Qu’est-ce que le « fast-hiking » ?

Le Fast Hiking, ou Randonnée Rapide : une activité à découvrir !

Atteindre le sommet le plus rapidement possible n’est pas l’apanage des grands sportifs, ou de célèbres alpinistes.

En vous mettant au fast-hiking, vous pourrez vous aussi battre des record de vitesse, ou tout simplement avoir un bon entrainement.

Fast hiking, entre rando et trail

Vous connaissez certainement le trail-running, et forcément la randonnée. Eh bien le fast-hiking est une discipline qui se situe au croisement de ces deux sports. Le point commun aux trois ? Crapahuter en montagne. La différence ? Le rythme de progression.

Fast-hiking, moins lent que la randonnée…

Pratiquer le fast-hiking, c’est randonner, de manière soutenue. En randonnée, il s’agit de marcher d’un point A, vers un point B, en un certain temps. Le fast-hiking au contraire, c’est faire ce même trajet, en un minimum de temps.
Il ne s’agit pas forcément de courir, comme dans le cas du trail-running, mais de marcher à une cadence soutenue. En clair, ce que vous faites de toute manière lorsque sur une randonnée, vous vous apercevez que la nuit va tomber et que vous êtes à mi-parcours parce que le paysage était magnifique.

Pas aussi rapide que le trail

Il ne s’agit pas non plus de courir, comme Kilian Jornet et de faire le GR20 en moins de 33 heures !

En fast-hiking, on évite de courir, parce  que vous serez plus chargés que ces randonneurs de l’extrême, qui partent avec une poche à eau et quelques barres de céréales (on exagère à peine). Parce qu’en fast-hiking, vous ferez tout de même le GR20 en plusieurs jours, et plusieurs nuits.

Il vous faudra donc un autre type de matériel que celui utilisé pour le trail-running.

fast hiking
La randonnée rapide, le meilleur moyen d’avoir des photos floues !

Les avantages du fast-hiking

Comme tous les sports, le fast-hiking a ses avantages, et en l’occurrence, ils sont plutôt utiles !

Fast-hiking & santé

Parlons d’abord de votre coeur, muscle essentiel à vos activités sportives (et pas que). La fréquence cardiaque sera plus élevée lors d’une rando en fast-hiking, que d’une randonnée classique. Plus d’efforts, un rythme de marche linéaire, rien de mieux pour entretenir votre cardio en plein air !

Puis viennent vos articulations, les plus touchées au moment de franchir des passages difficiles en randonnée, ou à tout moment en trail-running. Comme en randonnée, l’utilisation des bâtons est indiquée, on vous en dit plus dans notre article sur les bâtons de marche.

Mais contrairement au trail-running, les impacts sur vos membres sont limités: on parle ici de marche, et pas de course à pied.

Fast-hiking, une source de motivation

La randonnée c’est top mais ça n’avance pas assez vite, le trail-running très peu pour vous, vous voulez tout de même profiter de votre randonnée. Et on ne parle pas de l’entrainement sportif que nécessite la pratique du trail.

Votre progression dans la discipline sera mesurable, tout comme vos kilomètres parcourus.

Le fast-hiking est en lui même un entrainement sportif, puisque comme dit plus haut, il permet de faire travailler votre cardio, mais aussi vos muscles. Un bon entrainement non seulement pour les sports comme la randonnée et le trail, mais qui vaut aussi bien pour d’autres sports.

Après tout, c’est le cœur qui permet de tenir, quel que soit le sport pratiqué.

Quel matériel choisir pour le fast-hiking ?

Comme vous l’aurez compris, le fast-hiking requiert un peu de légèreté. Oubliez tout de suite votre sac à doc 55L, vos chaussures pare-pierres et votre tente.

Vos vêtements techniques devraient pouvoir vous suivre, pour peu qu’ils soient légers et vous laissent une bonne liberté de mouvements.

En revanche, en ce qui concerne les chaussures, il faudra opter pour une paire allant du trail à la randonnée légère. En somme une paire légère mais dotée d’une bonne semelle.

Fast-hiking: Partez léger!

Quelques sentiers de fast-hiking

Votre prochaine destination fast-hiking peut très bien être la forêt en face de chez vous. Marcher rapidement sur du plat n’étant pas vraiment le but d’une rando fast-hiking, choisir une forêt avec un peu de dénivelé est fortement conseillé.

Pour des sentiers un peu plus costauds, orientez-vous vers les pistes de GR. Parsemés de refuges, ils seront parfaits pour éviter d’emporter votre matériel de couchage, et donc de charger votre sac à dos.

Parfaits aussi pour vous ravitailler, toujours sans encombrer votre sac. Il contiendra ainsi une poche à eau, une tenue de rechange, quelques barres énergétiques ainsi que le nécessaire (trousse de secours…).

Évitez les zones isolées, qui vous empêcheraient de vous ravitailler ou de trouver un endroit où vous loger.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *