Quel sac de couchage choisir ?

Vous ne voulez plus jamais grelotter lors d’une nuit à la belle étoile à cause d’un sac de couchage inadapté ? Alors, ce guide pour choisir son sac de couchage est fait pour vous !

Comment passer une nuit confortable et au chaud lors d’un trek ? La réponse paraît évidente, dans un bon sac de couchage. Mais lorsqu’il s’agit de définir clairement à quoi ressemble ce “bon” sac de couchage, la réponse est beaucoup moins évidente.

Alors, que faut-il regarder en premier pour choisir un duvet ? Quels détails font la différence ? Comment bien utiliser son sac de couchage et en maximiser le potentiel ?

C’est ce que nous allons voir dans notre guide sur quel sac de couchage choisir.

Quelle taille choisir pour un sac de couchage ?

On ne le répète jamais assez : la taille a son importance.

Trop grand ou trop petit

Voyons tout d’abord les raisons d’éviter un sac de couchage qui ne serait pas à la bonne taille. Voici les deux cas de figure qui s’offrent à vous.

  • Avec un sac de couchage trop petit, cela peut sembler comme une évidence, mais vous risquez surtout l’inconfort. De plus, le fait de compresser davantage la garniture du sac de couchage (surtout au niveau des pieds) va réduire ses propriétés d’isolation. Car une grande partie de la chaleur que procure un sac de couchage provient de son pouvoir gonflant ou cuin.
  • Quant à un sac de couchage trop grand, c’est tout d’abord un surplus de volume et de poids inutile. Mais ce n’est également pas l’option la plus performante pour rester au chaud. Votre corps va devoir produire plus de chaleur pour combler les espaces vides du duvet, ce qui est sans intérêt.

Un cas de figure peut faire exception, c’est si vous avez besoin de mettre beaucoup de matériel au fond du sac de couchage. Dans ce cas, et uniquement pour du matériel sensible (batterie, électronique, etc), il peut être envisageable de prendre un brin plus grand.

La bonne taille

Trouver la bonne taille ne devrait pas être très difficile, car il y a pour faire simple, trois options :

  • Vous mesurez entre 1.65 m et 1.80 m, une taille Regular ou M devrait parfaitement faire l’affaire.
  • Au-delà de 1,80 m nous vous conseillons de passer à une taille L.
  • Si l’on mesure moins de 1,65 m, il existe une taille S qui fera parfaitement l’affaire.

jeune femme pliant un sac de couchage en bivouac

Quelle marque de sac de couchage ?

Chaque fabricant de sac de couchage a ses particularités.

Les marques spécialisées

Du côté des fabricants reconnus pour leur savoir-faire dans la confection de sacs de couchage de qualité, on trouve :

  • Valandré :

Créée en 1982 à Belcaire, dans les Pyrénées françaises, Valandré s’est donné pour mission la création d’équipements techniques d’expédition, notamment les plus extrêmes dans l’Himalaya. Autant dire que l’exigence est haute et les sacs de couchage ne dérogent pas à la règle.

L’un des secrets de la marque pour offrir des sacs de couchage aussi chauds est le choix du duvet. Celui-ci provient (uniquement) des meilleurs élevages d’oies et de canards du sud-ouest de la France.

  • Ferrino:

La société italienne a été fondée en 1870 avec un objectif révolutionnaire à l’époque, imperméabiliser les tissus. Le succès est immédiat, et 150 ans plus tard, il est intact. Ferrino accompagne depuis de nombreuses années les expéditions les plus exigeantes du monde. La marque conçoit en 2002 la tente avec laquelle Mike Horn traverse l’Antarctique en solitaire.

Le matériel Ferrino accompagne aussi Silvio Mondinelli au sommet du légendaire K2. Depuis 2000, la marque équipe également l’association d’explorations géographiques et spéléologiques La Venta

  • Deuter :

Une autre marque européenne de référence dans le milieu du trekking. Le fabricant allemand, d’abord spécialisé dans les sacs à dos d’expédition (notamment sur le Nanga Parbat), propose désormais aussi des sacs de couchage haut de gamme.

Un produit qui se distingue depuis 2010 par sa technologie Thermo Stretch Comfort, présente notamment sur la gamme de sacs de couchage grand froid.

Marque généraliste

  • Forclaz :

Impossible de ne pas citer Decathlon et sa marque de trekking Forclaz au rapport qualité/prix imbattable. Les trekkeurs occasionnels ou ayant un budget limité pourront miser sur un sac de couchage Forclaz les yeux fermés.

groupe d'amies dans leur sac de couchage en pleine nature

Sac de couchage : ouverture à droite ou à gauche ?

Gaucher, droitier, ambidextre… où préférez-vous votre fermeture éclair ?

Une affaire de goût

Deux écoles s’affrontent concernant la question, pourtant, il s’agit avant tout d’une affaire de confort personnel. La question est de savoir si vous êtes plus à l’aise pour ouvrir et fermer votre sac de couchage avec votre main forte du côté du zip ou en position opposée (ma préférence).

Par conséquent, fermeture à droite pour un gaucher et à gauche pour droitier.

Pour jumeler deux sacs de couchage

Dans le cas où vous auriez à jumeler deux sacs de couchage pour en faire un plus grand, il sera indispensable d’avoir une fermeture à droite sur l’un et à gauche sur l’autre.

Attention, il faut aussi que les deux modèles soient jumelables (zips compatibles).

sac de couchage bleu étendu sur l'herbe

Comment bien dormir dans un sac de couchage ?

Avoir un bon sac de couchage, c’est bien, mais que faire pour y passer une bonne nuit ?

Bouger avec son sac de couchage (et non dedans)

Nous bougeons tous plus ou moins en dormant jusqu’à ce que l’on trouve la position parfaite. Mais à la différence d’un lit, lorsque vous tournez dans un sac de couchage, celui-ci doit tourner en même temps que votre corps.

Un sac de couchage est conçu d’une façon précise, chaque partie est adaptée à une partie du corps. Vous perdrez en confort si la position de votre corps ne correspond pas à celle prévue.

Attention à ce qui se trouve autour

Il serait bien dommage de se rendre compte au milieu de la nuit qu’il n’y a pas que vous dans votre sac de couchage. Il peut s’agir de petits objets désagréables lorsque l’on dort dessus, ou pire qui risque de vous blesser ou de détériorer votre sac de couchage (objet pointu ou tranchant, liquide, nourriture, etc).

Ainsi, pensez à vérifier dans et sous votre sac de couchage que rien ne viendra gâcher la nuit.

Comment avoir chaud dans un sac de couchage ?

Sujet brûlant : comment faire pour ne pas avoir froid la nuit, même avec un bon sac de couchage !

Une bonne isolation

Il ne faut pas trop en demander à un sac de couchage, aussi performant soit-il. Ainsi, une grande partie de l’isolation avec le froid extérieur devra au préalable avoir été assurée au sol avec votre matelas de randonnée et autour de vous avec votre tente de trekking. Autant dire que là aussi il faudra choisir le matériel adapté!

Enfin, une bonne isolation passe impérativement par l’absence d’humidité, que ce soit le sac de couchage, vous, vos vêtements ou sous-vêtements. Couchez-vous toujours au sec !

Porter les bons vêtements

Une légende, assez répandue, suggère que la meilleure tenue à arborer dans un sac de couchage, c’est tout simplement d’être nu. Eh bien, pas tout à fait, néanmoins ce qui est vrai, c’est qu’il est conseillé de porter des couches fines.

Comme nous le disions en début d’article, un sac de couchage trop petit va avoir tendance à être compressé et perdre de son pouvoir isolant. En portant des vêtements trop épais, vous allez occuper un espace plus important dans le sac de couchage qui peut donc devenir…trop petit, et donc compressé (donc moins chaud).

Pour dormir confortablement dans votre sac de couchage, nous conseillons le port de sous-vêtements longs, idéalement dans des matières respirantes (laine plutôt que synthétique).

Si malgré une ou plusieurs couches fines de vêtements vous avez toujours froid, alors il est probable que la température de confort de votre sac de couchage ne soit pas adaptée.

couple étudiant les détails d'un sac de couchage

Quelques mots pour terminer

C’est tout pour aujourd’hui ! Nous espérons que cet article a répondu à toutes vos questions concernant le choix d’un sac de couchage. Si celui-ci est choisi avec précaution, il vous accompagnera et vous gardera au chaud pour de longues années.

Des questions, des suggestions ? N’hésitez pas à nous en faire part dans la section commentaires. Nous y répondrons avec plaisir.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Florian Demandols

Florian Demandols

Florian Demandols est un journaliste et rédacteur français, originaire de Marseille. Passionné de voyage, de sport, de nature, et d’histoire, il sillonne le monde afin de nourrir son insatiable curiosité. Florian est notre spécialiste VTT!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.