On a testé pour vous : Veste Columbia Arch Rock

Une véritable doudoune de l’espace !

randonneur en montagne avec une doudoune rouge

A priori, quand on entend parler d’un nouveau produit qui “utilise les nouvelles avancées technologiques de l’industrie aérospatiale”, on est plutôt dubitatif… Surtout pour une doudoune.

Et pourtant, le résultat est surprenant : la Arch Rock Double Wall Elite (oui, le nom est un peu long…) est incroyablement chaude, pour un poids d’à peine 500g !

On ne sait pas exactement quelles sont les “découvertes scientifiques liées à la recherche sur les matériaux utilisés pour le prochain voyage vers la lune” qui ont été intégrées, mais force est de constater que le ratio poids / chaleur de cette doudoune synthétique est remarquable.

teste de la doudoune arch rock : passage raide à l'aide d'une corde

Notre avis sur la veste isolée Arch Rock Double Wall Elite

Quand on vous dit que cette veste tient chaud, c’est qu’elle tient vraiment chaud ! On a du mal à y croire au début (elle est fine), mais les tests sur le terrain l’ont démontré : avec la Arch Rock sur le dos, on n’a pas froid.

C’est une superbe doudoune, chaude et confortable, à un prix accessible… à laquelle il ne manque que 2-3 détails pour être ZE doudoune parfaite.

Ce qui nous a plu

  • Elle tient chaud, même à l’arrêt
  • Un poids réduit
  • Une coupe confortable
  • Les poches zippées pratiques

Ce qui nous a moins plu

  • La capuche non détachable
  • L’absence de “trou de pouce”

mannequin présentant l'arch rock jaune vert

En bref

On ne va pas le cacher, on s’attendait à une doudoune chaude, confortable… mais sans plus. Et bien, elle est bien plus que ça ! Pour à peine 500g, vous avez une veste qui vous tient au chaud quand vous êtes à l’arrêt en extérieur, même par des températures négatives et avec un peu de vent.

Une réussite totale, pour une veste qui est en plus très pratique et plutôt jolie.

Note esthétique et pratique
On a pu voir que certains recommandent de la porter à l’envers, pour que la face brillante soit bien visible… Pourquoi pas, si vous avez envie de sortir en boîte, mais pour rester au chaud, ce n’est pas recommandé !

Les conditions du test

On a testé le modèle Homme de la Veste Isolée à Capuche Arch Rock Double Wall Elite, en Taille L. La couleur est Warp red.

Chez soi

Tranquillement assis au coin du feu, pour regarder en détail les coutures, la conception… mais aussi la taille et le style

Sur le terrain

En moyenne montagne, pendant des randonnées aux conditions automnales : frais sans être trop froid, humide sans avoir de grosse pluie, et avec du vent. Une petite incursion à 2200m a permis de voir ce qu’elle donne en conditions hivernales (neige, froid), mais la météo peu avenante nous a obligés à redescendre assez vite.

mannequin columbia portant l'arch rock double wall elite de couleur rouge

Prise en main et première impression

Ah, cette membrane Omni-Heat dorée brillante…. On sait à présent qu’elle est diablement efficace, mais cet intérieur flashy continue à surprendre, même quand on s’y attend.

Pour le reste, le rouge est agréable et bien visible, même s’il paraît un poil plus terne que sur les photos. La coupe est plutôt ample, ce qui est appréciable pour une doudoune, que l’on peut ainsi porter avec une première couche technique et un T-shirt à manche longue.

Les fermetures éclair glissent bien, les coutures sont parfaites, le cordon de serrage coulisse bien… Tout est conforme, comme on peut s’y attendre avec Columbia.

Dommage quand même qu’il n’y ait pas de trou de pouce. C’est de moins en moins fréquent, alors que c’est bien utile.

doudoune columbia arch rock sortie de l'emballage

Notre test de la doudoune Arch Rock Columbia

Un test dans les Alpes, pour confirmer que cette technologie permet d’aller sur la lune 😉

Taille

La taille L est parfaite, avec des manches qui couvrent bien les poignets et un dos suffisamment bas pour ne pas remonter quand on se baisse. La veste est large, mais confortable, et une taille plus petite aurait été trop courte au niveau des bras…

utilisation de l'arch rock en forêt prendant le test

Chaleur

Je me répète, mais c’est quand même bien le plus important : la Arch Rock Double Wall tient chaud !

Alors c’est sûr qu’elle tient moins chaud que les grosses doudounes en duvet pensées pour les expéditions au Pôle Sud, et si je devais monter à 6000m, je pense que ce serait un peu juste… Mais pour une utilisation en Europe, elle est top.

Elle est fine, elle est légère… mais elle conserve parfaitement la chaleur corporelle.

Protection

Elle est présentée comme ayant une “finition imperméable” qui peut tromper ceux qui n’ont pas l’habitude. La membrane extérieure en nylon est raisonnablement coupe-vent et déperlante, mais elle ne se substitue pas à une véritable troisième couche.

Confort

L’Arch Rock est clairement confortable, agréable à porter et permet une grande liberté de mouvements. Ce n’est pas quelque chose à proprement parler incroyable : la majorité des doudounes bien coupées sont confortables.

Mais s’agissant d’un produit “technique”, je redoutais une forme un peu trop cintrée : ce n’est pas le cas.

mannequin montrant la doublure omniheat de l'arch rock noire

Autres

Les détails, les détails…

Sur ce point, Columbia fait le job : excellente qualité des finitions, utilisation de matériaux recyclés, zip et cordon de serrage sans accrocs, bonne longueur de dos, construction résistante… L’Arch Rock propose tout ce que l’on est en droit d’attendre d’une doudoune de qualité.

C’est pourquoi je me permets d’être un peu pointilleux et que je m’attarde sur deux points d’amélioration (selon moi) :

  • La capuche gagnerait à être amovible. Oui, cela rajoute quelques grammes, mais c’est pratique.
  • Les trous de pouce sont réellement utiles pour empêcher le froid de remonter le long des bras et protéger les poignets… Pourquoi ne pas en avoir mis ?

Utilisation de la Arch Rock Double Wall Elite

Cette veste isolée est un vrai bonheur, quand on l’utilise à bon escient.

Pour quelles activités ?

En gros, toutes les activités hivernales, de la rando raquette au ski alpinisme en passant par le ski de fond, de piste, le chien de traîneau, le bobsleigh, la descente de vin chaud en terrasse…

Cette veste tient chaud, que l’on soit actif ou à l’arrêt. C’est son rôle et elle le remplit parfaitement.

En revanche, en cas de vent fort, de risque de précipitation ou de chutes dans la neige, il faudra miser sur une troisième couche à mettre par-dessus afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Pour quel public ?

C’est une doudoune haut de gamme, au rapport poids-chaleur excellent (imbattable?). En ce sens, elle se positionne pour un public de montagnards expérimentés, ainsi que pour les professionnels en station (perchman, pisteurs…).

Pourtant, son prix très abordable la met à portée du grand public, qui peut ainsi profiter d’une qualité exceptionnelle sans se ruiner. Sachant qu’en plus elle a un style sympa, cela ne m’étonnerait pas qu’on la voit un peu partout en station et en ville…

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grand destockage !

Les meilleurs prix sur le matériel d'hiver

Profitez de -10% avec le code OUT2024

Jours
Heures
Minutes
Secondes

(valable sur les produits identifiés)