Apprendre le snowboard: nos conseils pour bien débuter

“La vie est comme le snowboard, il faut se relever à chaque fois que l’on tombe. Une fois que l’on cesse de tomber, on commence enfin à profiter et à aimer ça. Si vous restez au sol, vous ne verrez jamais pourquoi les gens l’aiment tant.” William Nope.

Vous en rêvez ? De tracer, à l’aube, une empreinte sur une jolie poudreuse et de laisser la fameuse première trace sur une neige encore vierge de tout passage ? Ou de dévaler les plus belles pistes sous un soleil lumineux, armé de votre assurance et confiance en soi gonflés à bloc, mais aussi de votre bande de copains riders riant aux éclats ?

Et bien dites-vous qu’avec les bons conseils, le temps nécessaire, le bon matériel et une belle motivation, tout ceci est tout à fait possible. Chez ZeOutdoor, on y croit, on vous pousse et on vous incite à vous fixer des objectifs glisse qui vous fassent pleinement vibrer.

Alors, restez avec nous, on vous raconte tout pour bien démarrer en snowboard et apprendre les bases.

Snowboard, commencer par le début et les bonnes bases

Sachez-le, en ride, il existe tout de même des règles universelles à toutes les disciplines du milieu de la glisse en général.

Nous avons pensé judicieux de rappeler ces quelques principes de base.

Pour une bonne approche du snowboard, tâchez de démarrer du bon pied et essayer de garder en tête :

  • La persévérance et la patience seront vos meilleures alliées.
  • L’humilité est de rigueur et face aux éléments naturels, car si vous pouvez les comprendre, jamais vous ne pourrez les dominer.
  • Et enfin, la meilleure façon de progresser, c’est de pratiquer le plus possible, mais surtout de s’amuser.

Une fois ces trois règles d’or rappelées, s’il y a ensuite un élément sur lequel vous ne devez pas lésiner : c’est le choix de votre matériel. En effet, si ce dernier n’est pas adapté, en plus de freiner votre progression, il peut s’avérer dangereux si vous ne possédez pas le niveau requis pour certains types d’équipement. Pour avoir déjà consacré un article sur le sujet, nous n’allons pas approfondir sur la question “matos” ici, ni la bonne taille de snowboard à choisir. Mais à l’inverse, nous souhaitions davantage creuser sur les trucs et astuces importants à savoir, et qui peuvent permettre de gagner beaucoup de temps dans votre apprentissage du snowboard.

Et quant à la question : quel est le mieux pour débuter, ski ou snowboard ? Pour y répondre, nous dirons que tout dépend du passif glisse de chacun. Mais à cela, ajoutons aussi que la personnalité et les envies de chaque personne importent surtout. Même s’il est acceptable de dire qu’il est plus courant de débuter par le ski, vous pouvez largement vous lancer dans l’apprentissage du snowboard sans jamais avoir fait de ski avant.

snoPhoto par Cristina Munteanu

Trouvez votre stance

Vous l’aurez compris, il y a une position à adopter en snowboard, et tout point de départ réside à la glisse dans la position de vos pieds. Vous devez donc, en premier lieu, savoir si vous êtes Regular ou Goofy. Si vous avez, respectivement le pied Gauche devant, Regular ou si, à l’inverse vous avez le pied Droit devant. Sachez que ces appellations sont équivalentes pour tous les sports de glisse : Surf, Skate, Kitesurf, etc.

Comment le savoir ?

Il existe un exercice simple : pieds joints, fermez les yeux, et demander à un ami de vous donner une légère tape dans le dos afin de vous faire basculer vers l’avant. Le premier pied que vous mettrez à l’avant, et qui vous servira d’appui donc afin d’éviter de tomber durant l’exercice, sera votre pied à mettre à l’avant pour votre pratique que snowboard. Vous pouvez en savoir plus en image avec cette vidéo :

Prendre des cours

Parce qu’en plus de vous donner les meilleurs conseils pour débuter, un professionnel de la pédagogie sera attentif, saura vous corriger et vous permettra de gagner un temps considérable au moment où vous débutez le snowboard.

Le prix d’un cours avec un professeur de snowboard dépend évidemment de la station, et du pays dans lequel vous vous trouvez. Mais aussi, de la forme du cours, c’est-à-dire, s’il s’agit d’un cours individuel, ou au contraire, d’un cours collectif. Le prix moyen d’un cours de snowboard, selon l’ESF (École de Ski Français), se situe aux alentours de 45 euros.

Pour assurer une certaine progression, et une montée d’assurance et de confiance en soi, il est intelligent de miser sur des packages et formules embarquant plusieurs cours consécutifs, et souvent, la location de matériel adéquat inclus.

Avoir la meilleure condition physique possible

Commencer ses premières fois en snowboard, c’est commencer dans les meilleures conditions qui soient. Votre pratique du snowboard va solliciter vos facultés en cardio, en endurance, le gainage de vos jambes (les cuisses ont tendance à chauffer au début ou lors des sessions prolongées), mais aussi, un certain équilibre.

N’hésitez pas à vous renforcer musculairement peu de temps avant votre prochain séjour à la montagne, et surtout si vous avez l’intention d’attaquer l’apprentissage du snowboard dans les meilleures conditions qui soient.

Vous pouvez, par exemple, vous appuyer sur toutes ces disciplines complémentaires et préparatrices :

  • tous les sports de glisse en général,
  • le yoga pour le gainage, l’équilibre et la concentration,
  • le fitness pour le renforcement musculaire en profondeur,
  • la course à pied, le vélo, la natation, etc… pour le cardio et l’endurance.

Se lancer

Avec une bonne position du corps, c’est-à-dire, une attitude détendue, un corps et des mouvements souples. Les genoux sont légèrement fléchis, presque en position flex, mais pas totalement. Bannissez toute crispation et attitude raide et tendue.

Ici, sur une pente douce, vous pouvez adopter le One Foot et ne fixer qu’un seul pied à la planche, pour commencer à la descendre doucement et progressivement, en essayant de maintenir le pied qui n’est pas fixé sur la planche. Comme si ce dernier était justement fixé :

Descendre une piste

Pour se retrouver en haut d’une piste, il est évident qu’il vous faudra la monter. Pour cela, vous devrez emprunter des tire-fesses, des télésièges ou des ascenseurs (les œufs, dans le langage courant).

Si les œufs ne nécessitent aucune aptitude particulière, sauf celle de savoir s’asseoir, pour les tires-fesses et les télésièges à l’inverse, nous aurons beau vous donner tous les meilleurs conseils, les premières fois sont souvent synonymes de chutes épiques.

Mais n’ayez pas honte, et faites-vous aider afin de comprendre au plus vite comment ça marche.

Il est évident qu’ici, et on se réfère à l’une des premières règles citées dans cet article : on fait preuve d’humilité et on accepte son niveau. Il est donc inutile d’envisager des pistes rouges ou noires alors que vous commencez.

Nous le répéterons jamais assez, pour vos premières descentes, assurez-vous une certaine sécurité et faites-vous aider d’un prof.

Voici, entre autres, les exemples de conseils qu’il peut vous donner :

  • En snowboard, il existe deux types de virages que vous devez connaître quand vous débutez et pour descendre une piste : le Frontside et le Backside. L’un et l’autre des deux virages, repose sur un système de balancier. Si votre poids repose sur vos orteils, vous apprêtez à faire un virage frontside : face à la piste. À l’inverse, si votre poids repose sur vos talons, vous vous apprêtez à faire un virage backside : dos à la piste.
  • Utilisez le haut de votre corps pour vous diriger, regardez loin devant vous et utilisez vos bras et vos épaules. N’hésitez pas à pointer du doigt où vous voulez aller, et avec de la souplesse, le bon flex et le bon stance, votre planche suivra.

Pour aller plus loin

Rien ne serait sans le bon mental

Comme dans toutes les disciplines, la concentration est à muscler, l’éventuelle appréhension des chutes est à travailler. Vous ne serez jamais maître des pistes sans avoir, au préalable, travailler sur votre confiance en vous, ainsi que votre assurance.

Testez un maximum de matos

Ça y est ! Vous sentez que ça vient, et les pistes les plus accessibles en termes de niveau commencent à vous ennuyer. Essayez d’autres choses ! Tentez d’abord d’évoluer en terme de niveau de difficulté de pistes, mais aussi, essayez d’autres types de matériel : planche, style, etc.

C’est à vous!

Nous avons tenté de vous expliquer le plus important, et plus judicieux à connaître au moment où on débute son apprentissage du snowboard. Mais évidemment, il reste de nombreux points à aborder si vous creusez dans la discipline.

Nous espérons que l’ensemble de ces conseils vont vous aider à arpenter les plus belles pistes.

Et n’oubliez pas, la glisse est un univers qui offre des sensations parmi les plus fortes. Tous les “riders” ont coutume de dire qu’une fois qu’on est piqué, c’est pour la vie.

Mais il existe pire comme virus, vous ne trouvez pas ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Julie Khoumphongpakdy

Julie Khoumphongpakdy

Sac à dos toujours sur le dos et avec des dizaines de sports de glisse différents dans le cœur, Julie est une voyageuse et amoureuse insatiable de l’Outdoor. Passionnée d'aqua, elle vit aux Philippines où elle chasse les plus belles vagues du Pacifique, explore ses fonds marins et ride sur l'asphalte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est les Black Weeks sur Alltricks ! Jusqu’à -70% sur les rayons vélo !