Comment bien choisir la taille de son vélo de route

On a tous entendu ça au moins une fois : « Comment tu peux acheter quelque chose sans l’essayer avant ? ». C’est l’argument de tous ceux qui n’arrivent pas à accepter qu’aujourd’hui il est possible de trouver presque tout en ligne. Mais alors comment choisir la taille de son vélo de route ?

Lorsqu’il est question de vélo de route, il est vrai que c’est essentiel d’être certain d’avoir un vélo à sa taille, au risque de ne pas pouvoir en profiter autant qu’on le souhaite. Mais croire qu’il faut à tout prix essayer un vélo avant de l’acheter serait une erreur de débutant ! Il existe plusieurs moyens fiables de connaître la bonne taille pour votre vélo de route, que nous vous expliquons par la suite.

Mais de plus, n’oubliez pas qu’un vélo, ça se règle ! Ce sont ces réglages qui permettent de rouler dans la position la plus adaptée pour vous, qui n’est probablement pas la même que celle de votre collègue qui a pourtant exactement le même vélo.

> À lire : Comment choisir son vélo de route

La taille du vélo de route

Les vélos de route présentent un avantage énorme par rapport aux chaussures, vêtements… Leurs tailles sont données en centimètres ! Vous n’avez pas à vous demander à quoi correspond le XS ou le L de telle marque, ou si le 39 d’un fabricant correspond au 40 d’un autre.

Oui, je vous entends ceux du fond qui crient que ce n’est pas vrai et certains fabricants parlent de taille XS-XL ! Et vous avez raison, mais si vous regardez bien, vous y trouverez aussi TOUJOURS la taille du cadre en centimètres (ou en pouces, éventuellement).

Maintenant que le problème de savoir comment taillent les marques est réglé, nous pouvons nous intéresser aux méthodes pour choisir la bonne taille de vélo de route. Il y en a deux :

La méthode simple

Il vous suffit de connaître votre taille, et de consulter ce tableau pour connaître la taille de cadre adaptée :

Votre tailleTaille de cadre
155-160 cm47-49 cm
160-165 cm49-51 cm
165-170 cm51-53 cm
170-175 cm53-55 cm
175-180 cm55-57 cm
180-185 cm57-60 cm
185-190 cm60-62 cm
190-195 cm62-64 cm

Ce tableau ne prend cependant pas en compte les particularités morphologiques de chacun. Si vous avez des jambes plus longues — ou plus courtes — que la moyenne, il existe une méthode plus précise.

La méthode pas bien compliquée

Ici, vous aurez besoin d’enlever vos chaussures et d’écarter vos pieds d’une vingtaine de centimètres. Ensuite vous mesurez (ou demandez à quelqu’un de vous aider à le faire) la distance entre le sol et votre entrejambe.

Pour connaître la dimension du cadre de votre vélo de route, il vous suffit alors de multiplier cette dimension par 0,7.

ATTENTION ! Ceci est valable pour les vélos de route ! Si vous souhaitez acquérir un VTT, le facteur à utiliser est plutôt de 0,65.

Exemple : Vous mesurez 1m78 et vous n’avez pas envie de vous compliquer la vie, alors vous jetez un coup d’œil au tableau, et vous vous décidez pour un cadre de 56 cm.

Vous mesurez toujours 1m78, mais vous faites l’effort de mesurer la hauteur intérieure de vos jambes, qui font 81 cm. Vous sortez votre calculatrice et réalisez que 81 x 0.7 = 56,7 cm. Vous apprenez donc que vos jambes sont légèrement plus longues que la moyenne, et vous décidez pour un cadre de 57 cm.

cycliste sur un vélo de route à la bonne taille
Photo par Tony Pham

Les réglages du vélo de route

Imaginons un instant que vous avez fait confiance au tableau de correspondance des tailles et commandé un vélo de 56 cm. Mais, une fois la commande passée, vous avez mesuré la hauteur de votre entrejambe et réalisé qu’en fait, mieux aurait valu un 57. Horreur, malheur !

Devez-vous jeter votre nouveau vélo ? Bien sûr que non !

Un vélo de course, cela se règle. Et croyez-moi, ces réglages permettent de compenser largement les petites erreurs de ce genre au moment de choisir la taille de votre vélo de route. Voici les quatre points qui peuvent, et doivent, être réglés sur un vélo de route.

La hauteur de selle

La tige de selle peut sortir plus ou moins du cadre, compensant largement un éventuel cadre trop petit ou trop grand d’un ou deux centimètres.

Pour régler la hauteur de selle, la règle générale est d’avoir la jambe tendue lorsque vous êtes assis sur le vélo et que la pédale est au point le plus bas.

L’avancement de la selle

Une fois la hauteur réglée, vous pouvez choisir d’avancer ou de reculer la selle. Ceci vous permet de trouver la position la plus agréable pour votre derrière, mais aussi la plus efficace lorsque vous pédalez.

Ici, la règle générale est de vous assoir confortablement sur la selle, et d’avoir les pédales à l’horizontale. La face avant du genou doit alors se trouver à la verticale de l’axe.

La hauteur de guidon

En réglant la longueur de la potence, vous pouvez modifier la hauteur de votre guidon. Pour trouver le bon réglage, placer les manivelles parallèles en diagonale, ce qui vous permet de connaître la position la plus avancée et la plus haute de votre genou. Posez alors les, mais sur le bas du cintre, avant-bras parallèle : le coude doit alors effleurer le genou.

La position du cintre

Le cintre, ou guidon, peut être plus ou moins haut. Ceux qui cherchent la performance préfèrent avoir les cocottes de frein plus bas, tandis que ceux qui privilégient le confort choisissent de les garder le plus près possible de l’horizontal.

La recherche de la position optimale

Les conseils indiqués précédemment doivent être compris comme une ligne directrice, et non comme une vérité absolue.

Ces réglages permettent d’avoir une position donnant un bon compromis entre confort et performance, pour la majorité des morphologies, mais ne sont pas nécessairement la meilleure solution pour tout le monde.

Notre conseil est de commencer à utiliser votre nouveau vélo dans cette configuration « standard » puis, selon votre utilisation, vous pouvez affiner à chaque sortie jusqu’à trouver la position qui vous convient le mieux.

Cependant, si vous avez envie d’aller plus loin, vous pouvez être intéressé par une étude posturale complète, qui vous aidera à choisir le vélo qui correspond à votre morphologie, mais aussi à faire les réglages optimums, comme nous le raconte Ludo de chez Comme un vélo.

cycliste sur route en descente
Photo par Paul Green

C’est à vous !

J’espère que toutes ces informations vous ont été utiles.

Si vous avez déjà roulé à vélo, vous savez déjà à quel point la position est importante et il est possible que vous ayez trouvé ici quelques conseils utiles pour profiter au maximum de votre nouvelle acquisition.

Pour ceux qui débutent, ne négligez pas l’importance du bon choix de la taille du vélo, mais sans pour autant vous stresser. Dans cet article, vous avez appris comment bien choisir, mais aussi comment bien régler votre vélo, pour vous assurer une pratique confortable de votre nouvelle passion.

En attendant de nous rencontrer sur les routes, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à poser vos questions.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Luis Mage

Luis Mage

Originaire des Hautes-Alpes, Luis a déjà vécu dans une dizaine de pays. C’est un amoureux de la petite reine, qu’il a pratiqué en compétition pendant son adolescence. Il est aussi passionné par la montagne et compte de nombreuses ascensions sur les sommets du monde entier. Lorsqu’il n’est pas en vadrouille, il partage son temps entre ses chats, ses chiens, et son travail de rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *