Faut-il des chaussures spéciales pour la rando raquette ?

L’hiver va bientôt faire son grand retour et avec lui la neige. Les amateurs de randonnées en raquettes vont bientôt pouvoir s’en donner à cœur joie.

Lorsque la nature se pare de son magnifique manteau hivernal, les paysages grandioses attirent tout naturellement les randonneurs.

En hiver, les options de promenade sont plus limitées, laissant généralement le choix entre le ski de rando et les raquettes à neige. Le parallèle entre les deux disciplines est intéressant, car si l’on pense souvent de façon automatique aux chaussures de ski, c’est loin d’être le cas avec les raquettes à neige.

Cet article a pour objectif de réparer cette injustice, mais surtout de vous informer. Car les chaussures utilisées pour la pratique de la raquette à neige seront déterminantes sur votre confort.

Chaleur, étanchéité, formes, matières utilisées, comment choisir ses chaussures idéales pour ses raquettes à neige ? On vous dit tout !

randonner en raquette dans la neige

L’importance du choix des chaussures en raquettes

L’étanchéité

Comme pour n’importe quelle discipline se pratiquant dans la neige, l’étanchéité est primordiale.

N’importe quel pratiquant ayant déjà fait l’amère expérience de la neige fondue dans leurs vêtements ou leurs chaussures vous le dira : c’est un cauchemar !

C’est un immense inconfort, mais dans les environnements extrêmes il peut même s’agir d’un danger. Les pieds trempés et les températures négatives ne font pas bon ménage…

Il faut avoir en tête qu’aucune chaussure n’est totalement imperméable sur la durée, néanmoins des solutions existent :

  • Une excellente option est le port de guêtres imperméables par-dessus vos chaussures.
  • L’autre option qui nous emballe moins est l’utilisation de produits imperméabilisants.

Généralement sous forme de spray, ces derniers agissent comme un revêtement déperlant. Néanmoins leur efficacité, surtout sur la durée, est loin du niveau des chaussures déjà prévues à cet effet.

meilleure chaussure randonnée hiver raquette

Antarktis de Meindl : chaude, étanche, confortable… et chère !

La chaleur

Il en va de même pour la chaleur de façon générale même sans humidité.

Inutile de préciser que la pratique des raquettes à neige se fait forcément en hiver (et au printemps, mais bon, on va pas chipoter), le choix de chaussures chaudes n’est donc pas une option.

Si la question se pose légitimement pour des chaussures de randonnée classique, ça ne sera pas le cas pour la pratique des raquettes à neige.

Le confort général

Il s’agit d’un autre aspect incontournable à prendre en compte dans le choix de vos chaussures. Car bien qu’il s’agisse de pratiquer les raquettes à neige, il s’agit également de marche et de randonnée.

Raison pour laquelle les mêmes critères de confort de marche s’imposent ! 

Il s’agit notamment du confort général du pied dans la chaussure, mais aussi de la respirabilité qui ne doit pas être sacrifiée au profit de la chaleur et de l’imperméabilité.

C’est là l’un des compromis les plus difficiles à trouver…

Ce subtil équilibre ne peut être trouvé qu’avec le choix des matières appropriées et en dessous d’un certain prix il n’est pas évident de trouver chaussure à son pied.

La technologie Gore-Tex est sans doute ce qui se fait de mieux dans le domaine, mais se trouve difficilement en dessous d’une centaine d’euros.

Enfin, chose logique, il vous faudra des chaussures à votre taille et dans lesquelles vous vous sentez bien. Il peut être pertinent de prendre une demi-pointure supplémentaire en prévision de chaussettes épaisses.

chaussure randonnée raquette à neige

Lowa Tibet, un classique indémodable de la rando dans la neige

Chaussures spéciales ou non ?

Le parallèle avec les chaussures de ski

Pour tordre le cou définitivement aux malentendus, non, les raquettes à neige ne sont pas des petits skis avec lesquels on marche.

Le fonctionnement et le système de fixation sont différents, les chaussures n’ont donc pas à être aussi spécifiques. Les trois systèmes les plus communs sur les raquettes à neige sont :

  • Les fixations articulées
  • Les semi-articulées
  • Les fixations rapides.

Mis à part le cas particulier des plaques semi-articulées, aucun de ces systèmes ne nécessite de chaussures munies de systèmes de clips.

Donc non, à de rares exceptions près, il n’existe pas de chaussures de raquettes à neige comme il existe des chaussures de ski.

Chaussure spéciale raquettesà neige

Step-In de TSL, l’une des rares chaussures pour raquettes avec insert

Les chaussures idéales pour les raquettes 

Le choix de chaussures est donc un peu plus large concernant les raquettes que les skis, bonne nouvelle. Néanmoins, comme mentionné au début de l’article, il faudra aussi prendre en compte les critères de :

  • Confort
  • Respirabilité
  • Imperméabilité

Dans ce cas de figure, l’une des options remplissant le plus de critères est les chaussures de randonnée.

Eh oui, étant conçue pour les longues marches et (parfois, voire souvent) étanche, la chaussure de randonnée remplit quasiment toutes les conditions requises :

  • Elles sont généralement rigides, ce qui est extrêmement important pour fixer fermement la raquette.
  • Dans les passages délicats où le revêtement deviendrait un problème pour vos raquettes (terre, roche, glace, boue, etc. à la place de la neige) vous pourrez tout simplement retirer vos raquettes et marcher avec vos chaussures de randonnée.

L’alternative la plus intéressante est l’utilisation de chaussures d’après-skis, à condition qu’elles soient suffisamment imperméables et rigides.

En revanche, nous vous déconseillons les Moon boots qui, bien que chaudes, ne sont pas toujours imperméables et surtout beaucoup trop souples pour une fixation solide des raquettes.

Nous n’aborderons évidemment ni les baskets, ni les claquettes et encore moins les pantoufles, pour des raisons évidentes.

TSL Jura : d’excellentes chaussures pour la raquette à neige et la rando d’hiver

Les autres éléments à prendre en compte

Les autres accessoires pour la pratique des raquettes

Pour un confort optimal, il est judicieux d’investir non seulement dans les bonnes chaussures, mais aussi dans certains accessoires complémentaires.

Des chaussettes chaudes

Le premier des accessoires choisis devrait être une paire de chaussettes chaudes, mais là encore, chaleur ne rime pas avec manque de respirabilité.

Autre élément à prendre en compte dans le choix de vos chaussettes, elles doivent être adaptées à la marche. Il existe des modèles spécialement conçus pour la randonnée dotés de protections contre le frottement dans les zones sensibles (talon, orteils, etc.) qui sont très bien.

Les guêtres

L’autre nécessité dont nous avons parlé un peu plus haut est l’utilisation de guêtres. Même si à première vue cet élément vous évoque peut-être les guêtres portées par l’oncle Picsou, ne fuyez pas tout de suite.

Au-delà de toutes les considérations esthétiques, il s’agit d’un réel allié de poids contre les infiltrations de toutes sortes dans les chaussures. Les guêtres empêchent aussi bien la neige, que l’eau, le sable ou la boue de rentrer dans vos chaussures avec une efficacité proche des 100%.

Pensez-y !

randonnée hiver neige raquette

Des bâtons de marche

Il s’agit d’un élément de confort particulièrement appréciable qu’il s’agisse de randonnées classiques ou en raquettes à neige. L’utilisation d’un ou mieux encore, deux bâtons de marche offre une multitude d’avantages.

Parmi ceux-ci on trouve une meilleure stabilité, le fait de soulager vos jambes en vous aidant avec le haut du corps, un gain de vitesse, un stress réduit sur les articulations.

Enfin, les bâtons sont particulièrement utiles pour tâter un terrain neigeux avant d’y mettre les pieds… ou plutôt les raquettes.

Un pantalon étanche

Enfin pour une protection complète du bas du corps, un pantalon étanche sera le bienvenu. Vous en verrez l’utilité en quelques minutes en marchant dans plus d’un mètre de poudreuse.

C’est à vous 

Cet article touche à sa fin et nous espérons qu’il aura répondu à vos interrogations, au moins en partie. La pratique des raquettes à neige est un excellent moyen de continuer à apprécier le plaisir de la randonnée en plein hiver.

Le gros hic c’est qu’un mauvais choix de votre équipement ou de vos chaussures peut littéralement gâcher vos promenades. Cet article devrait pouvoir vous éviter ce type de mésaventure.

Si malgré tout des interrogations subsistent, n’hésitez pas à nous en faire part dans la section commentaires, nous y répondrons avec plaisir.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Florian Demandols

Florian Demandols

Florian Demandols est un journaliste et rédacteur français, originaire de Marseille. Passionné de voyage, de sport, de nature, et d’histoire, il sillonne le monde afin de nourrir son insatiable curiosité. Florian est notre spécialiste VTT!