Alta Via delle Dolomiti n.1 : la Route Classique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entre le Lac de Braies dans le Trentin et Belluno en Vénétie, l’Alta Via n. 1 chemine à plus de 2000 mètres à travers les Dolomites italiennes. Une Haute Route, littéralement. Reculée, préservée et panoramique !

Itinéraire

C’est en 1969 que Piero Rossi publie un petit livre intitulé Alta Via delle Dolomiti’ (Les Hautes Routes des Dolomites) – premier tome d’une longue série – dans lequel il décrit un itinéraire de randonnée à travers le massif des Dolomites italiennes entre le Lac de Braies dans le Trentin et Belluno en Vénétie.

« Cette Alta Via traverse certaines régions des Dolomites restées intouchées par les foules et autres touristes du dimanche. Au coeur de cette région, aucune voiture ne pénètre, préservant ainsi la région de massives invasions. Ici, vous avez juste à marcher un peu depuis le fond de la vallée pour être en paix et vous retrouver au beau milieu de montagnes, sauvages et préservées… ». L’un des fondateurs du tracé, Toni Sanmarchi décrivait en ces mots le caractère sauvage et intact de l’Atla Via 1, en 1973. Pour notre bonheur à tous, ces lignes sont encore d’actualité !

L’Alta Via 1, étape par étape :

Lac de Braies – Refuge Biella, Croda del Becco (6km / 3h30)
Depuis l’hôtel situé à la pointe nord du lac, suivez la petite route qui longe la rive ouest du lac jusqu’à rencontrer une crique et un sentier marqué « No. 1 ». Le sentier longe une rivière avant de s’élever de plus en plus le long de la vallée, traversant successivement une forêt de pins, une clairière dans laquelle coule un ruisseau, puis un pierrier. Après avoir atteint la Forcella Sora Forno (alt. 2388m) et sa chapelle votive, le sentier descend en pente douce vers le Refuge Biella (alt. 2327m). A seulement une heure de marche du refuge, le sommet du Croda del Becco (alt. 2810m) offre un panorama imprenable sur la région.

Refuge Biella – Refuge Fanes (14km / 4h30)
Depuis le Refuge Biella, suivez le chemin marqué « No. 6 » sur près d’un kilomètre avant de bifurquer à droite sur un chemin également marqué « No. 6 » qui s’élève à travers un paysage de pin et de landes pour rejoindre une crête. Depuis là, descendez le long d’un pré puis sur un chemin caillouteux jusqu’au Refuge Sénnes (alt. 2116m). Suivez ensuite le chemin « No. 7 » vers le sud à travers le Pian della Lasta – restez sur le large chemin et engagez-vous dans une gorge qui descend en lacets vers le Refuge Pederü (alt. 1548m). La journée se poursuit le long d’un large chemin carrossable en direction du Refuge Fanes (alt. 2060m).

Refuge Fanes – Refuge Lagazuòi (11km / 5h)
Commencez par suivre le chemin marqué « No. 10-11 » qui, après une volée de lacets, débouche sur un plateau rocailleux avant d’atteindre le col di Limo (alt. 2174m) puis le lac du même nom (alt. 2159m). Au sud du lac, restez sur la route forestière « No. 11 » pour cheminer le long d’alpages vallonnés en direction du chalet Fànes Grande (alt. 2100m). Poursuivez le long du chemin « No. 11 » vers le sud-ouest et franchissez le col Tadéga (alt. 2157m). Prenez ensuite le chemin « No. 20b » vers la Forcella del Lago (alt. 2486m) d’où le sentier continue en descente à travers un pierrier pour rejoindre le chatoyant lac di Lagazuòi (alt. 2182m). Longez la rive ouest du lac et laissez le sentier « No. 20b » pour le « No. 20 » vers le sud. Après la Forcella Lagazuòi (alt. 2573m), le sentier atteint le Refuge Lagazuòi (alt. 2752m) et sa gare de téléphérique.

dolomiti en italie
Dolomiti – Photo par Sebastiano Piazzi

Refuge Lagazuòi – Refuge Nuvolàu (15km / 5h30)
Depuis le refuge, suivez le sentier « No. 20 » pour retourner à la Forcella Lagazuòi ; suivez à partir de là le chemin « No. 401 » en direction de la Forcella Travenànzes (alt. 2507m). Le long du sentier « No. 401-402 », rejoignez la Forcella Col dei Bòs (alt. 2331m) au pied de la forteresse de Castelletto, théâtre de la Bataille des Alpes durant la Première Guerre mondiale. Au croisement des chemins, empruntez « No. 404 » vers l’est jusqu’au Valon de Tofàna (alt. 2357m) puis « No. 403 » en lacets jusqu’à atteindre la route en provenance de la Dibona. Depuis cette route, suivez « No. 412 », un sentier assez aérien en balcons qui rejoint chemin « No. 402 » puis la route SS48 delle Dolomiti. Après quelques temps sur cette route, prenez le chemin « No. 404 » qui mène au Refuge Nuvolàu (alt. 2575m).

Refuge Nuvolàu – Refuge Città Di Fiume (11km / 5h30)
A quelques mètres du refuge, part vers le sud-ouest une série d’échelles et de mains-courantes pour aller rejoindre le chemin « No. 438 ». Via une vallée au sol dallé de pierres, une gorge, quelques mains-courantes et une épaule herbeuse, le sentier atteint le col Giàu (alt. 2236m) et son hôtel-restaurant. Continuez vers le sud-est sur le sentier « No. 436 » vers la Forcella di Zonia puis la Forcella Piombìn (alt. 2239m). Après le sauvage Val Cernèra, le sentier atteint la Forcella Giàu (alt. 2360m) d’où se dégage une vue sur le Lastoni di Formìn et la base du Croda da Lago. Le lac Delle Baste et le site préhistorique de Mondevàl et vous rejoignez la Forcella Ambrizzòla (alt. 2277m). Poursuivez vers le sud, toujours sur le sentier « No. 436 », en direction de San Vito di Cadore d’où le chemin « No. 458 » vous emmène vers le Refuge Città di Fiume (alt. 1918m).

Refuge Città Di Fiume – Refuge Venezia – Pala Favera (12km / 5h30)
Commencez sur le sentier « No. 480 » qui mène à la Forcella Foràta (alt. 1977m), restez ensuite sur le « No. 480 » jusqu’au Val de Foràda. Après un raide canyon et des prés d’alpage, vous atteignez la Cima Foràda et son belvédère sur le Circo di Val d’Arcia puis, après une exigeante montée, la Forcella di Val d’Arcia (alt. 2476m). Redescendez par le sud-est en direction du Refuge Venezia “Albamaria De Luca” (alt. 1946m). Grimpez ensuite plein sud le long du « No. 472 » vers la Sella di Ruturto et à proximité du col delle Crepe Cavaliere, abandonnez le « No. 472 » pour le « No. 474 » vers la gauche. Le sentier débouche alors sur la route SS251 road au niveau de Pala Favera (alt. 1507m). Hôtel-refuge et terrain de camping à proximité.

Pala Favera – Refuge Coldài – Refuge Tissi – Refuge Vazzolèr (14km / 6h)
Après le terrain de camping sur la route SS251, une route marquée « No. 564 » bifurque vers l’ouest en direction de la Casèra di Pioda. Depuis là, le sentier « No. 556 » conduit jusqu’au Refuge Coldài (alt. 2123m). A partir du refuge commence une section parmi les plus majestueuse de la Alta Via 1 : celle qui vous fait passer devant la face nord du Civetta ! Depuis le refuge donc, montez vers la Forcella Coldài (alt. 2191m) puis descendez sur le lac Coldài (alt. 2143m). Contournez le lac par l’ouest et dirigez-vous vers la Forcella di Col Negro (alt. 2203m) d’où est visible le sommet du Civetta. Le sentier plonge ensuite au coeur du Val Civetta avant de remonter vers la Forcella del Col Reàn (alt. 2107m) et de rejoindre le chemin « No. 563 » sur la droite. Presque au sommet du col Reàn se situe le Refuge Tissi (alt. 2250m). Retournez sur vos pas jusqu’à la Forcella Col de Reàn et prenez le sentier « No. 560 » en direction du somptueux Pian de la Lora. Le sentier panoramique continue en direction du Pian di Pelsa, sous le regard intimidant du Torre Venezia. Enfin, une épaisse forêt laisse place à une oasis de verdure où est bâti le Refuge Vazzolèr (alt. 1714m).

Refuge Vazzolèr – Refuge Carestiato (8km / 4h)
Depuis le refuge, empruntez la route vers le nord à travers la forêt jusqu’à atteindre un torrent ; le chemin pointe alors en direction du Pian de le Taie et arrive à une intersection. Poursuivez sur le chemin carrossable vers Capanna Trieste et Listolàde ; le sentier « No. 554 » s’ouvre sur la gauche au niveau de la deuxième épingle sur la route. Le sentier progresse à travers les alpages puis les pins jusqu’à la Forcella di Col Palanzìn (alt. 1700m). La Forcella Col dell’Orso (alt. 1700m) puis la Forcella del Camp (alt. 1933m). Le chemin « No. 554 » débouche enfin sur le Col dei Pass et le Refuge Carestiato (alt. 1834m).

Refuge Carestiato – Refuge Sommariva al Pramperét (13km / 5h)
Commencez votre journée le long du chemin « No. 549 » puis laissez la route derrière vous pour piquer vers le sud-est en direction du Col Duràn (alt. 1601m) et du refuge du même nom. Suivez ensuite la route SS347 vers la région d’Agordino au sud ; jusqu’à rencontrer le chemin « No. 543 » qui part vers le sud en direction de la Forcella Dagarèi (alt. 1620m) puis de la Forcella del Moschesìn (alt. 1940m). Peu après, prenez le Sentiero de le Balanzòle sur la droite vers le Pra de la Vedova et le Refuge Sommariva (alt. 1857m).

langkofel sur la alta via dolomiti n1
Cottage à Langkofel – Photo par Tobias Schmücker

Refuge Sommariva – Refuge Pian De Fontana (6km / 3h)
Revenez sur vos pas à travers le Pra de la Vedova et prenez le premier sentier sur la gauche, le « No. 514 », qui va en s’élevant à travers les pins. Ce même sentier passe un enchevêtrement de dalles et de bassins d’eau claire et débouche sur les alpages de Portèla del Piazedèl (alt. 2097m). Le chemin progresse ensuite au coeur du Val Clusa, à travers clairières fleuries et épaules herbeuses. Atteignez la Forcella Sud dei Van de Città (alt. 2395m) et profitez du panorama sur le Van de Città, large cirque lunaire d’une saisissante beauté. Descendez ensuite via la Forcella de Erbàndoi puis le long de pente en herbe vers le Refuge Pian De Fontana (alt. 1632m) et le Bivouac Renzo Dal Mas.

Refuge Pian De Fontana – Bivouac Del Màrmol (6km / 4h)
Poursuivez depuis le refuge le long du chemin « No. 514 » à travers un pré puis un col puis en descente sous le couvert des arbres jusqu’à une intersection. Restez sur le « No. 514 » qui coure vers le sud-ouest en direction de la Forcella la Varetta (alt. 1704m) et du Val Vescovà. Toujours sur le « No. 514 », passer le Casonèt de Nerville (alt. 1641m) – un abri de fortune – puis poursuivez en direction de la Forcella de Nerville avant de bifurquer le long d’un ravin. De terrasse en terrasse, rejoignez la Forcella del Màrmol (alt. 2262m) et, dans un cadre sauvage et minéral, progressez en vous élevant vers la gauche le long d’une vire équipée de mains-courantes. Passage délicat dans le brouillard. Cheminées, échelons et fissures finissent par cous conduire au Bivouac Del Màrmol (alt. 2266m). Facilement accessible en une heure depuis le bivouac, le Pic de la Schiara (alt. 2565m) offre un panorama imprenable sur les Dolomites !

Bivouac Del Màrmol – Refuge 7° Alpini – Case Bortòt – Belluno (9km / 7h)
Début aérien et délicat. A partir du bivouac, prenez vers l’ouest et descendez le long d’un couloir puis de cheminées au moyen de mains-courantes et d’échelles. Après une gorge et une pente herbeuse, trois échelles à la file vous déposent au fond d’un ravin encaissé. Là commence la Via Ferrata Zacchi qui vous mènera directement à la base du pic Schiara d’où un sentier bien fleché rejoint le Refuge 7° Alpini. Descendez ensuite vers le Col de le Silimandre (ou Il Calvario) le long du sentier « No. 501 » et pénétrez au coeur du Val d’Ardo : pins, torrents limpides et cascades cristallines. Après le bassin de Mariano (alt. 681m), passez un pont puis suivez un chemin en direction de la Case Bortòt (alt. 707m), là où s’ouvre la vallée. Il est possible d’appeler un taxi depuis là ou de continuer à ad pedibus : suivez alors la route vers le Ponte del Cargadór, le hameau de Giòz puis Conzago. Une fois à Bolzano Bellunese (alt. 498m), vous pouvez rejoindre Belluno en taxi ou en bus. Sinon, poursuivez le long de la route au beau milieu des champs et faites votre entrée dans Belluno (alt. 389m), la capitale des Dolomites !

INFOS:
Itinéraire et variantes, guide étape par étape et contacts utiles sont disponibles sur le site (en anglais) consacré aux grands chemins de randonnée des Dolomites :

http://www.dolomiti-altevie.it/en/Default.aspx?tabid=210

Accès

Le départ classique de l’Alta Via 1 se fait au niveau de l’hôtel situé à la pointe nord du Lac de Braies, dans le Trentin italien. Une route longeant le lac puis un sentier marqué « No. 1 » marquent le début du parcours.

Hébergement

Les refuges (très confortables et très bien équipés !) sur le tracé ouvrent généralement leurs portes de la mi-juin à la mi-septembre. Au plus haut de la saison estivale, il est recommandé de réserver à l’avance sa nuitée en refuge. De nombreux emplacements de bivouac et abris de fortune sont également installés le long du chemin. Selon la période à laquelle vous vous mettez en marche, un sac de couchage peut aussi suffire.

Lieu : Braies, Trentin-Haut-Adige, Italie

Saison : De Juin à Septembre

Distance : 125,0 Km

Dénivelé positif : 7,300 Km

Durée : 2 semaines

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *