Transformer son vélo de route en Gravel

Le Gravel Bike attire de plus en plus de cyclistes, qui souhaitent élargir leur champ d’action et rouler sur des terrains auparavant impraticables en vélo de route. Il n’est pas nécessaire de changer de vélo pour s’y initier, quelques modifications simples permettent de sortir des routes asphaltées.

Le Gravel Bike nous vient du Midwest américain, où quelques cyclistes ont décidé de modifier leur vélo de route pour pouvoir profiter des milliers de kilomètres de chemin de terre qui sillonnent la région.

L’essor de cette pratique a poussé les fabricants à mettre sur le marché des vélos spécialement conçus pour ces chemins non asphaltés, mais rien ne vous empêche de « retourner aux sources » et de faire comme les pionniers. Il suffit de quelques modifications, plus ou moins simples, pour que votre vélo de route devienne un Gravel Bike qui vous emmènera sur les chemins de terre.

Vélo de route modifié ou véritable Gravel Bike ?

Je ne souhaite pas vous donner de faux espoirs : il n’est pas possible de modifier votre vélo de route pour obtenir un engin aussi performant que les Gravels Bikes proposés aujourd’hui par les fabricants, qui intègrent de nombreuses innovations technologiques Gravels Bikes proposés aujourd’hui par les divers fabricantsceux proposés aujourd’hui par les fabricants.

La géométrie du cadre par exemple, est différente sur les Gravel actuels, et vous ne pouvez rien y faire. De même, si vous avez un système de freinage à patins, il est souvent impossible de passer au freinage à disque, fortement recommandé pour les terrains accidentés.

Si vous souhaitez vous mettre « sérieusement » au Gravel Bike, vous n’y couperez pas : il vous faudra investir dans un vélo dédié.

Mais si vous avez seulement envie de vous y essayer et de faire une sortie de temps à autre, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Changer les roues

C’est le plus simple, le moins cher, et le plus efficace.

Vérifier la largeur de jante/pneu maximale que peut accueillir le cadre de votre vélo de route, et achetez deux roues. Celles-ci n’ont pas besoin d’être spécialement performantes : des roues en alu à profil bas, capables d’accueillir des pneus Tubeless ou Tubeless Ready, feront l’affaire.

Il vous faudra ensuite évidemment monter des pneus crantés prévus pour les chemins de terre, et le tour est joué. Changer la roue avant n’est pas un problème, mais pour la roue arrière il vous faudra penser à la cassette. On y vient.

Points auxquels vous devez faire attention :

Assurez-vous que les nouvelles roues peuvent être montées sur votre cadre ! Le fabricant de vélo indique toujours la taille (650 ou 700) ainsi que la largeur max qui est acceptée par votre vélo. Suivez ces indications, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. N’héistez pas à consulter notre articles sur les roues de Gravel.

Changer la cassette

En Gravel Bike, vous utiliserez des développements différents par rapport à la route. En effet, vous aurez beaucoup plus tendance à mouliner pour passer les obstacles qu’à « emmener du braquet » pour prendre de la vitesse sur les longs faux plats descendants.

Bien entendu, vous pouvez parfaitement continuer avec le même jeu de pignon, mais sachant que vous devez changer la roue arrière, il semble plus logique d’avoir une cassette dédiée au Gravel, plutôt que de démonter et remonter cette cassette à chaque fois que vous changez de configuration.

Points auxquels vous devez faire attention :

Ne jouez pas aux apprentis sorciers, et gardez la même configuration. Si vous avez une cassette Shimano 105 de 11 pignons, restez donc sur une cassette Shimano 105 de 11 pignons, mais avec des tailles différentes. Cela vous évitera de perdre des heures à faire des réglages, qui peuvent s’avérer impossibles. On vous explique tout sur les cassettes de vélo (et par extension, de Gravel) de route dans cet article.

Renforcer le cadre

Cette étape n’est pas nécessaire, mais il est bon d’y penser. Sur les chemins de terre que vous empruntez en Gravel Bike, vous trouverez de la boue qui salit, des petites pierres qui sont projetées un peu partout…

Notre conseil simple et pas cher est de protéger votre cadre à l’aide d’un ruban adhésif épais, disponible dans n’importe quel magasin de bricolage. Appliquez-le sur le cadre, la fourche et les manivelles du pédalier. Oui, je sais, c’est moche. Mais si cela peut éviter d’avoir une pierre qui laisse une déformation sur votre cadre (et enlève une bonne partie de la peinture), cela vaut le coup.

Points auxquels vous devez faire attention :

En appliquant le ruban adhésif, assurez-vous évidemment de ne rien bloquer (gaines et passages de câble) et de ne pas avoir un bout à moitié décollé qui risque de se prendre dans une partie en mouvement (cela peut arriver près des roues, ou au niveau du pédalier).

vélo de route modifié en gravel bike

Changer les pédales

Ce n’est pas quelque chose d’indispensable, et vous pouvez très bien faire une sortie de Gravel Bike avec vos pédales et chaussures de route. Cependant, n’oubliez pas que vous mettrez pied à terre assez souvent, que vous pouvez trouver de la boue ou un terrain difficile, et qu’il peut arriver que vous fassiez un peu de portage…

Dans l’idéal, vous possédez aussi un VTT et avez donc déjà des pédales et chaussures adaptées pour les sentiers. Cela ne vous prendra que quelques minutes pour les monter sur votre vélo de course « gravelbikisé ».

Une alternative est d’acheter de bonnes vieilles pédales plates de VTT, et de partir en chaussure adaptée pour des sentiers. Ici, tout dépend de votre budget.

Points auxquels vous devez faire attention :

Porter son vélo pour franchir un talus boueux ou pour descendre un virage en pierre un peu raide peut s’avérer dangereux avec des chaussures de route. Pensez que non seulement vous risquez de vous faire mal, mais vous allez aussi probablement détruire vos chaussures…

Si vous restez sur des chemins de terre faciles, vous n’aurez pas de problème. Mais si vous avez envie d’un terrain un peu plus difficile, vous ne regretterez pas d’avoir investi quelques euros dans des pédales adaptées.

C’est à vous!

Maintenant que vous savez comment transformer votre vélo de route en Gravel Bike, à vous l’aventure !

Discipline à part entière, le Gravel Bike attire de nombreux amateurs de petite reine désireux de sortir des routes agglomérées pour goûter aux sensations de liberté offertes par les chemins de terre. Comme nous l’avons vu, pour découvrir cette pratique, quelques ajustements sont suffisants. Peut-être allez-vous découvrir une nouvelle passion ?

En attendant de nous rencontrer sur les routes, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à poser vos questions.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Luis Mage

Luis Mage

Originaire des Hautes-Alpes, Luis a déjà vécu dans une dizaine de pays. C’est un amoureux de la petite reine, qu’il a pratiqué en compétition pendant son adolescence. Il est aussi passionné par la montagne et compte de nombreuses ascensions sur les sommets du monde entier. Lorsqu’il n’est pas en vadrouille, il partage son temps entre ses chats, ses chiens, et son travail de rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *