On a testé pour vous : Veste Mazama Trail

Une veste imperméable qui s’avère être la troisième couche idéale pour la randonnée en montagne

Randonneuse portant la veste imperméable Mazama Trail lors du test

La fameuse troisième couche est d’une importance capitale lorsque l’on randonne en montagne. Tous ceux qui ont déjà été surpris par un orage en été, ont atteint une crête battue par le vent, ou ont dû affronter un jour pluvieux lors d’un trek le savent bien !

C’est avec ces conditions difficiles en tête que nous avons testé la veste imperméable Mazama Trail de chez Columbia et, (attention spoiler!), elle ne nous a pas déçu.

Notre avis sur la Mazama Trail de Columbia

Une veste imperméable et respirante, parfaitement adaptée à la randonnée en montagne et aux treks.

Ce qui nous a plu

  • Veste technique et confortable
  • Protège du vent et de la pluie
  • Nombreux détails qui font la différence (poches zippées, ventilation, fermeture poitrine…)

Ce qui nous a moins plu

  • Un prix qui, sans être exagéré, n’est pas négligeable

En bref

Une veste imperméable qui deviendra vite incontournable pour ceux qui pratiquent la randonnée de manière “sérieuse”. Elle est confortable et élastique et offre une bonne liberté de mouvements, protège bien, et évacue la transpiration.

La Mazama Trail est parfaite pour les randonnées en montagne, voire haute montagne estivale, et aux treks plus ou moins longs. Evidemment, elle donne entière satisfaction pour des sorties plus courtes, mais c’est là que son prix (230 euros) devient un frein si l’on ne souhaite faire qu’une balade en forêt de temps en temps…

Les conditions du test

Le modèle testé est la veste imperméable Mazama Trail, modèle femme, taille M, couleur Purple Tint, Black, Ancient Fossil (on va dire noir et blanc, pour faire plus simple !)

A la maison

Pour se réjouir de sa nouvelle acquisition, s’assurer que tout est conforme, et avoir envie d’essayer pour de vrai sur le terrain !

En montagne

Trois jours passés en pleine montagne, à différentes altitudes, et dans des conditions changeantes. Histoire de s’assurer que cette veste donne satisfaction sur le terrain !

randonneuse en montagne avec veste imperméable contre le vent et la pluie

Prise en main et première impression

Conformément aux photos, le modèle testé est noir et blanc. Noir, beige et blanc, si vous voulez, mais je continue à chercher la “teinte pourpre” qui apparait dans le description…

Mis à part cette mini-déception (oui, j’aime bien les vêtements colorés), la Mazama Trail donne entière satisfaction :

  • Confortable et ample (je reviens sur cet aspect dans la rubrique “Taille”)
  • Protège menton qui ne dérange pas, même avec la veste fermée.
  • La fermeture poitrine, qui permet d’avoir la veste ouverte sans pour autant que le vent s’engouffre
  • Une impression globale de très bonne qualité, qu’on a envie de vérifier

En mettant pour la première fois la Mazama Trail, j’ai pu remarquer que les petits hexagones intérieurs de la technologie OmniTech, “accrochent” et rendent l’enfilage un poil plus difficile. Ce léger inconvénient initial devient un avantage majeur sur le terrain : la veste ne remontant pas au niveau du dos ou des bras, quels que soient les mouvements !

Fermeture éclair: à gauche ou à droite ?
C’est une discussion qui anime la rédaction ZeOutdoor depuis quelques jours, mais qui semble enfin avoir une conclusion :

  • La norme américaine (Columbia, mais aussi Jack Wolfskin ou North Face) est d’avoir la fermeture à droite.
  • La norme européenne (Millet, Mammut, Lafuma, La Sportiva, Quechua….) est d’avoir la fermeture à gauche.

Nous avons obtenu cette information directement du plus grand fabricant de fermetures éclair au monde, donc on leur fait confiance (voir l’article en anglais)

Notre test de la veste imperméable Mazama Trail

Point par point, on vous dit tout ce que l’on pense de cette veste imperméable.

La taille

Comme annoncé par Columbia, la Mazama Trail a une coupe près du corps. Sachant qu’il s’agit d’une troisième couche, généralement portée par dessus d’autres vêtements, j’ai donc choisi une taille plus grande de ce que je prends d’habitude (M au lieu de S).

C’est parfait. Ample et confortable, cette veste se porte très bien par dessus une deuxième couche (polaire ou doudoune), mais aussi avec un simple T-shirt quand la température le permet.

Clairement, je conseille donc de prendre une taille au-dessus de votre taille habituelle pour profiter pleinement de la Mazama.

dos de la veste Mazama Trail pendant le test en montagne

La respirabilité

Très bonne, notamment grâce aux ventilations sous les bras qui permettent d’évacuer la transpiration même en plein effort. Le T-shirt est bien un peu humide au niveau du sac à dos, mais jusqu’à présent je n’ai vu aucun vêtement qui permet d’éviter ce problème…

L’imperméabilité

On ne va pas vous mentir, cette veste n’a pas été testée sous la pluie. Et, je m’en réjouis ! 🙂

Mais elle a passé avec succès le test du “cul dans la neige” (en gros, tu prends ton repas assis dans la neige, et tu vois après le sandwich si ton pantalon est mouillé ou pas), de même que celui des boules de neige de printemps.

Pour tester les coutures scellées, on les a arrosées copieusement avec l’eau d’un ruisseau, et on confirme que l’intérieur reste sec.

Tout ceci permet d’affirmer sans gros risques que la Mazama Trail est parfaitement imperméable, et qu’elle devrait vous protéger en cas de pluie ou d’orage.

vue sur l'ourlet élastique de la veste Columbia Mazama

Le côté pratique

Jusqu’à présent, la Mazama Trail est une bonne veste imperméable. Ce qui en fait une excellente troisième couche, ce sont tous les petits détails auxquels on ne fait pas forcément attention à l’achat, et qui changent tout quand on est en montagne.

  • La fermeture bouton à l’intérieur de la veste, au niveau de la poitrine. Si vous souhaitez porter votre veste ouverte, mais que celle-ci reste en place même en cas de vent, cette solution simple est très efficace.
  • Le protège menton large, qui ne dérange pas quand la fermeture est fermée jusqu’en haut. A mon avis, même (surtout?) les hommes à barbe apprécieront !
  • Les carrés intérieurs de la technologie Omnitech, qui accrochent légèrement sur la couche du dessous, et maintiennent la veste en place même quand on lève les bras. Je suis convaincue qu’ils ne sont pas prévus pour cela, mais c’est génial !
  • Les poignets de manche réglable, un classique bien utile, auquel on ne fait attention que le jour où on achète une veste qui ne l’a pas.
  • Les fermetures éclair qui coulissent sans problème et restent en place. Un autre “acquis” que l’on apprend à apprécier seulement après avoir perdu des clés de voiture à cause d’une fermeture qui s’est ouverte toute seule (“Mais t’es sûre que tu l’avais bien fermée ta poche?”) ou que l’on lutte pour fermer sa veste pendant 10 minutes en plein vent sur une crête à 2500m…
vue sur l'intérieur de la veste de randonnée Mazama Trail

Utilisation de la veste Columbia Mazama Trail

La veste imperméable Mazama Trail de Columbia est elle faite pour vous ? A vous de voir…

Pour quelles activités ?

C’est une veste de randonnée, qui peut être utilisée toute l’année (oui, même pour des sorties hivernales en raquette). Elle est parfaite pour la marche en montagne, les treks en Europe et dans des climats tempérés, et les sorties engagées.

Plutôt légère, elle reste quand même bien plus lourde (et protectrice) qu’une veste de trail. Son nom se rapporte à une randonnée connue aux Etats-Unis (Mazama Ridge, dans l’Oregon) et non pas au trail running.

Et pour l’alpinisme ? Tout dépend de ce que vous faites en alpi… Mais si vous n’avez pas une pratique extrême, la Mazama Trail vous permettra de faire déjà de jolies courses dans les Alpes ou les Pyrénées. Si vous partez faire un 8000, c’est un peu léger, par contre !

Pour quel public ?

A mon avis, la Mazama Trail s’adresse plutôt à un public de randonneurs et montagnards expérimentés, confirmés.

Bien sûr, les randonneurs débutants ou du dimanche (ce n’est pas un terme péjoratif, il n’y a aucune honte à ne pouvoir randonner que le dimanche, et cela fait déjà 50 sorties par an!) bénéficient de tous les avantages de la Mazama Trail, mais son prix (qui est quand même supérieur à 200 euros) peut paraître un peu élevé… Ceci dit, c’est un investissement qui vaut le coup si vous pouvez vous le permettre.

modèle présentant la veste imperméable de randonnée Columbia Mazama Trail version femme 2023
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Arantxa Loyola

Arantxa Loyola

Arantxa a deux amours : l’escalade, qu’elle pratique depuis près de 15 ans, et son mari, avec lequel elle vit dans un petit village du sud de la France, là où le climat permet d’être sur les rochers pratiquement toute l’année. Discrète et enthousiaste, elle adore partager sa passion pour la grimpette et se fait un plaisir d’enseigner aux débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *