Guide comparatif des meilleures raquettes à neige du moment

Si l’hiver est synonyme de froid et de neige, il est possible d’apprendre à en profiter pleinement. Rien de plus simple que de vous procurer une paire de raquettes à neige pour que s’ouvrent à vous les forêts et les montagnes. À vous l’hiver !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ça y est, c’est décidé. Cet hiver, vous vous mettez à la rando en raquettes. Vous vous imaginez déjà, tel Jésus, marchant sur d’immenses étendues de poudreuse sans vous enfoncer d’un centimètre. Pris d’une fureur mystique, vous vous précipitez vers le magasin de montagne le plus près de chez vous, bien décidé à faire chauffer la carte de crédit.

Seulement voilà, au rayon raquettes à neige, le tournis vous prend. Des raquettes plus jolies les unes que les autres, des prix allant du simple au triple, vous avouez votre impuissance, bande d’ignorants. Heureusement, ZeOutdoor est là, et vous prodigue en ce début d’hiver ses conseils pour choisir la meilleure raquette à neige.

Tout dépend de la pratique que vous allez en faire. Terrain plat ou accidenté, neige dure ou poudreuse, courte promenade ou expédition extrême, tout est affaire de compromis entre les différents types de raquettes.

Notre sélection en un clin d'oeil

MSR Lightning Ascent
  • Idéales pour : ascensions
  • Poids : 1,97 kg (la paire)
  • Point fort : Excellente traction
TSL 325 Expédition
  • Idéales pour : polyvalence abordable
  • Poids : 1,84 kg (la paire)
  • Point fort : Confort optimal
TSL Symbiose Hyperflex Elite
  • Idéales pour : neige battue
  • Poids : 1,96 kg (la paire)
  • Point fort : Raquette flexible

Quelles raquettes à neige choisir ? Notre comparatif des meilleures raquettes du moment

S’il existe de nombreux types de raquettes à neige, elles ne conviennent peut-être pas toutes au type d’utilisation que vous comptez en faire. En effet, certaines conviennent aux ascensions et d’autres aux balades en forêt ou dans la poudreuse. En outre, il y a plusieurs caractéristiques dont il faut tenir compte, notamment le type de fixations ou le matériel. Le meilleur moyen de dompter l’hiver, c’est de choisir les bonnes raquettes !

Meilleure performance

Si vous visez la performance ou les sorties en terrains accidentés, il vous faut les meilleures raquettes. Avec la meilleure traction et une bonne portance, vous grimperez plus facilement et sans vous fatiguer. Enfin, en vous fatiguant moins rapidement ! Voici les meilleures raquettes de montagne.

MSR Lightning Ascent

  • Dimensions : 64 cm par 20 cm
  • Poids : 1,97 kg (la paire)raquettes à neige MSR Lightning Ascent

Idéales pour : Ascensions en toutes conditions

Notre avis : La réputation de MSR en matière de raquettes à neige n’est plus à refaire. J’y suis vendu et je n’ai aucune honte à l’admettre. La Lightning Ascent, c’est la Ferrari de sa gamme de raquettes. Elle offre une traction supérieure et une bonne portance compte tenu de ses dimensions. Elle est aussi très résistante. Sa technologie de fixation est nouvelle et hyper confortable. Par contre, elle est moins facile à utiliser que la technologie antérieure de l’avis de plusieurs. Il s’agit d’un genre de filet qui recouvre le coup de pied de la botte et qu’on serre à l’aide de deux courroies.

La traction des Lightning Ascent est l’une des meilleures, sinon la meilleure, sur le marché et ce, depuis plusieurs années. Avec des crampons stratégiquement placés sous les orteils, le talon et tout autour de la raquette, les Lightning Ascent sont conçues pour l’ascension, comme l’indique leur nom. Elles disposent de cales, comme toutes les raquettes de cette catégorie, pour aider les mollets lors des montées.

Leur petite taille et leur légèreté rendent leur utilisation facile et agréable. Même si elles sont conçues pour la montagne, elles performent bien dans tous les types de terrains et toutes les conditions. Il est également possible d’acheter des rallonges de 12 centimètres pour mieux répartir le poids pour vous mesurer à un océan de neige. Le hic? Elles coûtent cher. Par contre, elles en valent largement le prix.

