Trail en sécurité : pratiquer sans danger

Courir en pleine nature n’est pas sans danger, alors autant minimiser les risques.

Le trail a de quoi attirer ! Il faut dire que cette course à pied de pleine nature et tous terrains donne des airs d’aventure. Néanmoins, avant de se lancer, il convient de faire le point pour pratiquer sans danger ! Voici nos astuces pour pratiquer le trail en sécurité, afin que vous en profitiez sans tracas.

Découvrir le trail à plusieurs

Le meilleur moyen de pratiquer le trail en sécurité est probablement de ne pas se lancer seul.

En effet, en s’associant à un ou plusieurs autres passionnés, vous pourrez profiter de leur expérience ! Il peut s’agir de coureurs réguliers, ou même de guides professionnels. Pour être encadré au mieux, vous pouvez par exemple opter pour un coach spécialisé en trail.

grouep de coureur de trail en toute sécurité

La pratique du trail en groupe

Cela peut se faire dans la cadre des sorties en elles-mêmes.

En plus de vous faire bénéficier des conseils et de vous guider dans votre pratique, le fait de ne pas être seul constitue une sécurité en cas de faux pas. Si vous vous blessez, vous ne serez pas démuni face aux événements, en particulier en pleine nature !

Petite précaution à prendre néanmoins : attention à la question du rythme de la course. En effet, le fait de courir en groupe peut être contraignant, puisqu’il faut trouver une cadence adaptée à tous. Attention donc à ne pas chercher à aller plus loin que ce que vous êtes capable de faire.

Un trail en sécurité grâce à l’entrainement sportif

Il n’y a pas que les sorties à plusieurs qui apportent un cadre sécuritaire.

Vous pouvez également vous entrainer en amont de votre course. En particulier avec un professionnel du sport : cette façon de procéder vous permettra d’optimiser vos performances et de limiter les dangers. En effet, pour pratiquer le trail en sécurité, il est important d’avoir la bonne condition physique.

Vous pourrez ainsi travailler sur des axes très précis :

  • renforcement des quadriceps et des ischios,
  • amélioration de la technique de la foulée,
  • endurance…

Ceci en fonction du type de trail que vous visez et de votre niveau.

Ainsi, vous aurez toutes les clés pour courir sans vous faire de souci ! Pour cela, vous pourrez opter par exemple pour des séances de renforcement musculaire, ou encore pour des entrainements de type fractionné.

homme courant en pleine montagne

Connaître son parcours pour un trail en sécurité

Nombreux encore sont ceux à se lancer à corps perdu dans des parcours qu’ils n’ont pas étudiés au préalable !

Un parcours de course à pied, de façon générale, comprend des dénivelés et des courbes variées. Ces éléments vont grandement influencer la façon dont vous allez gérer votre rythme de course, en fonction de la durée de votre effort et de vos capacités.

Au trail, la grande variabilité des terrains est aussi à prendre en compte. Les connaître à l’avance est indispensable, afin d’adapter son équipement, de se préparer et de ne pas se laisser surprendre. Et c’est encore plus vrai dans le cadre de trails se déroulant la nuit avec la baisse de la visibilité.

À cela peuvent s’ajouter des facteurs comme la météorologie, qui sur certaines courses peut faire des siennes.

femme courant en pleine nature

Tenir compte de ses capacités physiques

En plus de maîtriser la théorie de la pratique du trail, il est important que la discipline s’adapte à votre niveau et non l’inverse.

On vous en parlait déjà dans un autre article, mais la question du surentrainement au trail n’est pas à négliger ! Non seulement, le volume d’entrainement peut être difficile à adapter pour les débutants, qui à trop vouloir bien faire pourraient aller au-delà de leurs capacités.

Mais les cas de surmenages sportifs ne sont pas non plus inexistants chez les coureurs aguerris.

La course hors-piste peut avoir un côté grisant, et donner l’envie de se dépasser. Ce qui peut être à double tranchant pour les passionnés qui ont du mal à lever le pied, en particulier dans le cadre des compétitions.

On pense par exemple aux coureurs de l’Ultra Trail du Mont Blanc qui auraient étés victimes d’hallucination pour plus de la moitié d’entre eux (on vous renvoie à ici), faute de sommeil suffisant.

N’oubliez donc pas de privilégier votre santé et votre récupération pour éviter les blessures. Votre alimentation est également centrale, pour avoir tous les apports énergétiques nécessaires !

coureur de trail heureux d'avoir atteint le sommet en toute sécurité

L’équipement adéquat pour courir de façon sécurisée

Bien sûr, bien choisir son équipement est primordial pour un trail en sécurité ! Notre guide complet vous donnera toutes les précisions nécessaires pour trouver le matériel le plus adapté.

En effet, il va de soi que l’on ne pratique pas la course tout terrain avec les mêmes chaussures que la course sur bitume. Pour éviter de se blesser, il est indispensable de bien étudier les différents modèles existants et adaptés. De la même façon, les accessoires comme les bâtons, lampes frontales et autres pourront vous être d’une grande aide selon votre pratique.

Pensez aussi à adapter vos vêtements de sport aux conditions climatiques.

En effet, vous pourriez facilement vous laisser surprendre par le froid extérieur ou le mauvais temps lorsque vous montez en température.

Quelques mots pour terminer

Le trail est une véritable passion, et il est important d’en profiter sans se mettre en danger.

Nous espérons que cet article vous aidera à éviter blessures et désagréments, pour qui vous puissiez continuer à courir en toute sérénité en y prenant un maximum de plaisir !

Des questions, des idées à partager ? La rubrique commentaire n’attend que vous.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor

L'équipe ZeOutdoor regroupe de nombreux aventuriers qui ont participé au site depuis sa création il y a plus de 10 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *