On a testé pour vous : Veste Coupe-Vent Columbia Endless Trail

Pratique pour la randonnée, le trail, le VTT… la veste Endless Trail ne déçoit pas.

veste coupe vent endless trail pendant une sortie VTT

Une petite veste coup-vent, légère et facile à mettre dans le fond du sac, mais qui protège bien dès que le vent souffle, ou que les premières gouttes font leur apparition… Voici le genre d’accessoires que tout amateur de sport outdoor devrait avoir, non ?

La Columbia Endless Trail remplit toutes ces fonctions, et nous l’avons donc testée sur le train pour vérifier qu’elle est aussi bien qu’on le dit.

traileur avec une veste imperméable sous la pluie

Notre avis sur le coupe-vent Endless Trail

Elle est légère et confortable, prend peu de place dans le sac, abrite parfaitement du vent, et est suffisamment déperlante pour protéger contre les petites pluies fines qui ne durent pas trop longtemps.

Que demander de plus ?

Ce qui nous a plu

  • Une coupe confortable
  • Bonne protection contre les éléments
  • Facile à ranger

Ce qui nous a moins plu

  • Choix de couleurs limité au “terne” (bleu foncé et noir)

En bref

L’Endless Trail est exactement ce que l’on est en droit d’attendre d’une veste coupe-vent de bonne qualité.

Confort et protection sont au rendez-vous, ce qui permet de l’utiliser sans se sentir limité dans de nombreuses activités. Vu qu’en plus elle est légère et prend peu de place, on n’hésite pas un instant à l’emporter, même dans son gilet de trail petit volume.

Les conditions du test

Nous avons testé le coupe-vent Columbia Endless Trail, modèle homme, taille L, couleur Collegiate Navy.

veste coupe vent endless trail juste déballée

Par grand vent

Utilisée ce printemps aussi bien en rando qu’en VTT, en trail qu’en ski de rando, l’Endless Trail a vu la petite brise qui rafraîchit, les rafales qui font (presque) tomber, et les ouragans de force 5 (très fréquents dans les Hautes-Alpes, si,si !)

Sous la pluie

Je vais encore me faire allumer par ceux qui nous annoncent que la fin du monde est proche, mais ce printemps, par ici, on a pas souvent 3 jours à la suite sans voir une goutte d’eau…

Donc, malgré la sécheresse, cette veste Endless Trail a bel et bien pu être testée sous la pluie, qu’il s’agisse de “quelques gouttes qui mouillent pas trop”, d’une petite pluie genre “ça va, mais faudrait pas que ça dure”, et même de l’averse type “pourquoi je suis sorti aujourd’hui alors que je pourrais être tranquillement chez moi”

Prise en main et première impression

Pas de grosses surprises à la réception de la veste Endless Trail : c’est un coupe-vent simple, mais de très bonne qualité.

Les coutures sont bien faites (je ne prétends pas être expert, mais bon, ça se voit…), le fermoir coulisse parfaitement, les poches dont à la bonne hauteur, les élastiques tiennent bien… Tous ces petits détails que l’on ne remarque pas quand on achète du bon matériel, mais qui manquent cruellement quand on part sur du premier prix !

Au niveau de la coupe, elle est plutôt ajustée, mais sans être moulante. On va dire “près du corps” pour reprendre les mots de Columbia. En gros, ce coupe-vent est parfait au-dessus d’un T-shirt, ajusté si vous avez une petite polaire, mais plutôt déconseillé par dessus une doudoune.

Concernant la couleur, le Collegiate Navy, c’est du bleu marine.

modele columbia présentant le coupe vent endless trail

Notre test du coupe vent Endless Trail

Veste multifonction par excellence, l’Endless Trail a été portée lors de sorties randonnée, trail, ski de printemps, et VTT, avec des durées de 2 à 6h. Rien de très engagé, mais du sportif quand même !

La veste a aussi réalisé une belle grande voie, mais est restée dans le fond du sac, vu que la météo était clémente 🙂

Taille

Comme souvent, le guide des tailles Columbia est une bonne indication. Pour ma part, la taille L est parfaite : le M aurait clairement été trop moulant.

Respirabilité

Très bonne aération du corps et des dessous de bras, un peu moins au niveau des avant bras, probablement à cause (grâce) au poignet élastique qui tient vraiment en place.

Après, je ne connais pas beaucoup de gens ayant de gros problèmes de transpiration des avant-bras, donc on ne peut pas dire que ce soit un défaut !

détail du coupe vent endless trail avant le test

Imperméabilité

L’Endless Trail n’est pas imperméable, mais déperlante, et ce n’est pas la même chose !

Quand il pleut quelques gouttes, vous ne les sentez pas, c’est que du bonheur. La petite pluie fine ne pénètre pas non plus, sauf si elle dure longtemps. Quant à la grosse averse… désolé, mais vous serez mouillé, tout comme moi !

En revanche, la bonne nouvelle, c’est qu’elle sèche très vite (en quelques minutes s’il y a du vent)

Protection contre le vent

Une caractéristique difficile à mesurer, et qui se base plutôt sur le ressenti. La veste Endless Trail permet de bien conserver la chaleur corporelle quand la brise souffle, et ce même quand il y a des rafales.

Pareil quand il faut un vent à décorner les chamois : on reste au chaud. Par contre, vu que c’est quand même pas très agréable comme condition pour faire de la montagne, on cherche à redescendre vite pour s’abriter 🙂

L’absence de capuche

Vaste sujet de discussion : est-ce que ce coupe-vent serait mieux avec une capuche ?

Pour ma part, non. C’est un coupe-vent qui doit avant tout être léger et confortable, protéger de la bise et d’éventuelles gouttes, mais qui n’est pas pensé pour sortir en plein orage. Dans ces conditions, un bouf ( version alpine du buff 😀 ), me semble plus pratique pour protéger les oreilles du froid et garder les cheveux au sec.

Après, c’est une question de goût…

présentation officielle de la veste endless trail

Utilisation de la veste Columbia Endless Trail

Ce coupe-vent bien pratique est intéressant par son côté “peut servir un peu tout le temps”

Pour quelles activités ?

Ce coupe-vent est pensé et vendu pour le trail, mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le compagnon idéal pour d’autres activités. Je l’ai aussi utilisé en randonnée, en VTT, en ski de rando (à réserver au petites sorties quand même) et j’en suis très satisfait.

A mon avis, il peut tout aussi bien être porté en escalade, en vélo, ou pour des activités de bord de mer, voire même du jardinage ou des soirées barbecues.

En gros, l’Endless Trail peut être porté dès qu’il ne fait plus trop froid, et que la météo annonce du vent ou un peu de pluie.

Pour quel public ?

Toutes les personnes passant du temps en extérieur, même pas besoin d’être un sportif. Sauf si vous voulez absolument une capuche sur votre coupe-vent !

coupe vent endless trail portée par dessus une polaire pendant le test
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Picture of Luis Mage

Luis Mage

Originaire des Hautes-Alpes, Luis a déjà vécu dans une dizaine de pays. C’est un amoureux de la petite reine, qu’il a pratiqué en compétition pendant son adolescence. Il est aussi passionné par la montagne et compte de nombreuses ascensions sur les sommets du monde entier. Lorsqu’il n’est pas en vadrouille, il partage son temps entre ses chats, ses chiens, et son travail de rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le printemps est là !

Le sport au meilleur prix !

Remise de -10% avec le code RANDO10

Jours
Heures
Minutes
Secondes

(valable sur le trail-running)