Tubbs Flex VRT

  • Dimensions : 61 cm par 25,4 cmraquettes à neige Tubbs Flex VRT
  • Poids : 2,04 kg (la paire)

Idéales pour : Sorties en terrain technique

Notre avis : Les Flex VRT rivalisent avec les MSR Lightning Ascent. Elles sont excellentes pour la montagne grâce à leurs crampons agressifs et bien répartis ainsi que des cales pour les montées. Le tout nouveau système de fixation n’a pas encore fait ses preuves, mais est plus compact que le précédent. Point négatif : leur portance est inférieure à celle des Lightning Ascent. Elles sont également très bruyantes sur neige croûteuse en raison de leur composition de plastique. Il s’agit bien entendu d’un détail, mais vos oreilles sont averties !

Grâce à une dimension moyenne, marcher avec les Flex VRT est agréable. Nous les recommandons toutefois plus pour terrain plus technique et incliné en raison des excellents crampons, de la petite taille et des moins bonnes performances dans la neige poudreuse ou croûtée. Si vous rêvez des Lightning Ascent pour atteindre les sommets, mais ne pouvez pas vous les permettre, offrez-vous les Flex VRT sans hésiter !

Les bijoux abordables

Il y a des raquettes pour tous les budgets, mais il n’est pas nécessaire d’hypothéquer sa maison pour s’en procurer une bonne paire. Si votre objectif est surtout de vous balader en forêt ou en sentier peu accidenté, optez pour ces modèles plus abordables. Ils vous offrent tout de même toutes les caractéristiques dont vous aurez besoin lorsque vous voudrez grimper un sommet ou vous mesurer à la poudreuse.

TSL 325 Expédition

  • Dimensions : 55cm par 20 cm
  • Poids : 1,84 kgraquettes à neige TSL 325 Expédition

Idéales pour : Sorties en forêt et terrain plat

Notre avis : Ces raquettes constituent un excellent choix abordable. Elles ne disposent pas des caractéristiques de performance des raquettes plus agressives, mais pour marcher en terrain moins abrupt et en sentier battu, elles sont parfaites. Comme la plupart des modèles TSL, leur plus petite taille leur donne moins de portance que les concurrents en grosse poudreuse. Elles offrent toutefois une excellente traction. Le système de fixation est également très facile à utiliser une fois ajusté. Avec les 325 Expédition, c’est confort assuré pour les 50 à 120 kilos.

Les 325 Expédition bénéficient de tous les avantages de TSL : les excellentes fixations, une dimension ergonomique, des cales de montée et des crampons qui griffent bien la neige. Et bien entendu, c’est une marque française !

MSR Revo Trail

  • Dimensions : 64 cm par 20 cm
  • Poids : 1,76 kg (la paire)raquettes à neige MSR Revo Trail

Idéales pour : Polyvalence et robustesse

Notre avis : Si vous tenez à l’excellente réputation de MSR, mais ne pouvez pas vous permettre les Lightning Ascent, optez pour les MSR Revo Trail. Elles offrent moins de traction que les Lightning Ascent, mais sont plus robustes et plus intéressantes sur terrain moins accidenté.

La gamme Revo est plus abordable et polyvalente et c’est la raison pour laquelle je l’aime bien. On peut y faire confiance sans problème et on y trouvera un produit qui correspond à notre objectif puisqu’elle est composée des Trail, Explore et Ascent. Le prix des Revo Ascent, le produit plus technique de la gamme Revo, se rapproche de celui des Lightning Ascent, mais si vous visez la robustesse et la polyvalence, elles en valent le coup. Sachez toutefois que leur composition de plastique les rend bruyantes. N’oubliez pas vos bouchons !

La plus polyvalente

Vous voulez des raquettes qui font de tout parfaitement ? Hé ho, du calme, faut pas trop en demander ! Comme pour la plupart des produits, il faut savoir quelle sera leur utilité principale. L’objectif est-il surtout de faire des balades en forêt, de grimper des sommets ou réellement de faire les deux ?

TSL Symbiose Elite

  • Dimensions : 59 cm par 21 cm (taille M)
  • Poids : 1,96 kg (la paire, taille M)raquettes à neige TSL Symbiose Elite

Idéales pour : Sorties sur neige battue

Notre avis : Les Symbiose Elite one une forme compact, ce qui rend la marche très facile et confortable. La raquette stéréotype très large avec laquelle on marche comme un pingouin n’a décidément rien à voir avec ce modèle. Par contre, la portance en prend un coup. Ces raquettes sont donc à privilégier pour les sentiers de neige qui ne débordent pas de poudreuse.

Les raquettes TSL sont reconnues pour leurs fixations faciles à utiliser une fois bien ajustées, leur confort et leur ergonomie optimale. Le cadre est flexible, permettant d’amortir les chocs. Elles offrent également des crampons très agressifs qui ont peu à envier à ceux des MSR Lightning Ascent, assurant ainsi une excellente traction. Elles sont disponibles en 3 grandeurs et conviennent aux sportifs de 30 à 140 kg.

Ces raquettes pourraient être dans la catégorie des plus performantes, mais leur faible portance leur fait perdre des points. Si vous ne prévoyez pas vous aventurer trop souvent dans des tonnes de poudreuse, elles sont pour vous. En prime, elles sont françaises !

Une personne debout portant des raquettes à neige

Photo by Greg Rakozy

Guide d’achat : Comment choisir ses raquettes à neige?

Raquette à neige étroite ou large ?

Selon le type de randonnée que vous souhaitez faire, il vous faudra choisir entre différentes largeurs de tamis. Les raquettes à neige étroites (jusqu’à 20 cm de large) vous assureront de marcher sans trop de difficulté. À choisir en priorité pour des petites balades sur un terrain pas trop accidenté. Si en revanche vous partez pour de longues heures en poudreuse, choisissez une raquette à neige large (25 cm, ça commence à être pas mal), avec une meilleure portance. Elle vous évitera de vous enfoncer, et de nous rejouer le Titanic version Grand Nord.

Quelle longueur de raquette ?

Un facteur important dans le choix d’une raquette à neige, votre poids. Plus vous êtes lourd, plus il vous faudra une raquette à neige longue. 55 cm environ, ça ira bien pour les gringalets de moins de 80kg. Un modèle de 60, voire 65 cm, servira aux costauds. Attention toutefois, plus long, ça s’appelle des skis, et ça ne fonctionne pas de la même manière…

Raquettes à neige plastique ou aluminium ?

Il existe plusieurs types de fabrication. Aujourd’hui, les modèles en plastiques sont les plus répandus. Moins chers et de plus en plus résistants, ils conviennent à quasiment tous les types de pratiques. Les modèles avec un cadre en aluminium et un tamis en toile sont à réserver aux pratiquants aguerris, qui recherchent la performance, la vraie.

Les griffes

La plupart des raquettes à neige sont équipées d’une griffe à l’avant, sous le coup de pied. Indispensable pour crapahuter dans une pente de neige croûtée. Quelques crampons sous le tamis ne sont également pas de trop. Certains modèles proposent même des griffes sur les côtés de la raquette, pour ceux qui ont décidé de s’envoyer des grandes traversées de couloirs à 45°. Pas indispensable donc, sauf si vous êtes un grand malade.

Femme assise avec des raquettes à neige aux pieds

Photo by Rebecca Harris

Les cales

La plupart des raquettes à neige sont équipés de cales de montée sous le talon. Ces cales permettent de garder le pied à plat lorsque l’on se trouve dans une pente et ainsi de rentabiliser sa poussée et donc de limiter la fatigue musculaire. Terriblement efficace pour lutter contre la pesanteur, indispensable sur une raquette qui se respecte.

La levée du talon

Quand on marche, on lève les pieds (si, si). Mais à moins que vous ne soyez un gros patapouf, vous remarquerez que votre talon quitte systématiquement le sol avant la pointe de votre pied. Malins, les fabricants de raquettes ont imaginé un concept ou le talon de votre fixation peut également se soulever. A noter, il est bon de pouvoir fixer le talon lors des descentes en neige poudreuse, si l’envie vous prend de glisser.

Enfin, les fixations

Il en existe plusieurs types. À fixations à sangle ou à crémaillère, système de blocage du pied ou non, tout dépend de la chaussure que vous voulez mettre dans votre raquette ! Un seul conseil, apportez votre chaussure au magasin, afin de tester les systèmes de réglage de pointure, et de vérifier que votre panard sera bien tenu. Sinon, vous finirez pieds nus, les ampoules dans la neige, en train de pleurnicher. Et vous ne direz pas qu’on ne vous a pas prévenu.

C’est à vous !

Nous espérons vous avoir éclairé un peu. Choisir une raquette, c’est un peu comme choisir une voiture. Le bolide de course est beau et rapide, mais il ne convient pas en montagne, tout comme le jeep de safari ne convient pas à la ville malgré sa robustesse à toute épreuve. Bref, pensez bien à l’utilisation que vous allez faire de vos raquettes ! Pour toutes questions ou suggestions, n’hésitez pas à vous orienter vers la partie commentaires.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Louis Otis

Louis Otis

Amateur de nature et de montagne, Louis rêve toujours à sa prochaine ascension. Il pratique l’alpinisme, l’escalade, le trail running et la randonnée. Originaire du Canada, il a quitté la Colombie-Britannique pour l’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *