Débuter le Stand-Up Paddle (SUP)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Une randonnée sur l’eau ça vous tente ?

Vous avez vu des gens ramer sur des surfs ces derniers temps, et ça vous intrigue. Tout va bien, c’est du Stand Up Paddle, du SUP pour les intimes.
Si l’activité se développe depuis peu, sachez que le Stand Up Paddle n’est pas une nouveauté, mais alors pas du tout. Et ça vient encore d’Hawaii !
Pour bien préparer cet été, on vous donne quelque conseils pour débuter en SUP !

Le Stand Up Paddle, une activité sportive et complète

Commençons par casser les idées reçues: pas besoin de savoir surfer pour faire du SUP, simplement de savoir se tenir debout. D’ailleurs, les planches de Stand Up Paddle ne sont pas des planches de surf !
Entre les coups de pagaie, qui feront travailler vos bras, et vos mouvements pour rester debout sur la planche qui solliciteront votre buste et vos jambes, vous comprendrez vite que le SUP est un sport complet !
Le SUP, c’est surtout la possibilité pour ceux qui aiment passer leurs vacances au bord de l’eau, mais ont la bougeotte de pratiquer une activité facile d’accès (en tout cas au début), et agréable. Attention, ça ne veut absolument pas dire que vous n’aurez pas de courbatures !

Vous pourrez faire vos premiers pas dans ce sport en suivant des cours. Bien que les écoles ne soient pas encore très répandues, elles existent. Ou par vous même, en choisissant une étendue d’eau bien plate, comme un bord de mer ou un lac par exemple.

Choisir son matériel de SUP: la planche et les pagaies

Louer ou acheter son stand-up paddle ?

Louer ou acheter, bonne question ! Pour vous lancer et tester le Stand Up Paddle, commencez par louer le matériel. Si le sport vous plait, vous aurez tout le temps par la suite pour tout acquérir.

La planche

 

Pour débuter, choisissez une planche qui mesure entre 3 et 4m de long, soit entre 10 et 12′ ce sera parfait. De même, il faut qu’elle mesure au mois 75cm de large. Pourquoi un tel monstre ? Pour améliorer votre équilibre une fois sur l’eau bien entendu.
Ceux qui ont débuté le surf sur d’énormes planches en mousse le savent, ce type de planches est lourde et encombrante. Mais contrairement à une planche de surf, il ne faudra la transporter que jusqu’à l’eau. Une fois dedans plus de soucis: elle flottera parfaitement !
Vous en trouverez facilement d’occasion. Acquérir ce type de planche ne sera pas un mauvais investissement, puisqu’elle pourra vous servir par la suite: elles vous suivront dans vos premières vagues.

Les pagaies

 

Première chose à savoir, la pagaie doit être ajustée à votre taille: posée verticalement devant vous, elle doit dépasser d’environ 20cm au dessus de votre tête. Pour le début au moins.
Du coup si vous souhaitez choisir votre matériel et conserver vos pagaies, optez pour un modèle ajustable.
A chaque utilisation sa pagaie. Pour débuter, on vous conseille d’opter pour une en aluminium, peu chère, ou en fibre, légère et facile d’utilisation.
En savoir plus sur le choix d’une bonne pagaie : choisir pagaie stand up paddle

Débuter sur une planche de SUP

Enfilez votre petit lycra en cas de beau temps, ou votre combinaison néoprène et lancez-vous.

Gérer sa planche de Stand Up Paddle

Placez vous bien au milieu de la planche, pour bénéficier d’un bon équilibre. Une main sur le sommet de la rame.
Pour prendre en main la bête, n’hésitez pas à pagayer à genoux pour commencer.
Immergez la tête de la rame dans l’eau, devant vous, et ramenez la jusqu’à vos pieds.
La position idéale ? Genoux légèrement fléchis, dos droit. D’où la main sur l’extrémité de la rame.

Premiers pas

Cette première session vous apprendra a gérer votre équilibre, le positionnement sur la planche, ainsi que le manoeuvrage de ladite planche. Ce dernier objectif étant le plus difficile.
N’hésitez pas à vous entraîner à tourner, et à pagayer sur de longues distances, tout en conservant votre rythme en termes de coups de pagaie. Toujours en restant au bord de l’eau.

En une séance vous glisserez sur l’eau les doigts dans le nez. Une eau plutôt calme bien entendu. Les vagues, ce sera pour plus tard ! Etape suivante, les clapotis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Julie Khoumphongpakdy

Julie Khoumphongpakdy

Sac à dos toujours sur le dos et avec des dizaines de sports de glisse différents dans le cœur, Julie est une voyageuse et amoureuse insatiable de l’Outdoor. Passionnée d'aqua, elle vit aux Philippines où elle chasse les plus belles vagues du Pacifique, explore ses fonds marins et ride sur l'asphalte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *