Trouver le baudrier qu’il vous faut pour aller grimper

Essentiel aussi bien pour votre sécurité que pour votre look de grimpeur, le baudrier est un accessoire indispensable pour la bonne pratique de l’escalade.

À moins de ne faire que du bloc, il est probable que le baudrier, ou baudard comme on l’appelle souvent, soit votre second achat de matériel d’escalade après les chaussons.

Sachez avant toute chose que tous les baudriers vendus répondent à la norme CE et sont donc parfaitement sûrs (attention toutefois à bien prendre du matériel de montagne !). C’est un souci en moins, mais cela ne signifie pas pour autant que choisir le harnais qu’il vous faut est une chose simple.

Pour vous aider dans votre choix, nous avons concocté ce petit guide d’achat. Sinon, vous pouvez aller voir directement notre sélection des meilleurs baudriers du moment.

Différence entre baudrier et harnais d’escalade

Quelle est la différence entre le baudrier et le harnais d’escalade ? C’est une question qui revient souvent, et dont la réponse est simple et compliquée à la fois.

En théorie

Le baudrier et le harnais sont totalement différents :

  •         Le baudrier vous tient au niveau des hanches et des jambes
  •         Le harnais vous tient au niveau des cuisses et des épaules

Les amateurs d’escalade et d’alpinisme utilisent des baudriers, l’utilisation des harnais étant en général réservée à 3 cas de figure :

  •         L’alpinisme utilitaire, ce qui n’a rien à voir avec notre sujet
  •         Les enfants, pour une meilleure sécurité
  •         Les randonneurs alpinistes portant un sac lourd qui risque d’entraîner un retournement en cas de chute dans une crevasse

En pratique

Bien que le terme de baudrier reste le plus utilisé, on parle de plus en plus souvent de harnais d’escalade aussi bien sur internet que dans les salles d’escalade. Ceci vient très certainement d’une traduction littérale de l’anglais, qui utilise le terme « harness » ou « climbing harness » pour désigner un baudrier.

Aujourd’hui, les termes baudriers et harnais d’escalade désignent donc le plus souvent la même chose, et nous allons d’ailleurs utiliser les deux termes dans cette rubrique.

Vue arrière d'un randonneur avec sac à dos et corde de sécurité

Comment choisir son baudrier d’escalade ?

Maintenant que vous n’hésitez plus entre le baudrier et le harnais d’escalade, il est grand temps de voir les critères qui peuvent orienter votre choix

Le confort

Sachant que tous les baudriers assurent votre sécurité, le confort de votre harnais d’escalade devient le critère de choix principal. Vous allez souvent y être suspendu, alors autant que vous vous y sentiez bien !

L’épaisseur et le rembourrage sont bien évidemment importants, ainsi que la largeur des sangles et, bien évidemment, la taille et la morphologie.

Les sangles de réglage

Intimement liées au confort, les sangles permettent de bien ajuster votre baudrier. On distingue deux grandes technologies :

  •         Les baudriers réglables : avec deux boucles au niveau de la taille, pour un ajustement qui permet de toujours garder le point d’attache au centre, et une sangle pour régler le tour de cuisse.
  •         Les baudriers ajustables : une seule sangle au niveau de la taille, et des élastiques au niveau du tour de cuisse.

Le pontet

Le pontet simple est aussi sûr que le pontet double, là n’est pas la question, mais il ne renvoie la force de choc que sur vos hanches, tandis que le pontet double la répartit sur vos hanches et vos cuisses.

Si vous grimpez souvent en tête, mieux vaut un pontet double. Si vous êtes surtout en moulinette, le pontet simple va très bien.

Harnais-casque et équipement de protection

Les porte-matériel

Tout dépend de ce que vous voulez faire en escalade…

  •         Pour l’escalade en salle et la couenne, deux porte-matériel suffisent souvent
  •         Pour la grande voie ou l’escalade libre, quatre porte-matériel sont un minimum

Le nombre de porte-matos n’est pas le seul point à considérer : il faut aussi voir leur emplacement, qui doit permettre d’accéder facilement à vos dégaines et autres coinceurs.

Les autres aspects à considérer

On ne va pas se mentir : un baudrier qui a du style, c’est quand même mieux ! Les fabricants le savent, et proposent généralement des modèles de plusieurs couleurs.

Le poids est aussi à prendre en considération, mais ne doit pas vous obnubiler : ce ne sont pas 50 g en plus qui feront la différence dans un 6b. Si vous en êtes encore à progresser en escalade, ce n’est pas un aspect fondamental.

Les innovations technologiques sont intéressantes pour les grimpeurs expérimentés, mais ne font généralement pas une grande différence chez les débutants et grimpeurs intermédiaires.

Comment choisir la taille de son baudrier

Les harnais d’escalade sont souvent disponibles en plusieurs tailles (les fabricants indiquent le tour de taille) et en plus réglables : vous avez donc toutes les chances de trouver un baudrier adapté à votre morphologie !

Il faut juste vous assurer que vous puissiez bien rentrer dans le baudrier (vérifier le tour de taille), et que le point d’encordement est bien centré (ce qui devrait toujours être le cas avec un harnais réglable).

Vous n’avez donc pas trop à vous stresser à ce niveau-là !

Femme debout avec un équipement d'escalade et un casque

Quand changer son baudrier d’escalade ?

Voici une question hautement difficile, car elle affecte votre sécurité…

La réponse officielle

Le baudrier étant un Equipement de Protection Individuelle, ou EPI, il doit être vérifié régulièrement par une personne compétente pour s’assurer qu’il peut continuer à remplir ses fonctions.

À ce sujet, je ne peux que vous recommander le document de Petzl sur les procédures de vérification des harnais de sport.

Les habitudes des grimpeurs

Selon l’intensité et la régularité de son utilisation, il est recommandé de commencer à faire des inspections visuelles au bout de 3-4 ans après l’achat. S’il ne parait pas en bon état, changez !

En général, les baudriers ont une durée de vie moyenne d’environ 5 ans, et les fabricants indiquent que sa durée d’utilisation maximale est de 10 ans.

Les meilleures marques de baudrier

Tous les baudriers commercialisés en Europe assurant votre sécurité, nous parlons ici des marques qui sont à la pointe de l’innovation et du confort, sont facilement trouvables, et proposent de nombreux modèles pour accommoder tous les besoins.

On y retrouve la plupart des grands noms du matériel de montagne :

  • Petzl
  • Black Diamond
  • Mammut
  • Béal
  • Edelrid
  • Camp
  • Arc’teryx

Vous avez l’embarras du choix !

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’aller voir la sélection de harnais d’escalade chez Décathlon ou les baudriers de chez Alltricks pour trouver celui qu’il vous faut ! 😉

Sinon, vous pouvez consulté ceux que nous avons sélectionnés pour vous.

Close-up,Detail,Of,Rock,Climber,Wearing,Safety,Harness,And,Climbing

C’est à vous

Même si l’on ne peut commettre d’erreur grave, le choix du baudrier est important, car il influe grandement sur votre pratique de l’escalade. Que vous grimpiez en salle ou que vous vous lanciez dans des grandes voies en tête, vous n’aurez pas besoin du même harnais !

En espérant que ce guide vous a éclairci un peu les idées, je vous souhaite de trouver le modèle qu’il vous faut et de vous faire plaisir.

Bonne grimpe !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Arantxa Loyola

Arantxa Loyola

Arantxa a deux amours : l’escalade, qu’elle pratique depuis près de 15 ans, et son mari, avec lequel elle vit dans un petit village du sud de la France, là où le climat permet d’être sur les rochers pratiquement toute l’année. Discrète et enthousiaste, elle adore partager sa passion pour la grimpette et se fait un plaisir d’enseigner aux débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *