On a testé pour vous : veste isolée Silver Falls

Une doudoune (pardon, veste isolée) confortable et chaude. On vous explique pourquoi elle est parfaite pour la montagne.

un homme avec doudoune rouge sur le prekestolen en norvege

Pour avoir chaud en montagne, la doudoune est la deuxième couche préférée de nombreux randonneurs, alpinistes et grimpeurs !

Il semblerait que la tendance actuelle soit de parler de “veste isolée” ou de “veste isolante”… Mais au final, c’est bel et bien une bonne vieille doudoune que nous avons testée 🙂

Voici notre “rapport complet” sur la doudoune Silver Falls de Columbia.

testeur vu de dos avec la doudoune silver falls en foret

Notre avis sur la doudoune Silver Falls

Une doudoune à l’excellent rapport qualité prix, utile en rando, en bivouac, en refuge…

Ce qui nous a plu

  • La chaleur, parfaitement adaptée à la fraîcheur printanière, ou des nuits d’été
  • Le rangement dans une poche, pratique
  • Le col haut qui ne dérange pas et abrite bien le cou
  • Les poches intérieures

Ce qui nous a moins plu

  • L’absence de capuche… sur le modèle sans capuche (j’y reviens)

En bref

Cette veste isolée de Columbia remplit parfaitement ses fonctions : elle tient chaud, mais pas trop, protège bien, et est très confortable.

La Silver Falls est donc une réussite, dont on apprécie en plus le côté pratique. Ce n’est pas une doudoune révolutionnaire, mais un très bon produit, parfaitement adaptée aux exigences des sports outdoors 3 saisons, et le tout avec un rapport qualité prix difficile à battre.

Les conditions du test

Le modèle testé est la veste isolée Silver Falls, taille L, couleur Niagara Metal.

A la maison

Pour découvrir tranquillement le matos reçu depuis chez soi, et vérifier les caractéristiques.

En montagne

Un week end prolongé à parcourir les montagnes sud alpines, à pied (beaucoup), à vélo ( un peu), et à voir qu’il y a encore pas mal de neige en altitude et que la saison de ski de rando va durer encore quelques semaines. Mais bon, je m’égare…

modèle de Columbia présentant la veste isolée silver falls

Prise en main et première impression

On découvre que la couleur Niagara Métal est bel et bien un duo de verts clairs et foncés, assez discrets, mais visibles, conformément aux photos.

MAIS, on réalise aussi que la Veste Isolée Silver Falls n’a pas de capuche ! On vérifie la commande, on retourne sur le site de Columbia, et on découvre que la capuche, c’est sur la Veste Isolée à Capuche Silver Falls, et que la Veste Isolée Silver Falls n’a effectivement pas de capuche…

Bon, OK. Mea Culpa, ça m’apprendra à ne pas faire attention. De toute façon, je voulais pas de capuche, nah !

Pour le reste, pas de surprises : la veste est confortable, la taille est la bonne, l’isolation paraît suffisante, les fermetures éclair fonctionnent sans souci, et le rangement dans la poche est ultra simple et efficace.

photo de la doudoune silver falls sortie de l'emballage

Notre test de la veste isolée Silver Falls

Voici le résultat de nos tests sur plusieurs critères importants dans le choix d’une doudoune.

Taille

La coupe est confortable, plutôt ample.

Le guide des tailles de Columbia peut être suivi aveuglément : pour un tour de poitrine de 108cm et une longueur de bras de 89cm, la taille L est parfaitement adaptée.

Chaleur

C’est évidemment l’aspect le plus important d’une doudoune, et sur ce point la Silver Falls ne déçoit pas. Le duvet synthétique permet de bien conserver la chaleur corporelle, tandis que les poignets élastiques et le col haut empêchent la déperdition de chaleur.

Si en plus on avait une capuche, le menton et la tête seraient protégés aussi… mais autrement, un « tour de cou » (un Buff, quoi!) sert toujours.

Attention, ce n’est pas une doudoune grand froid ! Elle est plutôt pensée pour la montagne 3 saisons (printemps,été, automne), les nuits fraîches, les matinées sans soleil…

vue sur les pohes intérieures de la doudoune silver falls

Confort

La Silver Falls est très confortable. La coupe assez ample est plus agréable à porter que les doudounes “ajustées” et stretch, tout en permettant de bouger librement.

Elle est assez longue, mais ne couvre pas le derrière. Le bas du dos est au chaud, même quand vous vous penchez en avant, mais pas les fesses si vous vous asseyez sur une pierre froide, ou une chaise mouillée sur la terrasse du bar en redescendant.

C’est le genre de veste que l’on porte sans s’en rendre compte. On se sent bien à l’intérieur, et on l’oublie. Ce qui permet de se concentrer sur son activité, et c’est appréciable.

Aspect pratique

Objectivement, les doudounes inconfortables et qui ne tiennent pas chaud se font de plus en plus rares (même si on en trouve encore!), et ce qui fait la différence entre les modèles des bons fabricants, ce sont souvent les petits détails pratiques…

Dans le cas de la Silver Falls, ces petits plus que l’on adore sont :

  • Compactable dans une poche (ce qui n’est révolutionnaire en soi) sans avoir à forcer pour tout faire rentrer (ce qui est déjà moins fréquent)
  • La fermeture éclair pour les poches latérales. Toujours utile quand on ne veut pas perdre, gants fins, téléphone, emballage de barres de céréales…. toutes ces choses que l’on met dans la poche, quoi !
  • L’ourlet réglable au bas de la doudoune (qui se trouve à l’intérieur, sur la gauche et la droite, pour ceux qui ne le trouve pas) semble un peu moins utile (dans mon cas), la veste étant déjà bien taillée. Mais c’est un ajustement qui permet de s’adapter à votre morphologie.

veste isolée silver falls rangée dans sa poche

Utilisation de la Columbia Silver Falls

Voici nos conseils pour apprécier au maximum le potentiel de la doudoune Silver Falls.

Pour quelles activités ?

Cette doudoune est parfaitement adaptée à tout ce qui n’est pas activité hivernale. Par contre, elle n’est pas suffisamment chaude pour le ski, la rando raquette, la cascade de glace…

En revanche, elle est parfaite pour tous les sports pratiqués d’avril à novembre (environ) : randonnée, grimpe, ski de rando (dit ski de printemps), alpinisme… C’est aussi la veste idéale pour les soirées en camping ou en bivouac, les nuits en refuge… toutes ces situations dans lesquelles “il fait un peu frais” !

La doudoune Silver Falls est-elle une urbaine ? Tout dépend de la ville (Marseille ou Lille?) et du style de chacun (business, casual, sportwear…)

Pour quel public ?

A priori, cette doudoune s’adresse à deux types de public :

  • les amateurs d’activités outdoor cherchant une bonne doudoune à tout faire, mais qui ne passent pas l’hiver en montagne.
  • les passionnés de montagne qui ont déjà une grosse doudoune super chaude, et qui aimerait en avoir une autre plus passe partout.

En revanche, je ne recommanderais pas cette veste isolée aux amateurs de vêtements super techniques. Ici, ce sont plutôt les aspects chaleur et confort qui ont été privilégiés, ainsi que le rapport qualité prix.

 

 

 

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Erik Lagier

Erik Lagier

Ayant passé toute sa jeunesse entre les Alpes et les montagnes scandinaves, Erik a développé une passion pour la neige et les sports de glisse que n’a fait que grandir depuis. Rédacteur professionnel sport et voyage, skieur-aventurier amateur, Erik est aussi un fervent défenseur des animaux en général et des chiens abandonnés en particulier. Lorsqu’il n’est pas sur les pistes, vous le croiserez surement au bar du coin, une bière à la main et le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *