Comment choisir ses pédales pour VTT

Indissociable du vélo, les pédales sont l’élément vous permettant de transmettre votre énergie au VTT. Autant dire qu’elles sont importantes, néanmoins toutes ne se valent pas. Alors comment faire le bon choix? On vous dit tout dans cet article.

Si sur un VTT vos jambes sont indéniablement votre moteur, alors il semble bien que votre courroie de distribution soit vos pédales. Ainsi, vous pouvez avoir le meilleur moteur du monde, il  devient totalement inutile si vous ne pouvez pas transmettre correctement son énergie à vos roues.

C’est là que vos pédales interviennent. Elles seront déterminantes dans votre rendement, mais aussi dans votre confort. Vos pieds seront en contact avec vos pédales durant la quasi totalité du temps passé sur votre VTT. Et dans le cas ou vous feriez le choix de pédales automatiques, vos pieds seront réellement liés à vos pédales durant la totalité de votre temps de pilotage.

Comment faire le bon choix parmi tous les modèles existants? Quels critères prendre en compte? Pédales plates ou automatiques? Suivez le guide…

Quels sont les différents types de pédales existants?

Il existe trois grands types de pédales pour le VTT.

Les pédales plates

Les pédales plates sont les plus courantes et classiques, avec lesquelles nous avons tous débuté le vélo. La raison est très simple, elles sont simples d’utilisation, confortables, peu onéreuses et rassurantes. L’inconvénient majeur réside dans leur rendement moins optimal que celui de pédales automatiques par exemple.

Les pédales automatiques

Ce type de pédales offre le meilleur rendement possible. Avec les pédales automatiques, vous utiliserez l’energie produite par l’intégralité de votre mouvement de pédalage. Ce sont les pédales ultimes pour ceux qui font la guerre aux secondes, d’autant plus qu’elles sont également plus légéres.

Elles ont néanmoins quelques inconvénients. Vos pieds étant liés aux pédales, vous ne pourrez pas mettre un pied à terre si besoin, ce qui peut être effrayant au début. Elles ne s’adressent donc pas aux débutants. Le système de clipsage nécessite par ailleurs des chaussures spéciales, ce qui apporte un coût supplémentaire.

Les pédales mixtes

Comme leur nom l’indique trés bien, ces pédales se trouvent à mi-chemin entre les plates et les automatiques. Comment? En offrant tout simplement une face plate classique et une autre automatique. Vous pouvez donc choisir à tout moment votre mode d’utilisation préféré selon votre envie, votre niveau ou votre pratique. Elles sont également idéales pour se familiariser en douceur avec les pédales automatiques. S’ il ne fallait retenir qu’un bémol, elles sont généralement assez onéreuses.

Quelles pédales pour quelles disciplines?

Petit récapitulatif pour y voir plus clair en fonction de votre discipline.

Randonnées et All Mountain

Pour des disciplines assez roulantes et sur des terrains relativement réguliers, les pédales plates sont une bonne option. Leur grande surface de contact avec le pied assure un bon niveau de confort et de stabilité mais aussi un côté rassurant bienvenue, en particulier pour les débutants.

Si vous sentez une certaine stagnation dans vos performances et que votre niveau vous le permet, alors le passage aux pédales automatiques ou mixtes n’est pas à exclure.

DH, Enduro, Freeride et XC

Ces disciplines, totalement orientées vers la performance pure, font également partie des plus exigeantes. Il vous faudra être capable de transmettre un maximum de puissance tout en limitant le poids de vos pédales, pour faire exploser les chronos.

En compétition, le rendement est roi. C’est donc naturellement que vous devriez vous tourner vers les pédales automatiques qui cumulent toutes ces qualités. D’autant plus que si vous pratiquez ce type de discipline, vous êtes probablement à un niveau suffisamment avancé pour utiliser sans craintes ce type de pèdales.

Le cas des pédales mixtes

Pour faire simple, vous pourrez à peu près tout faire avec. Elles sont idéales pour les pratiquants de niveau intermédiaire qui souhaiteraient progressivement passer des pédales plates aux pédales automatiques.

Il est toutefois inutile d’investir dans ce type de pédales plus onéreuses si vous n’avez besoin que de la partie plate. Même chose si vous êtes à un niveau avancé, misez sur des pédales automatiques plutot que sur des mixtes dont la partie plate ne vous sera d’aucune utilité.

C’est à vous !

Nous espérons que vous avez aimé cet article, et qu’il a répondu à vos interrogations. Les pèdales de votre VTT sont primordiales et seront les garantes de votre rendement. Il n’en existe pas un type meilleur que l’autre, mais juste celui qu’il vous faut, en fonction de vos objectifs, votre niveau et votre pratique.

Des doutes subsistent? Des questions? N’hésitez pas à nous en faire part dans la partie commentaires.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Florian Demandols

Florian Demandols

Florian Demandols est un journaliste et rédacteur français, originaire de Marseille. Passionné de voyage, de sport, de nature, et d’histoire, il sillonne le monde afin de nourrir son insatiable curiosité. Florian est notre spécialiste VTT!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *