Savez-vous de quel côté de la route il faut marcher ?

En randonnant, on est souvent amenés à un moment ou à un autre à marcher le long de routes. Si l’on est dans un groupe, c’est souvent à ce moment-là que l’on entend « tous à gauche » et « tous à droite » en même temps. S’en suivent ensuite des discussions pour savoir quel est le côté de la route le plus prudent suivant la taille du groupe, les bords de la route, etc. Chacun à son avis sur le sujet.

Oui je sais, ce n’est pas très marrant de parler de sécurité routière sur un blog d’outdoor. Mais je pense qu’il est bon de rappeler quelques précautions de base à suivre au bord des routes – que la sensation de liberté en randonnée peut nous faire oublier sur le moment. Mais, qu’en est-il vraiment ?randonner-route

Quelques règles simples à suivre pour marcher le long de routes

Quand il y a des trottoirs ou accotements :

Empruntez- les (que vous soyez seul ou en groupe), le côté n’a pas vraiment d’importance. Soyez tout de même vigilant, ce n’est pas parce que vous êtes sur un trottoir que rien ne peut vous arriver.

Quand il n’y a ni trottoir ni accotement :

Si vous êtes seul, marchez sur le côté gauche de la route de manière à voir arriver les voitures en face de vous.

Si vous êtes en groupe :

  • Marchez en file indienne du côté gauche de la route pour les petits groupes (moins de 20 personnes).
  • Marchez en colonne de deux du côté droit de la route pour les groupes de plus de 20 personnes.

Dans tous les cas, il faut que le groupe ne fasse pas plus de 20 mètres de long pour que les voitures puissent vous dépasser. S’il le faut, séparez le groupe en petits groupes et espacez les petits groupes d’au moins 50 m pour laisser la place à un véhicule de se rabattre.

Source : http://www.securite-routiere.gouv.fr/

Quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté

Les activités de plein air sont souvent considérées comme étant plus ou moins dangereuses. Rien ne sert de prendre des risques inutiles quand vous êtes aux abords des routes. Et puis, entre nous, ce ne serait pas glorieux s’il vous arrivait quelque chose sur la route alors que vous êtes partis randonner. 😉

Alors voici quelques conseils pour mettre le plus de chances possibles de votre côté pour que cela n’arrive pas :

  • Essayez de porter des habits clairs et fluorescents le jour et des vêtements de randonnée réfléchissants la nuit. Beaucoup de matériel de randonnée possède des bandes réfléchissantes, assurez-vous qu’elles soient visibles.
  • Pensez à utiliser vos lampes la nuit (en mode clignotant si possible), en faisant attention de ne pas éblouir les automobilistes.
  • Surveillez les enfants ou animaux de compagnie qui vous accompagnent.
  • Placez toujours un responsable à l’avant et à l’arrière d’un groupe.
  • Mettez les personnes les plus visibles à l’avant et à l’arrière du groupe.
  • Supposez toujours que les automobilistes ne vous ont pas vu et agissez en fonction de cela (arrêtez-vous, serrez-vous sur le bord, etc.).
  • Anticipez ! Pour cela, soyez constamment attentifs et observez ce qui se passe autour de vous. Vous aurez le temps de vous moquer plus tard de la tête que faisait votre coéquipier dans la dernière montée.
  • Faites attention à l’approche des virages, les automobilistes peuvent ne pas vous voir, ou vous voir uniquement au dernier moment. Si besoin, désignez un éclaireur qui vérifiera s’il y a des véhicules et s’il est prudent de s’engager dans le virage.

Utilisez votre bon sens !

Faites appel à votre bon sens. Rien ne le remplace. Les règles que je viens de donner sont applicables la plupart du temps mais pas tout le temps. A vous de juger de ce qui est prudent et ce qui ne l’est pas ! Et ne laissez pas la fatigue altérer votre jugement.

Et vous, avez-vous des conseils à partager sur le sujet ? N’hésitez pas à le faire dans les commentaires.

Si vous êtes intéressés par d’autres conseils pratiques pour la randonnée pédestre, je vous invite à visiter le blog Randonner Malin.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Celine

Celine

7 réflexions sur “Savez-vous de quel côté de la route il faut marcher ?”

  1. Avatar

    Ça c’est bien le Quebec pourquoi faire en sorte qu’il y ait encore de la confusion,il me semble qu’il aurait été bien plus facile de dire que peu importe le nombre lorsque nous marchons le long des routes la règle est de marcher du coté gauche point final.

  2. Avatar

    Bonjour,
    Nous ne sommes pas d accord avec mon ami sur cette question
    Lui pense qu il faut tjrs marcher à droite même dans les virages, moi je traverse pour me placer a gauche car je me sens en danger de ne pas voir ce qui arrive en face mais luii pense que c est plus dangereux de traverser régulièrement. Ça fait plusieurs jours qu on discute de ca sans parvenir à trouver une réponse claire , qu en dites vous?

  3. Avatar

    Bonjour
    Je pense moi aussi que le mieux est de marcher a gauche ( et en groupe….. un gilet fluo devant et derrière ) de toute les façons bien voir et être vue ….c’est le principal ….
    J – Louis

  4. Avatar

    Bonjour
    Nous marchons toujours à gauche de façon à voir le danger, mais nous nous heurtons souvent à des cyclistes et joggeurs qui sont sur leur droite et nous houspillent se disant dans leur droit…quelqu’un peu me donner la bonne réponse ? Je précise que c’est un chemin partagé entre cyclistes joggeurs et marcheurs…. merci d’avance.

    1. Saki & Flo

      Bonjour Angèle,
      Si il s’agit d’un chemin réservé aux vélos et marcheurs, vous devriez pouvoir marcher sur la droite en sécurité. En revanche, si le chemin est étroit, je peux comprendre que le dépassement des vélos peut vous donner du stress. J’en ai fait l’expérience il y a peu. Du coup, j’ai décidé de ne plus marcher sur ce chemin trop étroit pour tout le monde. Lorsque je vivais à Vancouver, les cyclistes, s’annonçaient toujours en indiquant de quel côté ils allaient nous dépasser. Ce qui était fort agréable. Et de mon point de vu de joggeur, il n’a pas de raison de se plaindre étant donné que le dépassement se fait rapidement en courant (idem en vélo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *