Acheter un vélo d’occasion : bonne affaire ou pas ?

Conseils pour vous y retrouver sur le marché des VTT d’occasion

Le marché de l’occasion de façon générale a le vent en poupe, et le VTT n’échappe pas à la règle.

Il est parfois possible de faire des affaires en or, avec des prix pouvant être divisés par deux ou trois pour un état quasiment neuf. Mais encore faut-il savoir où et comment chercher dans la jungle que constitue le marché des petites annonces.

Les bonnes affaires sur le papier peuvent se révéler être des catastrophes dans les faits si l’on n’y prend pas garde. Alors comment éviter les pièges et mettre la main sur le vélo d’occasion de vos rêves ? La réponse dans cet article.

Comment choisir un VTT d’occasion

Parmi les dizaines d’annonces, encore faut-il pouvoir décider lequel vaut vraiment le coup.

vélo d'occasion en vente lors d'un vide grenier

Savoir vérifier l’état d’un vélo d’occasion

La première chose importante consistera à être capable de vérifier l’état d’un VTT d’occasion. Pour cela, pas de temps à perdre et rendez vous directement vers les points les plus exposés à l’usure et surtout les plus chers en cas de problème.

  • Premier élément, le cadre.

Veillez à ce qu’il n’y ait pas de fissures ni de corrosion. Même de façon légère, ces deux éléments peuvent devenir extrêmement importants en peu de temps. Vérifier un cadre carbone plutôt deux fois qu’une, car une fissure, même minime peut vous coûter très cher.

  • Autre point important, les pièces de frottement.

Que ce soient les roues, le pédalier, le dérailleur, les rouements… absolument tout ce qui est en mouvement. Ce sont des pièces exposées à l’usure et à la fatigue, surtout si elles n’ont pas été bien entretenues.

  • Dernier élément, freins et suspensions.

Les freins sont d’une importance cruciale, mais assez faciles à changer en en cas d’usure, que ce soit au niveau du cable ou des patins (c’est un peu plus compliqué dans le cas de freins à disques).

Pour un VTT semi-rigide ou tout suspendu, assurez-vous ques les amortisseurs fonctionnent comme il se doit.

La meilleure façon de tester tout ça, reste évidemment de rouler avec le VTT, passer les vitesses et freiner.

cassette et frein sur un VTT

Comment s’assurer qu’un vélo n’est pas volé ?

Le dernier point avant de discuter argent, c’est de vérifier que le vélo n’est pas volé. Cela peut aussi être la première chose à faire, histoire de ne pas être tenté par un vélo d’occasion en super état et à un tout petit prix…

Comment s’assurer qu’un VTT d’occasion n’est pas volé ? Très simple, demandez au vendeur le numéro de cadre et jetez un œil sur le site Bicycode qui répertorie les vélos volés.

Quel prix pour une occasion VTT ?

Il n’y a pas de réponse plus définitive sur un VTT d’occasion que sur un modèle neuf. Il y aura dans tous les cas d’importantes variations de prix selon la gamme du vélo, ses équipements, les matériaux utilisés etc.

Pour connaître le VTT et les équipements dont vous avez besoin, tout est dans cet article. Quant à la fourchette de prix, elle peut aller de moins de 500 euros à plusieurs milliers d’euros.

En revanche, sur un vélo d’occasion des paramètres tels que l’état général, les réparations éventuelles ou l’âge du VTT entrent en jeu. Fort logiquement, plus un vélo est ancien et en mauvais état, moins il est cher.

Dernier élément et non des moindres : votre budget et vos besoins.

Mais pour avoir un ordre d’idée, on estime qu’un VTT neuf perd :

  • environ 50% de sa valeur la première année,
  • puis 10% par an de son prix d’achat les années suivantes.

Un vélo ayant 5 ans ne vaut donc plus grand chose… Mais attention : cela ne prend pas en compte l’état général du vélo. Un vélo parfaitement entretenu conserve bien plus de valeur.

suspension avant sur un vélo d'occaz

Où acheter un vélo d’occasion ?

Petites annonces, sites web, vide grenier, marché aux puces… mais aussi magasins et professionnels. On trouve des vélos seonce main un peu partout, mais quels sont les meilleurs plans ?

VTT d’occasion entre particuliers : bonne affaire ?

Clairement, à moins que vous soyez un expert capable de dénicher les bonnes affaires et déjouer toutes les arnaques (ce qui n’est pas donné à tous le monde) nous vous déconseillons cette option.

En cas de problème il sera difficile de faire une réclamation à un vendeur particulier et surtout d’obtenir gain de cause. Les bonnes affaires existent bien évidemment du côté des particuliers, mais à moins d’être totalement sûr de votre coup, le risque est plus important.

Le seul cas de figure qui selon nous fait exception est l’acquisition d’un VTT d’entrée de gamme et sans prétention. Si vous êtes un pratiquant occasionnel et que vous voyez un VTT simple, peu cher et que vos attentes sont proportionnelles au prix, un particulier peut être une option.

Autre cas de figure, si le vendeur est un ami digne de confiance, alors pourquoi pas. Mais ce serait dommage de perdre un ami à cause d’un vélo, non ?

Conseil
Soyez réaliste sur vos compétences de mécanicien vélo.

Et demandez-vous : si ce vélo est en aussi bon état que le vendeur le prétend, pourquoi le vend-il ?

Vélos d’occasion chez un revendeur

L’achat d’un VTT d’occasion chez un revendeur a beaucoup d’avantages et un inconvénient.

Du côté des avantages, non seulement les revendeurs sont généralement spécialisés dans la vente mais aussi dans la réparation. Ainsi, ils retapent voire remettent à neuf les vélos qu’ils vendent en général. De plus, ils proposent généralement un suivi et une garantie assez rassurante.

Les revendeurs, à la différence d’un particulier, ont aussi une réputation à défendre. Ainsi il n’est pas judicieux pour eux d’avoir des litiges à la pelle en vendant des VTT de qualité médiocre.

Pour l’inconvénient, eh bien la tranquillité d’esprit et la qualité de service ont un prix. Ainsi, il faudra généralement dépenser un peu plus chez un revendeur professionnel.

dérailleur sur un VTT d'occasion

Comment revendre son VTT ?

Vous changez de vélo et aimeriez revendre le vôtre ? Voici quelques bonnes idées pour que votre VTT continue à rouler.

Vendre un vélo d’occasion en ligne

Si vous vendez votre VTT d’occasion par vous même de A à Z, notamment en ligne, la première chose à faire sera de définir un prix.

Pour vendre votre vélo au juste prix, vous pouvez utiliser le mode de calcul précédemment cité (à savoir moins 50% la première année puis 10% les suivantes).

Mais le mieux reste encore de regarder les prix des modèles d’occasion équivalent au vôtre en ligne. Cela vous donnera un ordre d’idée, ensuite ce sera à vous de choisir le prix moyen qui vous semble le plus proche de la réalité.

Conseil
Petite astuce, mettez un prix de départ légèrement plus élevé que ce que vous attendez vraiment, cela vous donnera un peu de marge pour les négociations qui ne manqueront pas d’arriver.

J’ai dit légèrement plus élevé, car un prix bien au-dessus du marché fera fuir les clients et vous pourrez attendre les appels pendant longtemps.

Concernant les sites, vous pouvez tenter les sites généralistes type Leboncoin, ou Ebay mais il paraît judicieux pour filtrer un peu les clients de s’orienter vers un site spécialisé.

Par exemple : Vendre son vélo.com ou Trocvélo.

Sachez aussi qu’il est possible de passer par le service spécialisé de Decathlon de vente de vélos d’occasion, qui a l’avantage de vous offrir des garanties.

Reprise par un magasin de vélo

Voici une autre option qui selon nous a plus d’inconvénients que la précédente. Le premier étant que les magasins ont pour délicate mission de vendre votre VTT d’occasion au juste prix tout en faisant une marge.

En d’autres termes, ce tour de force n’est possible que parce que le magasin fera l’acquisition de votre vélo en dessous du prix du marché. Vous gagnerez généralement moins donc qu’avec une vente directe.

Du côté avantage, il peut s’agir d’une bonne option si vous voulez vous débarrasser de la logistique, d’éventuelles réparations et des négociations avec l’acheteur. Pour faire simple, cette option est celle de la facilité mais en contrepartie, ce sont vos gains qui en seront réduits. C’est à vous de voir !

vtt à vendre en magasin

C’est à vous 

Cet article touche à sa fin, nous espérons que vous êtes désormais prêt à acheter et/ou vendre votre VTT d’occasion comme un vrai pro.

En tout cas, c’est tout ce que nous vous souhaitons et c’est clairement l’ambition de cet article. Si malgré tout des questions subsistent, n’hésitez pas à nous en faire part dans la section commentaires.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Florian Demandols

Florian Demandols

Florian Demandols est un journaliste et rédacteur français, originaire de Marseille. Passionné de voyage, de sport, de nature, et d’histoire, il sillonne le monde afin de nourrir son insatiable curiosité. Florian est notre spécialiste VTT!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.