Choisir ses sacoches vélo pour le bike packing

Prêt pour la grande aventure en vélo ? Assurez-vous d’avoir les bonnes sacoches pour tout emporter.

Avant de choisir vos sacoches vélo, il faudra que vous sachiez si, oui ou non, votre VTT ou vélo de route peut en être équipé. En particulier pour les sacoches arrière!

Un coup d’oeil à votre cadre, au niveau de votre roue arrière vous apportera la réponse. Si vous avez des oeillets avec un système de visserie, le choix sera simple comme bonjour. Si ça n’est pas le cas, il faudra opter pour un autre type de système. Pas de panique ça existe !

sacoches de vélo guidon decathlon
Une sacoche de guidon imperméable. Bien utile en bikepacking! Disponible pour 35€ chez Decathlon.

Dernière précision, quand on parle de sacoches, il ne s’agit pas des petites poches « fourre-tout » attachées au guidon et pratiques pour embarquer son téléphone, une barre de céréales et quelques outils pour une rando VTT. On parle bien de monstres de plusieurs dizaines de litres qui vous accompagneront dans une escapade de plusieurs jours à plusieurs semaines en vélo.

Le porte bagage avant

Obligatoire pour fixer vos sacoches. Le porte bagages est le support sur lequel vous poserez les sacoches. Il y a le porte bagages avant, celui qu’il ne vaut mieux pas trop charger, sous peine de problèmes de contrôle sur le guidon. Celui-ci sera plus lourd, et de ce fait moins maniable. Deux solutions s’offrent à vous, et pour les deux, il faudra compter entre 30 et 40€.

sacoches de vélo bike packing randonneuse

La pose sur la fourche, qui ne requiert pas de système de fixation préexistante sur le vélo. Pensez cependant à protéger les parties de votre vélo en contact avec les pattes de serrage du porte bagage pour ne pas abimer la peinture.

La deuxième, avec fixation sur les pattes de frein à disque ou V-Brake, nécessite un système de visserie.

Les deux sont viables, à vous de voir si vous avec ou non la visserie adaptée.

Le porte bagage arrière

 

C’est lui qui posera vraiment problème si vous n’avez pas les oeillets et la visserie qui va avec. En principe, tout dépend du vélo.

porte bagage decathlon
Elops One Second Clip, une porte bagage rapide et robuste, pour tous types de freins

Par exemple, si vous avez un cadre en carbone, vous n’en aurez pas. On ne fait pas de trous dans le carbone ! Mais si vous avez un cross country vous avez une chance sur deux, en fonction du constructeur, et de la gamme de votre vélo.

En tout cas, contrairement au porte bagage avant, vous pouvez le charger. Si vous avez le choix, n’hésitez pas une seconde à opter pour un chargement à l’arrière plutôt qu’à l’avant.

Partons du principe que vous faites partie de ceux qui ont un système de visserie. Rien de plus simple, il vous suffira d’acquérir un porte bagage, comptez entre 15 et 20€.

Avantages:

Vous pourrez porter une charge importante, entre 20 et 25kg, les sacoches adaptées aux porte bagage sont plus pratiques.

Inconvénients:

Vérifiez que les vis ne partent pas, avec les vibrations, elles peuvent se dévisser.

Si vous n’avez pas de système de visserie. Trois solutions. Soit vous changez de vélo et rangez votre VTT au garage le temps de votre trip. Soit vous investissez dans une remorque, mais pour votre weekend en Normandie ça fait vraiment beaucoup niveau charge. Soit vous vous tournez vers les porte bagages sur tige de selle. Même prix que les porte bagage lambda.

Avantages:

Vous pouvez garder votre vélo.

Inconvénients:

Vous ne pourrez emporter que 10 à 15kg. Le système bouge et fait bras de levier sur la tige de selle, donc à éviter en terrain un peu cassant (type chemin…).

Les sacoches vélo

 

sacoches porte bagage ortlieb
Sacoches de porte bagage Ortlieb Backroller Pro Classic 70L

Que ce soit bien clair, mis à part si vous êtes un peu bricoleur, on ne met pas des sacoches arrière sur le porte bagage avant, et vice versa. Il vous faudra bien deux sets de sacoches, un à l’avant, un à l’arrière.
Vous pourrez répartir environ 25L dans vos sacoches avant, et 40L dans les sacoches arrière. Veillez à ce que les poids soient équilibrés dans vos sacoches droites et gauches.

Pour plus de contenance, optez pour des sacoches pont. En plus des sacoches latérales, une sacoche supplémentaire s’ajoute sur le dessus du porte bagage. Sur les sacoches arrière seulement. Rattachée aux sacoches latérales, elle reste stable quel que soit le terrain.

Sacoches non imperméables.

Ça ne veut pas non plus dire qu’elles absorbent l’eau, mais seulement que leur barrière contre l’eau est minime. La plupart du temps des housses de protection sont fournies avec les sacoches.

Avantages:

Un paquet de petites poches de rangement, un prix moins important que celui des sacoches imperméables.

Inconvénients:

comme leur nom l’indique, elles ne sont pas étanches.

Sacoches imperméables.

Leurs coutures sont en principe thermosoudées, et présentent peu de rangement en extérieur.

paire sacoches vélo ortlieb
Paire de sacoches de fourche Ortlieb Sport Packer 30L

Avantages:

Vous ne vous préoccupez pas de les couvrir en cas de pluie.
Inconvénients:

Prix plus élevé que les sacoches non imperméables, comptez une centaine d’Euros pour la paire.

Les attaches des sacoches vélo

Elles sont garantes de la tenue de vos sacoches sur le porte bagage. Elles viennent se clipper sur le tube du porte bagage. Chaque marque dispose de son propre système. Pour plus de tenue, en particulier en cas de secousses, vérifiez que votre sacoche est équipée d’une « dent de requin ». Petite poignée qui vient s’insérer sur les tubes verticaux du porte bagage et évite que les sacoches ne se baladent.

Si vous partez plusieurs mois et plus, pensez à vous orienter plutôt vers une remorque (éventuellement) en plus de quelques sacoches). Plus lourde qu’une sacoche, mais avec une capacité de contenance bien plus importante.
Et surtout, évitez les sacs à dos.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Luis Mage

Luis Mage

Originaire des Hautes-Alpes, Luis a déjà vécu dans une dizaine de pays. C’est un amoureux de la petite reine, qu’il a pratiqué en compétition pendant son adolescence. Il est aussi passionné par la montagne et compte de nombreuses ascensions sur les sommets du monde entier. Lorsqu’il n’est pas en vadrouille, il partage son temps entre ses chats, ses chiens, et son travail de rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *