Comment bien choisir ses raquettes à neige

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ce qu’il faut savoir pour bien choisir ses raquettes à neige ?

choisir raquettes neige

Ca y est, c’est décidé. Cet hiver, vous vous mettez à la rando en raquettes. Vous vous imaginez déjà, tel Jésus, marchant sur d’immenses étendues de poudreuse sans vous enfoncer d’un centimètre. Pris d’une fureur mystique, vous vous précipitez vers le magasin de montagne le plus proche de chez vous, bien décidé à faire chauffer la carte de crédit. Seulement voila, au rayon raquettes à neige, le tournis vous prend. Des raquettes plus jolies les unes que les autres, des prix allant du simple au triple, vous avouez votre impuissance, bande d’ignorants. Heureusement, ZeOutdoor est là, et vous prodigue en ce début d’hiver ses conseils pour choisir la meilleure raquette à neige.

Tout dépend de la pratique que vous allez en faire. Terrain plat ou accidenté, neige dure ou poudreuse, courte promenade ou expédition extrême, tout est affaire de compromis entre les différents types de raquettes. Quelques points clés pour bien choisir le modèle qui vous convient le mieux :
.

Raquette à neige étroite ou large ?

Selon le type de randonnée que vous souhaitez faire, il vous faudra choisir entre différentes largeurs de tamis. Les raquettes à neige étroites (jusqu’à 20 cm de large) vous assureront de marcher sans trop de difficulté. À choisir en priorité pour des petites balades sur un terrain pas trop accidenté. Si en revanche vous partez pour de longues heures en poudreuse, choisissez une raquette à neige large (25 cm, ça commence à être pas mal), avec une meilleure portance. Elle vous évitera de vous enfoncer, et de nous rejouer le Titanic version Grand Nord.
.

Quelle longueur de raquette ?

Un facteur important dans le choix d’une raquette à neige, votre poids. Plus vous êtes lourd, plus il vous faudra une raquette à neige longue. 55 cm environ, ça ira bien pour les gringalets de moins de 80kg. Un modèle de 60, voire 65 cm, servira aux costauds. Attention toutefois, plus long, ça s’appelle des skis, et ça ne fonctionne pas de la même manière…
.

Raquettes à neige plastique ou aluminium ?

Il existe plusieurs types de fabrication. Aujourd’hui, les modèles en plastiques sont les plus répandus. Moins chers et de plus en plus résistants, ils conviennent à quasiment tous les types de pratiques. Les modèles avec un cadre en aluminium et un tamis en toile sont à réserver aux pratiquants aguerris, qui recherchent la performance, la vraie.
.

Crampons griffes raquetteLes griffes.

La plupart des raquettes à neige sont équipées d’une griffe à l’avant, sous le coup de pied. Indispensable pour crapahuter dans une pente de neige croûtée. Quelques crampons sous le tamis ne sont également pas de trop. Certains modèles proposent même des griffes sur les côtés de la raquette, pour ceux qui ont décidé de s’envoyer des grandes traversées de couloirs à 45°. Pas indispensable donc, sauf si vous êtes un grand malade.
.

Raquette neigeLes cales.

La plupart des raquettes à neige sont équipés de cales de montée sous le talon. Ces cales permettent de garder le pied à plat lorsque l’on se trouve dans une pente et ainsi de rentabiliser sa poussée et donc de limiter la fatigue musculaire. Terriblement efficace pour lutter contre la pesanteur, indispensable sur une raquette qui se respecte.
.

La levée du talon.

Quand on marche, on lève les pieds (si, si). Mais à moins que vous ne soyez un gros patapouf, vous remarquerez que votre talon quitte systématiquement le sol avant la pointe de votre pied. Malins, les fabricants de raquettes ont imaginé un concept ou le talon de votre fixation peut également se soulever. A noter, il est bon de pouvoir fixer le talon lors des descentes en neige poudreuse, si l’envie vous prend de glisser.
.

Enfin, les fixations.

Crémaillère raquette à neige

Il en existe plusieurs types. À fixations à sangle ou à crémaillère, système de blocage du pied ou non, tout dépend de la chaussure que vous voulez mettre dans votre raquette ! Un seul conseil, apportez votre chaussure au magasin, afin de tester les systèmes de réglage de pointure, et de vérifier que votre panard sera bien tenu. Sinon, vous finirez pieds nus, les ampoules dans la neige, en train de pleurnicher. Et vous ne direz pas qu’on ne vous a pas prévenu.

.
.Maintenant, vous savez tout mais nous savez toujours pas quelles raquettes choisir…
…lisez notre article: Comparatif 5 modèles de raquettes à neige.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *