement à tous les types de ski de rando, et, dans une certaine mesure, au freeride et à la raquette.

En revanche ce sac n’est pas conseillé pour l’escalade, la cascade de glace et l’alpinisme (activités qui nécessitent une corde et du matos), et n’est pas optimisé pour la randonnée estivale.

Pour quel public ?

Tous ceux qui aiment le ski de rando, que ce soit pour une pratique occasionnelle ou régulière.

Si vous vous êtes déjà senti limité par votre sac “normal”, vous allez adorer l’Updays. A la question “Est-ce que cela vaut le coup d’investir dans un sac seulement pour le ski de rando?”, ma réponse est oui!

arrivée au sommet d'un alpiniste portant ses skis de rando sur son sac à dos

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grand destockage SKI !

Réductions exceptionnelles chez Snowleader !

Jusqu'à -60%! ⛷️
Sur le matos ET les vêtements

Jours
Heures
Minutes
Secondes

(valable sur tout le site 🤗)