La technique pour marcher avec des raquettes à neige

L’hiver il n’y a pas que la glisse, mais aussi la marche. Encore faut-il être pourvu de raquettes à neige, et savoir s’en servir.

La saison hivernale est attendue de pied ferme par les skieurs et autres snowboarders, mais si cette année vous vous mettiez à la randonnée en raquettes ?

Avant de vous lancer tête baissée dans la poudreuse nous allons voir les points essentiels pour marcher avec des raquettes à neige, sans vous faire mal, et sans (trop) peiner pour avancer.Car oui, apprendre à marcher avec des raquettes va non seulement améliorer vos performances mais aussi votre confort ainsi que la durabilité de votre matériel.

C’est parti !

Pourquoi marcher avec des raquettes ?

La réponse pourrait tenir en quelques mots. En effet, faites donc l’expérience de marcher dans 1 mètre de poudreuse sans raquettes et elle vous apparaitra comme une évidence. Si vous pouvez visualiser brièvement ce que ça fait de se mouvoir dans des sables mouvants, vous aurez une petite idée de ce qui vous attend.

C’est pour éviter ce fâcheux cas de figure que nous vous conseillons vivement l’acquisition de raquettes à neige pour randonner en hiver. Mais si cette pratique est nouvelle pour vous, il se pourrait que vous ayez besoin de conseils pour partir du bon pied.

Voici donc notre guide complet pour apprendre à marcher avec des raquettes à neige, et des conseils pour vous déplacer « comme un pro » dans la poudreuse.

randonneurs grimpant une pente abrupte avec des raquettes

Comment utiliser des raquettes dans la neige ?

Etape par étape, nous passons en revue les bons gestes pour apprendre à vous servir des raquettes à neige.

Ajuster la raquette

Tout d’abord, pour partir sur de bonnes bases il faudra fixer et ajuster correctement les raquettes sur vos pieds. Les réglages varient selon le type de raquettes et de fixations mais l’idée de base doit être que la raquette est solidement arrimée à votre pied sans le moindre jeu.

Pour ce type de réglage, le plus simple reste d’opter pour des raquettes munies de systèmes de serrage automatique par sangle autobloquante. Si vous possédez des fixations à plaque, les réglages demandent dextérité et précision mais sont à priori définitifs. Enfin, avec des plaques semi-articulées, les réglages se font plus simplement un peu sur le même principe qu’avec les sangles autobloquantes.

Dernier point, nous venons d’aborder l’importance de lier la raquette à votre chaussure mais il va de soi, que votre chaussure doit être adaptée et solidement fixée sur votre pied. Pour cela, rien de plus simple, des lacets correctement faits et des chaussures à votre taille.

ancienne paire de raquettes à neige en bois
Les raquettes modernes n’ont plus rien à voir avec les modèles d’antan.

Marcher, et non pas glisser

Dans la mesure où nous parlons de marche en raquettes à neige et non de ski de fond ou de ski de rando, l’objectif est de marcher et non de glisser.

Eh oui, je sais que la glisse c’est cool et tentant mais pas cette fois. En essayant de glisser, vous allez perdre énormément d’énergie, progresser plus lentement et emmagasiner de la neige sur vos raquettes.

Bien lever le pied pour marcher avec des raquettes à neige

Alors, pensez bien à lever les jambes et les pieds.

La technique pour marcher avec des raquettes

Maintenant que vous avez acquis les bases pour vous déplacer en raquettes, passons aux choses sérieuses.

Écarter les jambes

Il existe deux raison principales pour marcher en raquettes en écartant les jambes :

  • Celà permet de répartir votre poids sur une plus grande surface et donc de moins s’enfoncer.
  • C’est aussi le meilleur moyen d’éviter que vos raquettes ne se touchent l’une l’autre et donc s’abîment ou vous fassent trébucher.

Attention, il s’agit d’avoir un écartement raisonnable mais pas extrême ! S’il est trop important, vous allez vous épuiser et vos adducteurs vont vous haïr.

pieds écartés pour marcher dans la neige avec des raquettes

Lever les pieds

Oui je sais, lever les pieds pour marcher cela semble plutôt logique mais en l’occurrence, pour marcher avec des raquettes, il faudra les lever plus qu’à l’accoutumé.

Cette technique permet à vos pieds de passer au-dessus d’éventuels amas de neige formés devant vous. Là encore, attention ! il ne s’agit pas de marcher au pas de l’oie, simplement de lever (un peu plus) les pieds que d’habitude.

Utiliser les cales de montée

Comme pour toute randonnée digne de ce nom, vous devrez de temps en temps faire face à des dénivelés plus ou moins importants.

Or, les raquettes en position plate de base sont faites pour marcher sur du plat, ou en faux plat. Si elles gardent la même position en montée, vous allez perdre en confort, en efficacité et en adhérence à cause de l’angle de la cheville qui ne permet pas de bien s’appuyer.

C’est la raison d’être des cales de montée qui vous permettront d’attaquer un dénivelé avec un angle propice à ne pas s’enfoncer.

S’aider de bâtons télescopiques

Les bâtons seront vos meilleurs alliés en période hivernale, et ceci pour plusieurs raisons.

  • Tout d’abord ils vous permettront de tâter le terrain et le manteau neigeux avant d’y mettre les pieds. Vous pourrez donc déceler d’éventuels cailloux, trous, souches d’arbre etc avant de marcher dessus.
  • Deuxième avantage, les bâtons vous aideront à conserver votre équilibre, chose d’autant plus importante qu’avec des raquettes et sur la neige, celui-ci peut être précaire.
  • Enfin, comme pour de la marche nordique, les bâtons sont d’une aide précieuse pour soulager vos jambes et travailler le haut du corps.

Dernier conseil, optez pour des bâtons télescopiques plutôt que des bâtons de ski, pour un volume réduit et une plus grande facilité de transport et aussi léger que possible (alu ou carbone).

randonnée en raquettes avec batons télescopiques

Quand bloquer les raquettes à neige ?

Il est possible de bloquer ses raquettes à neige, ou plus exactement les plaques qui maintiennent la chaussure.

Pourquoi donc me direz vous ? Eh bien deux cas de figure peuvent rendre le blocage utile.

  • Le premier c’est en cas de dévers important. Ne pas bloquer les plaques dans ce type de configuration risque d’endommager le pivot sur lequel elles reposent, du fait de l’angle inhabituel. Vous protégerez vos raquettes de cette façon, en revanche la marche sera un brin plus difficile.
  • Deuxième cas de figure, si vous voulez prendre un peu de vitesse en descente ce sera chose plus aisée avec les plaques bloquées.

Attention néanmoins, nous vous déconseillons de le faire. En particulier sur de la poudreuse fraîche et épaisse. Vous aurez vite fait de bloquer vos raquettes dans la neige pendant votre course, et dans ce cas la blessure n’est pas loin (en particulier les genoux).

Conseil
Normalement, pour marcher avec des raquettes, vous ne devriez pas avoir à bloquer vos raquettes plus de 5% du temps de randonnée.

D’ailleurs, le système de blocage tend à disparaître sur les modèles les plus performants, comme la TSL Highlander Tour par exemple.

raquette TSL highlander
Découvrez la TSL Highlander Tour chez Snowleader.

Comment descendre une pente enneigée avec des raquettes ?

Pour une descente tout en confort et sécurité voici quelques règles de base.

  1. Gardez vos genoux légèrement fléchis et votre poids en arrière. Attention, la répartition du poids dépendra également du type de raquettes utilisées. Ainsi, si vous possédez un modèle équipé de crampons angulaires intégrés au talon, mettez davantage de poids sur l’arrière, moins si ce n’est pas le cas.
  2. Ne tentez pas une descente en position latérale ou de chasse-neige mais toujours face à la pente, un pied après l’autre. Dans cette position vous aurez peut être l’impression que votre équilibre est précaire. Eh bien, c’est là qu’interviennent les bâtons qui rendront vos descentes beaucoup plus sûres.
  3. Plantez vos bâtons devant vous tout au long de la descente et à priori rien de fâcheux ne devrait pouvoir vous arriver.

Avec un peu d’entraînement, cela viendra naturellement !

randonnée en raquettes à neige dans paysage hivernal

 

C’est à vous

Cet article touche à sa fin, nous espérons que marcher avec des raquettes n’a plus aucun secret pour vous. Il en va de votre confort mais aussi et surtout de votre sécurité, alors ne lésinez pas sur votre matériel et votre préparation.

Si vous avez des questions ou suggestions, n’hésitez pas à les soumettre dans la section commentaires. Nous y répondrons avec grand plaisir !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Florian Demandols

Florian Demandols

Florian Demandols est un journaliste et rédacteur français, originaire de Marseille. Passionné de voyage, de sport, de nature, et d’histoire, il sillonne le monde afin de nourrir son insatiable curiosité. Florian est notre spécialiste VTT!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.